Sophie Dutertre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sophie Dutertre, née le 10 février 1965 à Paris, est une artiste spécialiste de la gravure, auteure de bande dessinée et illustratrice française.

Sophie Dutertre
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
(53 ans)
Paris
Nationalité
Domicile
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Édition, Arts graphiques
Genre artistique
Roman graphique, Bande dessinée

Biographie[modifier | modifier le code]

Étudiante en vidéo à l'école nationale supérieure des Arts décoratifs de Paris, Sophie Dutertre s'initie également à la gravure sur bois qui deviendra son domaine de prédilection[1].

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Dès ses premières publications, Sophie Dutertre utilise la technique de la gravure afin d'élaborer des histoires empruntes d'humour noir et destinées à un public jeunesse, tels les ouvrages La ferme et Le crime édités chez les Quatre mers ou Les exploits de Bombilla, paru aux éditions Seuil Jeunesse[2].

Dans les années 1990, elle devient illustratrice de presse et collabore régulièrement avec The New York Times, Dada, Libération, Beaux-Arts ou Le Monde[3].

Elle cofonde avec Baldo (alias Baldomero ORTAS), les éditions Kelope vers une auto-édition de livres graphiques à tirage limité. En 2000, une partie de ses gravures est utilisée par le couturier et créateur de mode japonais Issey Miyake pour sa collection de vêtements automne – hiver 2001/2002[4].

Passionnée par l'univers de Guignol, elle participe avec son compagnon l'artiste Baldo, à la fabrication puis à l'animation de marionnettes sur la scène d'un théâtre de poche parisien[1].

Sophie Dutertre enseigne un temps l’illustration à l’école d’art Maryse-Eloy, devenue la Paris School of Visual Arts[4].

En 2011, la galerie nomade Arts factory lui consacre une rétrospective au Centre d’art graphique de la Métairie Bruyère en Bourgogne-Franche-Comté, lieu privilégié de la pratique de l'estampe et de la typographie[5].

Scénariste et illustratrice, elle participe à la réalisation de plus d'une vingtaine d'oeuvres graphiques et est citée en exemple du Renouveau de l’illustration dont l'origine s'ancre au début des années 90. Ses créations sont souvent référencées aux côtés de celles des artistes Atak ou Henning Wagenbreth[2].

En 2017, elle publie avec Donatien Mary sa première bande dessinée nommée Le Premier bal d’Emma, aux éditions 2024[6]. Alors que la jeune Emma s'apprête à assister à son premier bal entourée de son père et de son tuteur[7], une succession de rencontres plus extravagantes les unes que les autres, la conduiront à une fin animale et à une jolie promesse d'émancipation[8].

Publications[modifier | modifier le code]

Romans graphiques et bande dessinée[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Les exploits de Bombilla, Seuil Jeunesse
  • 1997 : Le crime, Sophie Dutertre et D. Delrieu, Association les Quatre Mers
  • 1998 : Chonchon, Sophie Dutertre et Christian Bruel, Éditions Etre
  • 1998 : La ferme, Sophie Dutertre et J.F. Dalle, Association les Quatre Mers
  • 2000 : Krocobill et Robot-Bix, Sophie Dutertre et Alain Serres, Éditions Rue Du Monde
  • 2002 : Allez ou bon vous semble, Un Bout D'etre Humain
  • 2005 : Images du monde et de son envers, Seuil Jeunesse
  • 2011 : Sophie Dutertre - Cahiers de dessins contemporains T.12, Arts Factory
  • 2011 : Niraidak, Sophie Dutertre et Gilles Bizouerne, Éditions Thierry Magnier
  • 2017 : Le premier bal d'Emma, Sophie Dutertre et Donatien Mary, Éditions 2024

Illustrations[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Rétrospective Sophie Dutertre, Centre d’art graphique de la Métairie Bruyère, France, 30 avril - 03 juillet 2011

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]