Thierry Lenain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thierry Lenain est un auteur français né en 1959. Il a été instituteur et a notamment travaillé avec des élèves handicapés.

Biographie[modifier | modifier le code]

Thierry Lenain a commencé à écrire lorsqu'il est devenu père ; il a défini lui-même son écriture comme « parentale »[1], au sens d'« accompagnement des enfants » — des enfants qu'il veut avant tout amener à pouvoir se penser eux-mêmes et à penser le monde de demain. L'un de ses albums (concluant que « l'amour est plus fort que la guerre » — ici, la guerre d'Algérie) porte le prénom de son fils, Wahid.

Ses ouvrages ont été récompensés par plusieurs prix jeunesse, dont, par quatre fois, le Prix Sorcières[2],[3]. S'il a commencé par la publication de romans, ses derniers ouvrages sont plutôt des albums, illustrés par Olivier Balez ou Serge Bloch.

Il traite dans ses ouvrages jeunesse, de sujets difficiles, comme le handicap, la mort, le deuil, la drogue, la pédophilie, la guerre ou l'exil. Dans son roman jeunesse publié en 1988, Un pacte avec le diable, il se penche sur l'addiction et la drogue[4]. Le roman obtient le Prix Sorcières[2] l'année suivante. En 1992, son album Je me marierai avec Anna (illustré par Mireille Vautier, puis réédité en 2005 illustré par Aurélie Guillerey) « osait aborder avec justesse l'homosexualité. Aujourd'hui le sujet est moins rare dans l'édition pour la jeunesse, mais l'album reste une grande réussite par son ton et la délicatesse avec laquelle l'auteur parle des amours enfantines »[5], selon la critique de La Revue des livres pour enfants. En 2017, dans l'ouvrage de sa série Le jour où : Papa s'est remarié, il aborde à nouveau le sujet de l'homosexualité, cette fois sous l'angle du mariage homosexuel, et de l'homoparentalité : « son père va épouser un autre homme. Surgissent alors des réactions spontanées, du bon sens, de fausses croyances, etc. Un débat de classe où la maîtresse joue son rôle de modératrice, d'éveilleuse de conscience. Il est même question d'adoption, de PMA abordés avec un naturel enchanteur »[6], pour Cécile Pellerin, dans son article d' actualitte.com.

Plusieurs de ses ouvrage évoquent le deuil de l'enfance, et la mort, dont, en 1998, Un marronnier sous les étoiles[7], en 2003, son album illustré par Laurent Corvaisier Le Magicien du square[8], ou en 2005 Tu existes encore[9].

Son roman jeunesse La Fille du canal, traite de la pédophilie[10]. Il reçoit le prix Sorcières 1994, catégorie roman[2].

Lali l'orpheline, illustré par Olivier Balez, publié en 2005, traite du handicap et de l'orphelinat[11]. Mais oui je vous aime toujours ! illustré par Catherine Meurisse en 2006, évoque la séparation des parents[12].

D'autres de ses albums, illustrés par Olivier Balez, traitent de la guerre et de l'exil. En 2003, Wahid, sur la guerre d'Algérie[13]. En 2008, pour son album Moi, Dieu Merci, qui vis ici  : « Après Wahid, nous retrouvons le duo Thierry Lenain - Olivier Balez dans un nouvel album engagé, fort et sensible. L'auteur utilise la première personne pour donner vie à ce récit qui met en scène Dieu Merci, un Angolais qui refuse de prendre part au conflit qui déchire son pays. »[14] . Pour Martine Laval, dans sa critique Télérama : « Auteur et illustrateur s'allient ici pour crier la folie des hommes, les politiques meurtrières et la tendresse qui, malgré tout, pointe son nez. »[15] Dans Le Taxi d'Imani en 2020, les deux auteurs s'intéressent au même sujet, avec cette fois le Gabon[16], autre pays d'Afrique. « Dans la capitale gabonaise, une réfugiée gagne sa vie en conduisant un taxi. Comme elle croit à des lendemains meilleurs, le miracle arrive, le jour où une star de la chanson monte à bord. Un album sur l’art de saisir sa chance »[17], selon Marine Landrot, sur le site de Télérama.

