Square de l'Île-de-France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Square de l’Île-de-France)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Square de l'Île-de-France
Image illustrative de l’article Square de l'Île-de-France
Vue générale du square.
Géographie
Pays France
Commune Paris
Arrondissement 4e
Quartier Notre-Dame
Superficie 2 235 m2
Histoire
Création 1914
Caractéristiques
Lieux d'intérêts Mémorial des Martyrs de la Déportation
Localisation
Coordonnées 48° 51′ 07″ nord, 2° 21′ 08″ est

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Square de l'Île-de-France

Géolocalisation sur la carte : 4e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 4e arrondissement de Paris)
Square de l'Île-de-France

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Square de l'Île-de-France

Le square de l'Île-de-France est un square de Paris, situé dans le 4e arrondissement à la pointe est de l'île de la Cité juste derrière la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Ce square est situé à la pointe orientale de l'île de la Cité, à l'est du quai de l'Archevêché. Il s'étend sur 2 235 m2 et surplombe le Mémorial des Martyrs de la Déportation dont l'entrée s'effectue par le square.

Le square de l'Île-de-France est desservi à proximité par la ligne de métro (M)(4) à la station Cité ; par la ligne (M)(10) à la station Maubert - Mutualité ; par la ligne de bus RATP (BUS) RATP 47 et par les lignes de RER (RER)(B)(C) à la gare de Saint-Michel - Notre-Dame.

Historique[modifier | modifier le code]

Au XIVe siècle, le terrain est appelée motta Papellardorum, c'est-à-dire « motte aux Papelards », en raison des nombreux gravois et détritus accumulés dans cette voirie après la construction de la cathédrale Notre-Dame.

En 1687, un premier jardin, dont l'accès était réservé aux hommes, fait partie de l'enclos des chanoines de la Cathédrale.

En 1868, le préfet Haussmann y fait construire la morgue de la capitale[1], en remplacement d'un bâtiment plus ancien situé quai du Marché-Neuf[2].
L'entrée de cette morgue, qui avait l'allure d'un petit temple grec, s'effectuait par le square. On y entrait par trois portes, la salle d’exposition qui se trouvant au milieu était flanquée de chaque côté par les dépendances, le greffe, la salle d’arrivée, le cabinet des magistrats, l’amphithéâtre et la glacière. Rebaptisée « Institut médico-légal de Paris », la morgue parisienne sera transférée à la veille de la Première Guerre mondiale sur le quai de la Rapée dans l'actuel bâtiment en brique conçu par l'architecte Albert Tournaire[2].

Le square est créé en 1914 le long du quai de l'Archevêché sur l'emplacement de la morgue.

Au sud-ouest du square, un Mémorial des Martyrs de la Déportation fut construit de 1954 à 1964.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La morgue constitua, pendant toute la période où elle se trouvait à cet endroit, une des sorties les plus en vogue de la capitale : les cadavres à identifier (notamment des victimes de noyades), étendus sur 12 tables inclinées de marbre noir, y étaient exposés pendant trois jours, dans une salle séparée du public par une vitre.
  2. a et b « De la morgue à l'institut médico-légal », www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]