TEE Étoile du Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Étoile du Nord
⇒ Voir la carte du parcours ⇐
Étoile du Nord (rouge) et Thalys (bleu)
⇒ Voir l'illustration ⇐
Affiche Étoile du Nord 1927

Type Rapide (1924–1927)
CIWL Pullman (1927–1939)
Express (1946–1957)
Trans Europ Express (1957–1984)
InterCity (1984–1987)
EuroCity (1987–1996)
Pays Drapeau de la France France - Drapeau de la Belgique Belgique - Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Départ Paris Gare du Nord
Terminus Amsterdam-Central
Itinéraire PBA (Paris Brussel Amsterdam)
Longueur du parcours 545 km
Exploitant CIWL - SNCF
Premier jour de circulation
Dernier jour de circulation
Matériel mis en jeu RAm TEE - Voitures Inox PBA
écartement standard
électrification 1500 V DC - 3000 V DC - 25 kv 50 Hz

L’Étoile du Nord était un train reliant Paris à Amsterdam via Bruxelles qui circula à partir des années 1920 jusqu'au milieu des années 1990. Ce train, d'abord composé de Pullman (voiture) de la Compagnie des wagons-lits, tracté par des locomotives à vapeur, entrera dans le pool Trans-Europ-Express (TEE) en 1957 avec l'arrivée d'automotrices diesel. Les rames Inox TEE PBA tractées par les nouvelles locomotives CC 40100 feront leur apparition en 1964, le début des années 1980 marque le début de la fin pour l'ensemble des trains TEE qui disparaissent progressivement pendant la décennie 1990. Les relations Paris Bruxelles Amsterdam seront assurées par les nouveaux TGV Thalys à partir de 1996.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’Étoile du Nord a commencé à circuler entre Paris et Bruxelles pendant les années 1920 : cette relation était exploitée par la Compagnie des wagons-lits. En 1957, avec l'arrivée d'un tout nouveau matériel diésel, la ligne de l'Étoile du Nord est étendue jusqu'à Amsterdam et ce train est intégré au pool Trans-Europ-Express. Le temps de parcours entre Paris et Bruxelles est de 2 h 45. 1964 voit l'arrivée des rames Inox PBA et le confort s'améliore, les CC 40100 électriques prennent le relais des automotrices diesel, il s'agira de l'ultime évolution en termes d'engin moteur sur cette relation. Le début des années 1980 marque le déclin des grands trains de prestige et l'Étoile du Nord devient un train de première et deuxième classe et sort du pool Trans-Europ-Express. En 1996, les TGV Thalys prennent le relais des CC 40100 sur Paris Bruxelles Amsterdam.

Matériel[modifier | modifier le code]

Une voiture Pullman "Étoile du Nord" préservée par la Zuid-Limburgse Stoomtrein Maatschappij

Les premières voitures de voyageurs ont été les luxueuses voitures Pullman de la Compagnie des wagons-lits puis en 1957, la SNCF, la SNCB et les NS utiliseront des automotrices diesel pour pallier les problèmes de l'électrification différente dans chaque pays (1,5 kV continu et 25 kV 50 Hz pour la France, 3 kV continu pour la Belgique et 1,5 kV continu pour les Pays-Bas). Ce problème sera résolu en 1964 avec l'arrivée des locomotives électriques CC 40100, aptes à circuler sous tous les types d'électrification d'Europe mais elles ne dépasseront jamais Bruxelles en service commercial. Les voitures Inox PBA sont plus confortables, elles sont toutes de première classe : le train se compose alors de 10 voitures dont un restaurant et un fourgon générateur pour la climatisation l'éclairage et l'alimentation des cuisines. Le tout forme un ensemble continu gris métallisé avec une bande rouge qui court sur toute la longueur du train (y compris sur la locomotive) en dessous des fenêtres. Le haut de la caisse quant à lui reçoit le bandeau TEE. Les voitures Inox PBA bénéficient de portes électriques, de lumières tamisées, de rideaux électriques et de la climatisation. Dans les années 1980, les voitures Corail arrivent et ouvrent les ex-TEE à la seconde classe. À partir de 1996, les TGV PBA puis PBKA de la compagnie Thalys remplacent les CC 40100.

Gares desservies[modifier | modifier le code]

Horaires du Étoile du Nord au service d'hiver 1971/72[1]

TEE 82 Pays Gare km TEE 85
08:58 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Amsterdam CS 0 22:45
09:36 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas La Haye HS 63 22:07
09:53 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Rotterdam CS 86 21:51
10:31 Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas Rosendael 144 21:14
10:56 Drapeau de la Belgique Belgique Antwerpen Oost 183 20:49
11:25 Drapeau de la Belgique Belgique Bruxelles-Nord 227 20:18
11:32 Drapeau de la Belgique Belgique Bruxelles-Midi 233 20:05
**:** Drapeau de la Belgique Belgique Mons 288 **:**
**:** Drapeau de la France France Saint-Quentin 389 **:**
14:02 Drapeau de la France France Paris-Nord 543 17:45

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vorfahrt in Europa Tableau 13

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Werbeamt der DB, Vorfahrt in Europa, TEE 1971/72, Frankfurt am Main, Deutsche Bundesbahn,

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Atlas des trains français, l'épopée de la SNCF. Atlas, EvreuxDocument utilisé pour la rédaction de l’article

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]