En 1998, il commence la série Mlle Zazie, illustrée par Delphine Durand, avec le titre Mlle Zazie a-t-elle un zizi ?. L'ouvrage s'intéresse « au respect et à l'égalité entre fille et garçon [afin de] se défaire de certains préjugés liés à l'identité sexuelle »[18] selon l'article du site actualitte.com. Ce premier opus est récompensé en 1999 par le Prix Sorcières[2]. La série est adaptée à la télévision : Mademoiselle Zazie, série télévisée d'animation française créée et réalisée par Romain Villemaine, et diffusée depuis 2013 sur France 5 dans Zouzous.


En 2010, il crée avec Benoît Morel la collection « Trimestre » chez Oskar éditeur[19]. Le premier titre de la collection est écrit par l'un et illustré par l'autre : La Dernière Année, ou Pourquoi et comment le Père Noël arrêta - et pourquoi il ne recommença jamais. La collection a publié plus d'une quinzaine de titres[19]. En 2014, ils reçoivent le prix Sorcières, catégorie documentaire[3] pour C'est ta vie ! L'Encyclopédie qui parle d'amitié, d'amour et de sexe aux enfants.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Série Mlle Zazie[modifier | modifier le code]

  • Série Mlle Zazie, illustrations de Delphine Durand, Nathan
  1. Mlle Zazie a-t-elle un zizi ?[18], 1998
  2. Mlle Zazie veut un bébé, 2005
  3. Mlle Zazie et les femmes nues, Où sont les enfants ?, 2006
  4. Les Baisers de Mlle Zazie[20], 2008
  5. Mlle Zazie a trop d'amoureux, 2009
  6. Mlle Zazie et la robe de Max, 2010
  7. Mlle Zazie déteste la maîtresse, 2012
  8. Mlle Zazie en folie !, 2012
  9. Mlle Zazie veut embrasse Max, 2013
  10. Mlle Zazie a de gros nénés, 2013
  11. Mlle Zazie ne veut pas être hôtesse de l'air, 2014

Années 1980 et 1990[modifier | modifier le code]

  • Un pacte avec le diable[4], Syros, 1988
  • Le soleil dans la poche, Syros, 1989 ; et rééd.
  • Un chien dans un jeu de quilles, Nathan, 1990 ; diverses rééd. dont ill. Olivier Balez, 2008, Nathan
  • Crève-la-faim, ill. de Françoise Moreau, Hachette jeunesse, 1990
  • Pareil qu'avant, ill. de Solvej Crévelier, Éd. du Sorbier, 1991
  • Pas de pitié pour les poupées B., illustrations de Katy Couprie, Syros, 1991
  • Aïssata, ill. Granjabiel, Syros, 1991
  • Énervé, poil au nez ! , ill. Robert Scouvart, Casterman, 1991
  • Ma petite sœur est un monstre , ill. Napo, Nathan, 1991
  • Donne-moi ça, sinon... , ill. Véronique Boiry, Rouge et or, 1991
  • Je me marierai avec Anna[5], ill. Mireille Vautier, Sorbier, 1992 ; rééd. ill. Aurélie Guillerey, Nathan, 2005
  • Quand les chiens s'en vont, avec Agata Preyzner, Syros, 1992
  • La Fille du canal, Syros, 1993 ; rééd. Pocket, 2000
  • Clair de loup, ill. Anne Bozellec, Rageot, 1994
  • L'étrange madame Mizu ill. de Judex, Nathan, 1995
  • Le billet pour nulle part , texte de Philippe Barbeau, Christian Grenier et Thierry Lenain, ill. de Christophe Caron et Thierry Christmann, Mairie d'Isle, 1996
  • Menu fille ou menu garçon ? , ill. de Catherine Proteaux, Nathan, 1996
  • Où es-tu ?, ill., Philippe Roux, Hachette jeunesse, 1996
  • série Bravo Léo !, illustrations de Serge Bloch, Nathan
  1. Crocodébile , 1996
  2. Tête de grenouille, 1997
  • L'Amour Hérisson, ill. de Nathalie Novi, Nathan, 1996 ; rééd. ill. de Françoise Malaval, Colophon, 2005
  • Merci Moustique, illustrations de Serge Bloch, Nathan, 1997
  • Loin des yeux près du cœur, Nathan, 1997
  • Un marronnier sous les étoiles[7], Syros, 1998
  • Square des Batignolles[21], textes de Barbara, choisis par Thierry Lenain, illustrés par Nathalie Novi, éd. Thierry Magnier, 1998.
  • Un père pour la vie, ill. Robert Diet, Hachette jeunesse, 1998
  • Trouillard !, ill. de Miles Hyman, Nathan, 1998
  • Silence les monstres !, illustrations de Serge Bloch, Nathan, 1999
  • Les Enfants assassinés, Hachette, 1999
  • Je ne suis plus un bébé, maman !, ill. Laurence de Kemmeter, Nathan, 1999
  • Vive la France ! , ill. de Delphine Durand, Nathan, 1999

