SpVgg Greuther Fürth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis SpVgg Furth)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Greuther Fürth
Logo du Greuther Fürth
Généralités
Nom complet Spielvereinigung Greuther Fürth e. V.
Surnoms Die Kleeblätter (Les trèfles)
Fondation
Couleurs Blanc et vert
Stade Sportpark Ronhof Thomas Sommer
(18 000 places)
Siège Laubenweg 60
90765 Fürth
Championnat actuel 2.Bundesliga
Président Drapeau : Allemagne Helmut Hack
Entraîneur Drapeau : Croatie Damir Buric
Site web www.greuther-fuerth.de
Palmarès principal
National[1] Championnat d'Allemagne (3)
Championnat d'Allemagne de football D2 (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
2. Bundesliga 2018-2019
0

Le SpVgg Greuther Fürth est un club allemand de football évoluant en 2.Bundesliga et basé à Fürth.

Repères Historiques[modifier | modifier le code]

  • 1903 : fondation du club sous le nom de SpVgg Fürth
  • 1996 : intégration de la section de football du TSV Vestenbergsgreuth en changeant le nom en SpVgg Greuther Fürth
  • 2012 : le club monte en Bundesliga pour la première fois de son histoire (il avait participé à la première division avant-guerre)

Histoire[modifier | modifier le code]

Spielvereinigung Fürth[modifier | modifier le code]

Les origines du SpVgg Fürth se trouvent dans la création, le 23 septembre 1903, d'une section de football au sein du club de gymnastique Turnverein 1860 Fürth. En novembre 1906, les footballeurs suivent leur propre voie en tant que club indépendant, après ne pas avoir reçu suffisamment de soutien de la part du TV Fürth. L'équipe joue en Ostkreisliga et y remporte des titres de division en 1912, 1913 et 1914 avant de participer aux éliminatoires régionales de la Süddeutsche (Allemagne du Sud) pour le championnat national. Dès le début, il y a une grande rivalité entre le SpVgg Fürth et le 1. Le FC Nuremberg, basé sur la rivalité historique entre les deux villes voisines. Le club se développe rapidement et, en 1914, il compte 3 000 membres et est le plus grand club sportif d'Allemagne. Lorsque le club construit son propre stade, le Sportpark Ronhof, en 1910, il est le plus grand stade d'Allemagne à l'époque.

Champions nationaux[modifier | modifier le code]

Fürth remporte son premier titre national en 1914 sous la direction de l'entraîneur anglais William Townley. Ils affronte le VfB Leipzig - champion en titre avec trois titres à leur actif - lors de la finale qui se déroule le 31 mai à Magdebourg. Un suspense de 154 minutes, le plus long match de l'histoire du football allemand, se termine sur un but en or de Fürth pour décrocher le titre. L'équipe connaît une solide série de succès tout au long des années 1920 et jusqu'au début des années 1930, en commençant par une participation à la finale nationale en 1920 contre 1. FC Nuremberg, qui est le côté dominant de la décennie. La rivalité entre les deux clubs est telle qu'un joueur vedette de SpVgg est contraint de partir après avoir épousé une fille de la ville de Nuremberg. En 1924, pour la première et unique fois, l'équipe nationale allemande est composée exclusivement de joueurs de deux équipes seulement - Fürth et 1. FC Nuremberg - et les joueurs des deux équipes dorment dans des wagons séparés.

SpVgg  se montre régulièrement sur la scène nationale, se qualifiant pour les demi-finales en 1923 et 1931. Ils remportent deux autres championnats - en 1926 et 1929 - et ces deux victoires sont remportées aux dépens de Hertha BSC. Au cours de cette période, le club dispute cinq finales de la Süddeutscher Pokal (en:South German Cup) et remporte la coupe à quatre reprises. Le 27 août 1929, l'association est rejointe par le FC Schneidig Fürth.

Le football allemand est réorganisé en 1933 sous le Troisième Reich en 16 Gauligen de première division. Fürth fait partie de la Gauliga Bayern, mais son succès au cours de la douzaine de saisons suivantes se limite à un titre de division en 1935, aux côtés de participations régulières à la Tschammerpokal, prédécesseur de la DFB-Pokal (Coupe d'Allemagne) d'aujourd'hui.

