Loch Lomond

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Loch Lomond
Réserve naturelle nationale
Image illustrative de l’article Loch Lomond
Administration
Pays Drapeau de l'Écosse Écosse
Subdivision West Dunbartonshire, Argyll and Bute et StirlingVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Coordonnées 56° 04′ 03″ nord, 4° 35′ 06″ ouest
Superficie 71 km2
Longueur 37 km
Largeur 8 km
Altitude 7,9 m
Profondeur
 · Maximale
 · Moyenne

190 m
37 m
Volume 2,6 km3
Hydrographie
Bassin versant 696 km2
Alimentation Endrick Water (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Émissaire(s) River Leven puis Clyde
Durée de rétention 1,9 annéeVoir et modifier les données sur Wikidata
Îles
Nombre d’îles 38
Île(s) principale(s) Inchcailloch, Inchcruin, Inchmurrin
Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni
(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Loch Lomond Réserve naturelle nationale
Géolocalisation sur la carte : Écosse
(Voir situation sur carte : Écosse)
Loch Lomond Réserve naturelle nationale

Le loch Lomond (en gaélique écossais : loch Laomainn) est un loch d'Écosse situé à l'ouest du pays, au sud des Highlands. Il fait partie à la fois des régions de Stirling, Argyll and Bute, et du West Dunbartonshire et se situe environ à 25 km au nord-ouest de Glasgow.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Vue sur le loch Lomond et le Ben Lomond depuis la rive nord-ouest.

Ses dimensions sont approximativement de 37 km de long sur 8 km de large. Sa profondeur moyenne est de 37 mètres, avec une profondeur maximale de 190 mètres. Il recouvre une superficie de 71 km2 et possède un volume de 2,6 km3. Par sa surface, il est le plus grand des lochs de Grande-Bretagne, et le deuxième après le loch Ness en volume[1]. Cependant il n’est pas le plus grand des lacs des îles Britanniques, celui-ci étant le Lough Neagh en Irlande du Nord.

Loch Lomond depuis le sommet de Conic Hill au départ de Balmaha.

Autour du Loch[modifier | modifier le code]

Le loch Lomond fait partie depuis du Parc national du Loch Lomond et des Trossachs.

Sur la rive est domine le Ben Lomond, 974 mètres, qui est le plus méridional des munros.

De nombreuses îles sont dispersées sur le lac. Certaines possèdent des ruines antiques. L'une d'elles, Inchmurrin, est la plus grande île lacustre des Îles Britanniques. Comme pour le loch Tay, plusieurs îlots comme Inchgalbraith semblent avoir été des crannogs, des îles artificielles construites entre le Néolithique et l'âge du fer.

La rivière Leven est l'émissaire naturel du lac qui se déverse dans l'estuaire de la Clyde à hauteur de Dumbarton.

Il existe près du loch un club de golf qui accueille des compétitions internationales.

En 2018, lors des championnats d'Europe de natation à Glasgow, l'épreuve de nage en eau libre se déroule dans les eaux du loch Lomond.

Dans les arts[modifier | modifier le code]

Gustave Doré, Loch Lomond (1875).

Gustave Doré séjourne dans la région en 1873 et peint par la suite plusieurs tableaux de paysages écossais[2], dont Souvenir de loch Lomond (1875)[3] et Loch Lomond (1875)[4].

En musique classique, l'opus 13 du compositeur romantique allemand Ferdinand Thieriot est une fantaisie symphonique Loch Lomond[5].

Dans la culture populaire[modifier | modifier le code]

Dans la bande dessinée Tintin, la boisson préférée du capitaine Haddock et de Milou est le whisky Loch Lomond[6]. Hergé pensait que la marque de whisky n'existait pas quand il la mit en scène pour la première fois (à l'occasion d'une réédition en 1965 de l'album L'Île Noire), mais une distillerie Loch Lomond produit réellement un whisky sous ce nom depuis 1964[7].

En 2005, un sondage auprès des lecteurs du magazine télé britannique Radio Times, a placé le loch Lomond à la sixième place des plus belles merveilles naturelles de Grande-Bretagne[8].

The Bonnie Banks o' Loch Lomond est l'une des plus célèbres mélodies écossaises (avec Amazing Grace et Auld Lang Syne). En 2019, elle est traduite et interprété par le groupe de rock celtique Tri Yann qui y consacrent un clip, « Les Rives du Loch Lomond »[9].

Dans le livre La Guerre des clans[10], c'est le nouveau territoire des chats qui a été inspiré de ce lac.

Liste des îles du loch Lomond[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Loch Lomond, le plus grand lac d’Écosse », sur Escapades Celtiques (consulté le 25 août 2020)
  2. Robert B. Simon, « Doré in the Highlands », The Journal of the Walters Art Gallery, vol. 47,‎ , p. 53–60 (ISSN 0083-7156, lire en ligne, consulté le 25 août 2020)
  3. « Votre collection : apports européens récents au MBAC », sur www.beaux-arts.ca (consulté le 25 août 2020)
  4. « Gustave Doré, Loch Lomond, 1875 | French Art » (consulté le 25 août 2020)
  5. « Loch Lomond, Op.13 (Thieriot, Ferdinand) - IMSLP », sur imslp.org (consulté le 25 août 2020)
  6. « L'Île Noire », sur www.tintin.com (consulté le 25 août 2020)
  7. « TINTIN… HERGÉ ET LE WHISKY LOCH LOMOND », sur TINTINOMANIA, (consulté le 25 août 2020)
  8. (en-GB) « Caves win 'natural wonder' vote », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le 25 août 2020)
  9. « Tri Yann dit « Kenavo » à la scène entouré de ses fans », Ouest France,‎ , p. 1 (lire en ligne)
  10. Erin Hunder, La Guerre des clans, Loch Lomond, pkj, 360 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]