South Uist

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
South Uist
Uibhist a' Deas (gd)
Le sommet du Beinn Mhor sur l'île de South Uist
Le sommet du Beinn Mhor sur l'île de South Uist
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Archipel Hébrides extérieures
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 57° 15′ 48″ N, 7° 19′ 53″ O
Superficie 320,26 km2
Point culminant Beinn Mhor (620 m)
Géologie Île continentale
Administration
Nation constitutive Écosse
Council Area Hébrides extérieures
Démographie
Population 1 818 hab. (2001)
Densité 5,68 hab./km2
Plus grande ville Lochboisdale
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+0

Géolocalisation sur la carte : Hébrides extérieures

(Voir situation sur carte : Hébrides extérieures)
South Uist
South Uist

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
South Uist
South Uist
Îles au Royaume-Uni

South Uist (en gaélique écossais : Uibhist a' Deas) est une île de l'archipel des Hébrides extérieures en Écosse. Sa population, au recensement de 2001, était de 1 818 habitants, majoritairement catholiques.

L'ouest de l'île est surtout formé de machair, avec une plage continue de sable, alors que la côte est est montagneuse avec les pics de Beinn Mhor (620 m) et Hecla (606 m).

Au nord-ouest se trouve une zone d'essai pour les missiles.

Villages[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Jusqu'à la fin du XIXe siècle le sport dominant sur l'île était le shinty, celui-ci a été supplanté par le football à partir des années 1890 lorsqu'un instituteur en provenance d'Angleterre et sa famille y ont apporté le premier ballon[1].

Phare[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Phare d'Ushenish.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Simon Kuper et Stefan Szymanski (trad. de l'anglais par Bastien Drut), Les attaquants les plus chers ne sont pas ceux qui marquent le plus et autres mystères du football décryptés [« Soccernomics »], Louvain-la-Neuve, De Boeck Supérieur, , 2e éd. (1re éd. 2011), 482 p. (ISBN 978-2-8073-0006-4), chap. 19 (« Du centre vers la périphérie »).