L'après-guerre[modifier | modifier le code]

Après la guerre, l'équipe connaît trois saisons difficiles en Oberliga Süd (I) avant de descendre en Landesliga Bayern (II). SpVgg se rétabli rapidement  et retourne en Oberliga la saison suivante. Ils y remportent le titre en 1950 et se qualifient pour les éliminatoires nationales, se qualifiant pour les demi-finales avant d'être éliminés 1-4 par le VfB Stuttgart. En 1954, deux joueurs du SpVgg, Karl Mai et Herbert Erhardt, font partie de l'équipe "Miracle de Berne" qui  remporte la première Coupe du monde en Allemagne.

Fürth reste une équipe de première division jusqu'à la création de la Bundesliga en 1963. Le club ne se qualifie pas comme l'une des seize équipes qui composent la nouvelle première division nationale unifiée et ils se retrouvent en deuxième division en Regionalliga Süd, où ils sont généralement une équipe de milieu de tableau dont le meilleur résultat est la troisième place en 1967. Le club joue en 2. Bundesliga depuis sa création en 1974 jusqu'en 1983 avec leur meilleure performance, une quatrième place en 1978-79. À la fin des années 80, ils passent en Bayernliga de niveau III, avec une courte période de trois ans dans la quatrième division du Landesliga Bayern-Mitte, période pendant laquelle le club commence à éprouver d'importants problèmes financiers. En 1990, Fürth fête sa victoire 3-1 au premier tour du match DFB-Pokal contre le Borussia Dortmund, avant de s'incliner 0-1 à 1. FC Saarbrücken au deuxième tour. Ils retournent en Bayernliga (III) en 1991 et en Regionalliga Süd (III) en 1994. Mais les problèmes financiers du club prennent de l'ampleur et ils sont forcés de vendre leur terrain à l'homme d'affaires local Conny Brandstätter. Comme les problèmes financiers continuent de s'aggraver, le président de SpVgg, Edgar Burkhart,  conclu un accord avec Helmut Hack, président de TSV Vestenbergsgreuth, pour permettre à TSV de rejoindre le SpVgg et de changer le nom de la Spielvereinigung en SpVgg Greuther Fürth, qui est toujours en usage. Le SpVgg a ainsi eu la chance de retrouver le succès financier et sur le terrain, tandis que TSV pourrait s'agrandir dans la ville de Fürth, alors qu'il aurait été possible dans le village de Vestenbergsgreuth.

TSV Vestenbergsgreuth[modifier | modifier le code]

Pendant ce temps, la petite équipe villageoise de TSV Vestenbergsgreuth est créée le 1er février 1974 et débute en quatrième division. En 1987, ils entrent en Amateur Oberliga Bayern (III), au moment où le SpVgg Fürth descend pour jouer dans cette division. TSV participe aux séries éliminatoires nationales amateurs en 1988 et 1995. En 1995, la DFB-Pokal bat le Bayern Munich 1:0, puis le FC 08 Homburg 5:1, avant d'être éliminé au troisième tour de la compétition par le VfL Wolfsburg aux tirs au but.

SpVgg Greuther Fürth[modifier | modifier le code]

Au moment de la création du Vestenbergsgreuth en 1996, où les joueurs du TSV sont venus à Fürth, les deux clubs jouent à peu près au même niveau en Régionalliga Süd (III). Le SpVgg se classe deuxième derrière son rival de longue date 1. FC Nuremberg l'année suivante, et gagne ainsi la promotion de retour en 2. Bundesliga après 18 ans, et joue en deuxième division pour la première fois depuis 1979. A cette époque, le Sportpark Ronhof, aujourd'hui Playmobil Arena, doit faire face au premier réaménagement majeur depuis les années d'après-guerre et à la construction de l'ancienne tribune principale en 1950. Ils construisent de nouvelles tribunes sur trois des quatre côtés de la pelouse, une tribune couverte sur le côté opposé de la tribune principale, une terrasse non couverte à l'extrémité nord et un espace mixte non couvert au sud du stade, ainsi que l'installation de projecteurs dans le Ronhof pour la première fois de l'histoire. Avec un stade modernisé et une stratégie de transfert intelligente, ils terminent toujours dans la moitié supérieure du tableau des 18 équipes dans les années 2000, malgré un des budgets les plus bas la plupart du temps. En 2008, le stade fait l'objet d'un autre réaménagement, avec l'installation d'un toit sur la terrasse nord et l'installation d'un bâtiment VIP à proximité de l'ancienne tribune principale. Grâce à ces travaux, la tribune principale devient la dernière partie du stade qui n'a pas été réaménagée. Le 23 avril 2012, Fürth est promu finalement en Bundesliga pour la saison 2011-2012, avant de remporter le titre de champion de 2. Bundesliga. Avec la promotion, la tribune sud construit en 1998 est démoli et une nouvelle est installée, ce qui permet d'augmenter la capacité de 14 500 à 18 000 personnes et de fournir un toit au sud pour la première fois.

