Tarsus Çayı

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Tarsus Çayı
(Berdan Çayı)
Illustration
Rivière de Tarse (Tarsus Çayι)
Caractéristiques
Longueur 124 km
Bassin 1 592 km2
Bassin collecteur Tarsus Çayı
Débit moyen 42 m3/s
Cours
Source Q21210374
Embouchure Mer Méditerranée
· Coordonnées 36° 47′ 19″ N, 34° 50′ 02″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Turquie Turquie
Régions traversées Mersin
Principales localités Tarse

La rivière de Berdan (Berdan Çayı) ou rivière de Tarse (Tarsus Çayı) est un cours d'eau turc coupé par le barrage de Berdan. Ce cours d'eau était appelé Cydnus (en grec : Κύδνος) dans l'Antiquité.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 333 av. J.-C., l'empereur de Perse Darius III fuit devant l'avance d'Alexandre le Grand. Arrivé à Tarse, on lui suggère de détruire le pont qui permet de franchir le Cydnus pour arrêter Alexandre. Il s'y refuse pour permettre à son armée de se replier[1]. Alexandre arrive ensuite et prend froid en se baignant dans le Cydnus, il reste alité pendant quelques jours. Cet incident permet à Darius de se replier jusqu'en Syrie et lui fait croire que ce retard vient de ce que son adversaire craint de l'affronter[2].

En 41 av. J.-C., la reine d'Égypte Cléopâtre se rend à Tarse en remontant le Cydnus avec sa galère pour y rencontrer Marc Antoine. Celle-ci connaît au moins un des défauts de Marc Antoine, sa vanité et son amour du faste, aussi arrive-t-elle dans un navire à la poupe dorée et aux voiles pourpres, siégeant sous un dais d'or entourée d'un équipage déguisé en nymphes, Néréides et Amours. Puis elle invite Marc Antoine à son bord pour un somptueux banquet[3].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Justin, Histoire universelle. Livre IX Fin de l'histoire de Philippe, chapitre XIV. [lire en ligne]
  2. Plutarque, Vies parallèles [détail des éditions] [lire en ligne] « Vie d'Alexandre, XXV (19) »
  3. Plutarque, Vies parallèles [détail des éditions] [lire en ligne] « Vie d'Antoine, XXVII »