Street workout

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'équipe Spartans Tarraco faisant du street workout à Calafell en Espagne.

Le street workout (littéralement « entraînement de rue ») est un sport à mi-chemin entre la gymnastique et la musculation. Mélangeant figures de force, de souplesse et d'équilibre, c'est un sport qui se pratique essentiellement en extérieur. Il existe certaines infrastructures spécialement dédiées au street workout. Le sport gagne en popularité depuis ces dernières années.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les origines historiques du street workout semblent diverses et parfois controversées, mais l'on s'accordera pour dire qu'il vient en partie de Russie et des pays de l'Est de l'Europe et des États-Unis, car il semblerait que le mouvement a commencé à se développer dans ces endroits en même temps. Les mouvements et techniques du street workout dérivent par ailleurs de divers courants mondiaux de callisthénie et gymnastique, ainsi que de techniques modernes de musculation au poids de corps.

L'engouement pour le street workout est souvent rattaché à des pratiques de rue à New York, médiatisées par Internet et notamment sur Youtube par les premières vidéos du jeune afro-américain new-yorkais « Hannibal For King » (2008) ou bien celles de l'équipe des Bar Brothers ; ces vidéos ont totalisé des millions de vues[1],[2]. Dans ces vidéos, les pratiquants démontrent l'utilisation de divers mobiliers urbains pour la réalisation de leur entrainement : bancs, barres, poteaux, structures urbaines de jeux pour enfants, etc[2].

En quelques mois, cette pratique est reprise à travers le monde et des équipes sont constituées dans de nombreuses villes d'Amérique du Nord et d'Europe (y compris la Russie), qui diffusent également des vidéos de leur pratique, sur Internet et les réseaux sociaux. Ces équipes se regroupent rapidement au sein d'une nouvelle structure, la World Street Workout & Calisthenics Federation et mettent en place diverses manifestations locales ou internationales : rassemblements, démonstrations, compétitions… De même, une éthique du street workout est progressivement définie, en opposition de certaines pratiques du culturisme (poids et altères, anabolisants et drogues, exhibition des muscles) et du fitness bourgeois (entrainement coûteux, en salle privée, sur machines), tout en prônant une hygiène de vie et une alimentation « naturelle »[2].

Pratique[modifier | modifier le code]

Le street workout consiste en un conditionnement du corps par la musculation et souvent l'utilisation de mouvements de gymnastique. Ainsi un entraînement de street workout peut être constitué de pompes, de tractions, de dips, de squats, de pompes en équilibre, etc. Avec ou sans matériel, la condition requise étant en principe de s'entraîner dehors pour que ce soit du street workout bien que la pratique se différencie des autres sports plus par le style propre de la discipline plutôt que par l'endroit où on le pratique.

Le street workout est dans la grande majorité des cas pratiqué uniquement au poids du corps, avec différentes techniques pour pouvoir augmenter la résistance et la difficulté de l'entraînement, sans utiliser de matériel, permettant ainsi à un pratiquant de street workout de devenir très fort sans utiliser de matériel. Par exemple des techniques d'assistance peuvent être utilisées aux tractions, pour pouvoir progressivement apprendre à faire des tractions à un bras, qui nécessitent un grand niveau de force.

Beaucoup de pratiquants font ce qu'on appelle du freestyle, avec un enchaînement de nombreux mouvements acrobatiques et de figures de gym sur les agrès.

Controverses[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Les pratiquants de street workout ne sont pas tous d'accord entre eux sur la définition et la pratique de leur sport. Certains font seulement de la musculation, d'autres uniquement du freestyle, d'autres mélangent les deux, d'autres s'entraînent pour l’esthétique, pour la force, certains sont contre les compétitions alors que d'autres veulent faire des compétitions.

Compétitions[modifier | modifier le code]

Le premier championnat de Street Workout a lieu à Riga, en Lettonie, les journées du 27 et 28 août 2011. En France, depuis 2012 se déroule à Paris le King of Pull & Push (championnat international). En Allemagne se déroule chaque année une compétition de Street Workout dans le salon appelé FIBO.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel Sanna, Street workout : l'art de la maîtrise corporelle, Amphora, 2015...

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vidéo Hannibal For King - Story begins 2008 ( 1st video ), datée de 2008
  2. a, b et c Raphaël Liogier, La guerre des civilisations n'aura pas lieu : Coexistence et violence au XXIe siècle, CNRS éditions, chap. « street workout ». Aperçu en ligne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]