Sur ordre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sur ordre
Auteur Tom Clancy
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Thriller
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Executive Orders
Éditeur Putnam
Lieu de parution New York
Date de parution 1996
ISBN 0-399-14218-5
Version française
Traducteur Bernard Blanc
Éditeur Éditions Albin Michel
Lieu de parution Paris
Date de parution 1997
Nombre de pages 630 et 665 (2 volumes)
ISBN 2-226-09508-X
Série Saga Ryan
Chronologie

Sur ordre (Executive Orders) est un thriller de l'écrivain américain Tom Clancy paru en 1996. Ce roman, suite directe de Dette d'honneur, fait partie de la saga Ryan ayant pour héros Jack Ryan.

Résumé[modifier | modifier le code]

Jack Ryan est nommé vice-président des États-Unis en reconnaissance de ses actions durant la récente guerre contre le Japon et après la démission de son prédécesseur - qui s'était rendu coupable de viol - afin d'éviter le procès et la prison. Mais durant la cérémonie, un 747 - piloté par le dernier membre survivant et en liberté de la conspiration japonaise - s'écrase sur la capitale, éliminant d'un seul coup le Congrès, la Cour suprême, le chef du FBI et le président. Ryan, par la force des choses, devient donc président des États-Unis et doit remettre le pays en état. De nombreux dangers le guettent : à l'intérieur, l'ancien vice-président veut profiter de la situation pour faire invalider sa démission et accéder à la tête de l'exécutif tandis qu'une milice raciste projette l'assassinat de Ryan et de son challenger afin de provoquer l'effondrement définitif du gouvernement américain; à l'étranger, le dictateur iranien Mahmoud Haji Daryaei met la main sur une souche du virus Ebola aérotransmissible pour en faire une arme bactériologique, et annexe l'Irak après l'assassinat de son leader, créant la République Islamique Unie afin d'unifier le monde musulman et lancer un Djihad total contre l'Occident, tandis qu'un de ses hommes infiltré se rapproche du président en tant que garde du corps afin de l'assassiner.