Cependant, Fürth connaît une première saison difficile en Bundesliga, puisque le club ne remporte que quatre victoires en 34 matches, dont l'une sur le terrain du FC Nuremberg, lorsque les relégués de facto gagnent 1:0, maigre consolation pour les fans du Kleeblatt (fleur de trèfle, surnom du club). Le club établi également un record infâme en devenant le premier club de l'histoire de la Bundesliga à ne pas gagner un seul match à domicile pendant la saison régulière. Le club termine dernier du championnat et est relégué en 2. Bundesliga.

La saison suivante, bien qu'il n'ait pas visé la promotion, le club est un concurrent de taille pour un retour direct en Bundesliga. Une troisième place au classement final qualifie l'équipe pour les play-offs de promotion où elle affronte le Hamburger SV. Après un match nul 0:0 à Hambourg, le club rate sa promotion sur la règle du but à l'extérieur lorsque le match retour se termine par un 1:1. Depuis lors, ils se battent pour être aussi forts qu'avant la promotion en Bundesliga et ils ont failli être relégués en troisième division en 2014-15, où seule une courte victoire contre Darmstadt lors de la 33e journée et d'autres équipes qui n'ont pas gagné lors de la 34e journée les ont maintenus dans la ligue. Au cours de la même saison, au début de la deuxième journée, ils remportent une victoire historique de 5-1 à domicile dans le Frankenderby, leur plus haute victoire à domicile jamais remportée dans un derby. Les deux années suivantes, le Spielvereinigung termine en milieu de tableau, sans craindre d'être relégué ou d'obtenir une promotion.

Début 2016, la tribune principale construite en 1950 est démolie et la construction d'une nouvelle tribune commence. Cette période de leur nouvelle histoire est caractérisée par la relégation du FC Nuremberg en 2014, ce qui permet aux deux rivaux de jouer l'un contre l'autre. Au cours de la saison 2016-17, le Kleeblatt remporte les deux derbies pour la première fois depuis les années 70 et termine au-dessus de Nuremberg pour la première fois depuis les années 50.

Avant la saison 2017-18, la construction de la nouvelle tribune principale est terminée. En battant le Fortuna Düsseldorf 3-1 lors de la sixième journée, Fürth réussit à prendre la tête du classement général de 2. Bundesliga, mais se retrouvera en fin de saison à la dernière place non relégable grâce à la différence de buts, évitant ainsi les barrages.

SpVgg Greuther Fürth II[modifier | modifier le code]

Fürth dispose également d'une solide équipe de réserve qui joue en Oberliga Bayern (IV) depuis la saison 2001-02 et y termine deuxième en 2006-07. Une deuxième place en 2007-08 signifie que l'équipe se qualifie pour jouer en Régionalliga Süd en 2008-09.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

No. Nat. Position Nom du joueur
1 Drapeau de l'Allemagne G Marius Funk
3 Drapeau de l'Allemagne D Maximilian Wittek
4 Drapeau de l'Autriche D Lukas Gugganig
5 Drapeau de la Suède D Richard Magyar
7 Drapeau de l'Allemagne M Levent Ayçiçek
8 Drapeau de l'Allemagne M Elias Abouchaka (en prêt du RB Leipzig)
10 Drapeau de l'Allemagne A Daniel Keita-Ruel
11 Drapeau de l'Allemagne M David Raum
13 Drapeau de l'Allemagne D Marco Caligiuri
15 Drapeau de l'Allemagne A Sebastian Ernst
17 Drapeau de l'Allemagne A Fabian Reese (en prêt de Schalke 04)
18 Drapeau de l'Allemagne M Benedikt Kirsch
19 Drapeau de l'Allemagne D Roberto Hilbert
No. Nat. Position Nom du joueur
20 Drapeau du Ghana M David Atanga (en prêt du Red Bull Salzburg)
21 Drapeau de la Slovénie M Nik Omladič
22 Drapeau de la Croatie D Mario Maloča
24 Drapeau de l'Allemagne D Maximilian Sauer
25 Drapeau de l'Allemagne G Leon Schaffran
29 Drapeau de l'Allemagne D Tobias Mohr
30 Drapeau de l'Allemagne G Sascha Burchert
31 Drapeau de l'Allemagne M Daniel Steininger
37 Drapeau des États-Unis M Julian Green
40 Drapeau de l'Allemagne M Patrick Sontheimer

Anciens entraîneurs[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.