Tábor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thabor.
Tábor
Blason de Tábor
Héraldique
Drapeau de Tábor
Drapeau
Image illustrative de l'article Tábor
Administration
Pays Drapeau de la République tchèque République tchèque
Région Flag of South Bohemian Region.svg Bohême-du-Sud
District Tábor
Maire Hana Randová
Code postal 390 01
Indicatif téléphonique international +(420)
Démographie
Population 34 641 hab. (2016)
Densité 557 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 24′ 51″ Nord 14° 39′ 28″ Est / 49.4141617, 14.6577921
Altitude 437 m
Superficie 6 222 ha = 62,22 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte administrative de République tchèque
City locator 14.svg
Tábor

Géolocalisation sur la carte : République tchèque

Voir la carte topographique de République tchèque
City locator 14.svg
Tábor
Liens
Site web www.tabor.cz

Sur les autres projets Wikimedia :

Tábor (en allemand : Tabor) est une ville de la région de Bohême-du-Sud, en République tchèque, et le chef-lieu du district de Tábor. Sa population s'élevait à 34 641 habitants en 2016[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Tábor est arrosée par la rivière Lužnice et se trouve à 18 km au nord de Soběslav, à 51 km au nord-nord-est de České Budějovice et à 76 km au sud-sud-est de Prague[2].

Vue de la vieille ville depuis le nord.

Nom[modifier | modifier le code]

Le nom de la ville signifie camp ou campement en tchèque. Les Hussites, profondément religieux, qui la nommèrent en établissant leurs quartiers généraux sur les ruines d'un château fort, ont également pu faire référence au mont Tabor de la Bible, puisqu'ils baptisèrent « Jourdain » la retenue d'eau sur la Lužnice qui en bordait les murailles.

Histoire[modifier | modifier le code]

Si la présence d'un oppidum celte sur le site reste hypothétique, la découverte de poteries de la civilisation de Hallstatt et de pièces de l'empereur Hadrien témoignent d'une présence humaine antique et de liens commerciaux étendus.

Au XIIIe siècle, Otakar II Přemysl y fait édifier un château-fort (Hradiště). C'est en 1420 que commence réellement l'histoire de la ville de Tabor fondée par les Hussites. Elle devient ville royale en 1437.

Elle est détruite par un incendie en 1532.

Aux XIIIe et XIVe siècles, elle est ville préfectorale, statut qu'elle perd au début du XXe siècle. À l'heure actuelle, Tábor est une destination touristique sur la route qui relie Prague à Český Krumlov.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[3] :

Évolution démographique
1869* 1880* 1890* 1900* 1910* 1921*
10 339 11 251 12 652 15 155 17 495 18 204
1930* 1950* 1961* 1970* 1980* 1991*
19 425 23 696 24 528 27 181 31 867 36 342
2001* 2012 2013 2014 2015 2016
36 557 35 096 35 024 34 858 34 716 34 641

Personnalités[modifier | modifier le code]

Jumelage[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (cs) Population des communes de la République tchèque au 1er janvier 2016.
  2. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  3. Population des 15 quartiers constituant la commune. — Český statistický úřad, Historický lexikon obcí České republiky 1869–2005, vol. I, Prague, Český statistický úřad, 2006, pp. 268-269 ; de 1869 à 1910, les recensements organisés par l'Empire d'Autriche-Hongrie sont officiellement datés du 31 décembre de l'année indiquée. — À partir de 2012, population des communes de la République tchèque au 1er janvier, sur le site de l'Office tchèque de statistique (Český statistický úřad).

Liens externes[modifier | modifier le code]