Super triste histoire d'amour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Super triste histoire d'amour
Auteur Gary Shteyngart
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Roman
Science-fiction
Version originale
Langue Anglais américain
Titre Super Sad True Love Story
Éditeur Random House
Lieu de parution New York
Date de parution
ISBN 978-1-4000-6640-7
Version française
Traducteur Stéphane Roques
Éditeur Éditions de l'Olivier
Lieu de parution Paris
Date de parution
Type de média Livre papier
Couverture Miguel Navarro
Nombre de pages 416
ISBN 978-2-87929-760-6

Super triste histoire d'amour (titre original : Super Sad True Love Story) est un roman de science-fiction de l'écrivain américain Gary Shteyngart publié en 2010. Il a été publié aux États-Unis par Random House en , puis traduit en français et publié le .

Résumé[modifier | modifier le code]

Lenny Abramov, un new-yorkais de trente-neuf ans, fils d’immigrés juifs soviétiques, travaille dans "les services post-humains" de la Staatling-Wapachung, entreprise qui a pour objet la production de l’immortalité. Il décide de ne jamais mourir car il a rencontré Eunice Park, 24 ans, une jeune Américaine d’origine coréenne, à Rome qui lui donne des forces pour toujours. Lorsqu'il rentre à New York, Lenny retrouve un pays délabré, endetté jusqu’à la dépendance économique absolue, avec des créanciers chinois et nord-européens. Il échange des mails avec Eunice qui ne tarde pas à le rejoindre. Lenny surveille tous ses paramètres biologiques. Après plusieurs mois de vie commune, ils sont obligés de déménager. Lenny part au Canada.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

Réception[modifier | modifier le code]

Le roman a fait partie de la liste des 100 Notable Books of the Year du supplément The New York Times Book Review[1], de la liste des best-sellers du même New York Times et a été considéré comme l'un des meilleurs livres de l'année 2010 par la critique Michiko Kakutani[2], The Washington Post[3], The Vancouver Sun[4], The Seattle Times[5], The Globe and Mail[6], The Charlotte Observer[7], The Boston Globe[8], la Kirkus Reviews[9], le magazine Marie Claire (U.S)[10], le Pittsburgh Post-Gazette[11], le St. Louis Post-Dispatch[12], le San Francisco Chronicle[13], la National Public Radio[14] (la critique littéraire Maureen Corrigan (en) le fait figurer dans sa liste des 10 meilleurs livres de l'année[15]) ou encore le magazine en ligne Slate[16].

L'écrivain Norman Spinrad écrit même dans sa chronique du numéro d'octobre-novembre 2011 du magazine Asimov's Science Fiction qu'« il s'agit d'un roman infiniment plus digne d'un Pulitzer que quelque chose comme La Route (de Cormac McCarthy), et probablement plus digne aussi d'un Nébula que tout ce qui a été publié durant l'année concernée »[Note 1],[17].

En France, l'accueil critique est très favorable : Raphaëlle Leyris dans Le Monde estimant que le roman « achève d'imposer Shteyngart comme l'un des auteurs les plus inventifs du paysage littéraire américain »[18] et l'écrivain Steven Sampson notant de nombreux points communs avec 1984 de George Orwell[19]. Le magazine Le Point le classe dans sa liste des 25 meilleurs livres de l'année 2012[20] et la revue Transfuge, pour son numéro 55 de , consacre à l'auteur sa Une ainsi que sa rubrique Grand Entretien[21]. La même année, Gary Shteyngart est un des auteurs invités du 10e Festival America à Vincennes[22].

Il a aussi reçu de la part des lecteurs des critiques généralement positives avec une note moyenne de 3,445 sur Goodreads (site de suggestions de livres) basée sur 23 674 votes[23].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Version originale de la citation : "This is a novel infinitely more worthy of a Pulitzer than something like The Road, and probably more worthy of a Nebula than anything published in the relevant year, too".

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) 100 Notable Books of 2010 Liste dans le supplément Sunday Book Review du New York Times du 24 novembre 2010.
  2. (en) Love Found Amid Ruins of Empire par Michiko Kakutani dans le New York Times du 26 juillet 2010.
  3. (en) Gary Shteyngart's "Super Sad True Love Story," reviewed by Ron Charles par Ron Charles dans le Washington Post du 28 juillet 2010.
  4. (en) Top 10 books of the year par Tracy Sherlock dans le Vancouver Sun du 5 décembre 2010.
  5. (en) 27 best books of 2010: The Seattle Times looks back at a year of great reading par Mary Ann Gwinn dans le Seattle Times du 18 décembre 2010.
  6. (en) The 2010 Globe 100: International fiction par Martin Levin et Jack Kirchhoff dans le Globe and Mail du 27 novembre 2010.
  7. (en) Holiday Gift Guide Books par David Menconi dans le Charlotte Observer du 26 novembre 2010.
  8. (en) Best fiction books of 2010 Liste du Boston Globe sur le site boston.com.
  9. (en) 2010 Best Books: Super Sad True Love Story, by Gary Shteyngart par Don McLeese dans la Kirkus Reviews du 13 décembre 2010.
  10. (en) What We (And You!) Read in 2010 par Anna Maltby dans le magazine Marie Claire U.S du 29 décembre 2010.
  11. (en) Books we liked in 2010 par Bob Hoover dans le Pittsburgh Post-Gazette du 22 décembre 2010.
  12. (en) Reviewers pick best books of 2010 par Jane Henderson dans le St. Louis Post-Dispatch du 5 décembre 2010.
  13. (en) Super Sad True Love Story par Jess Walter dans le San Francisco Chronicle du 25 juillet 2010.
  14. (en) "Super Sad" And Satiric, Two Stories Of Doomed Love par Michael Schaub sur le site de la NPR le 28 juillet 2010.
  15. (en) Maureen Corrigan's Favorite Books Of 2010 par Maureen Corrigan sur le site de la NPR le 9 décembre 2010.
  16. (en) Gary Shteyngart Gets Serious par Terrence Rafferty dans le magazine en ligne Slate le 2 août 2010.
  17. (en) On Books: INSIDE/OUTSIDE par Norman Spinrad sur le site asimovs.com
  18. Gary Shteyngart : l'amour après-demain par Raphaëlle Leyris dans Le Monde du 9 février 2012.
  19. Drôletristesuperhistoire, un article de STEVEN SAMPSON sur le blog de La Quinzaine littéraire.
  20. Les meilleurs livres de l'année 2012 Liste de la rédaction du Point publiée le 22 novembre 2012.
  21. Gary Shteyngart par Oriane Jeancourt Galignani dans la revue Transfuge de février 2012.
  22. Programme du Festival America 2012[PDF]
  23. (en)http://www.goodreads.com/book/show/7334201-super-sad-true-love-story?from_search=true

Liens externes[modifier | modifier le code]