Années 2000[modifier | modifier le code]

  • Touche pas à mon corps, tatie Jacotte !, ill. de Stéphane Poulin, les 400 coups, 2000
  • Petit zizi, ill. de Stéphane Poulin, les 400 coups-France, 2000
  • La fille de nulle part, ill. de Marc Daniau, Nathan, 2000
  • Demain les fleurs, ill. d’Anne Brouillard, Paris, Nathan, coll. « Albums Nathan », 2000, 24 p. (ISBN 2-09-210678-3).
  • Touche pas à mon papa, ill. Antonin Louchard, Nathan, 2000.
  • Au secours les anges ![22], illustrations de Serge Bloch, Nathan, 2000 ; rééd. Les 400 coups, 2007
  • Le livre qui fait peur, Cléo Lévy-Lenain, Thierry Lenain, ill. de Gaëtan Dorémus, Nathan, 2001
  • Thomas-la-honte, Nathan, 2001
  • Maudit corbeau, ill. de Nathalie Novi, Nathan, 2001
  • L'oasis, avec Olivier André, Nathan, 2002
  • Le Mariage c'est pour les nuls, illustrations de Charles Dutertre, Nathan, 2002.
  • Wahid[13], ill. Olivier Balez, Albin Michel jeunesse, 2003
  • Bouboule rêve , ill. de Jean-Marc Mathis, Nathan, 2003
  • HB , ill. Sophie Dutertre, Sarbacane, 2003
  • Jim le cow-boy et Cochise l'Indien, ill. de Jörg Mühle, Nathan, 2003
  • Une île mon ange, illustrations de Mireille Vautier, Joie de lire, 2003
  • Kourou, ill. de Élène Usdin, Nathan, 2003
  • La petite sœur du placard, ill. de Marjorie Pourchet, Nathan, 2003
  • Le Magicien du square[8], ill. Laurent Corvaisier, Grasset jeunesse, 2003
  • Graine de bébé[23], illustrations de Serge Bloch, Nathan, 2003
  • C'est une histoire d'amour, ill. Irène Schoch, Albin Michel, 2004
  • Ma maman à moi, Thierry Lenain, ill. Julien Rosa, Nathan, 2004
  • Il faudra, ill. Olivier Tallec, Sarbacane, 2004
  • Il n'y a pas si longtemps[24], ill. Olivier Balez, Sarbacane, 2005
  • Bonnes nouvelles , illustrations de Lalou, SEDRAP, 2005
  • Zoé et la sorcière du quatrième, illustrations de Colonel Moutarde, Milan, 2009
  • Et si tout ça n'était qu'un rêve ?, ill. Brigitte Susini, Nathan, 2005 ; rééd. ill. Irène Bonacina, MeMo, 2012
  • Julie Capable, ill. d’Anne Brouillard, Paris, Éditions Grasset jeunesse, coll. « Lecteurs en herbe », 2005, 32 p. (ISBN 2-246-67981-8).
  • Tu existes encore[9], photographies de Patricia Baud, Syros, 2005
  • Mais oui je vous aime toujours ![12], illustré par Catherine Meurisse, Nathan, 2006
  • Moi, Dieu Merci, qui vis ici[14],[15], ill. Olivier Balez, Albin Michel jeunesse, 2008
  • Père Noël mes fesses ! , avec Bruce Roberts, les 400 coups, 2009

Années 2010[modifier | modifier le code]

  • La Dernière Année, ou Pourquoi et comment le père Noël décida d'arrêter et pourquoi il ne recommença jamais, ill. de Benoît Morel, Oskar, coll. « Trimestre », 2010
  • Lali l'orpheline, où l'on se demande si l'on peut faire du mal en croyant faire du bien[11], illustré par Olivier Balez, Oskar, coll. « Trimestre », 2011
  • Quand l'amour court, illustrations Barroux, Les Editions Les 400 coups, 2012
  • C'est ta vie ! L'Encyclopédie qui parle d'amitié, d'amour et de sexe aux enfants, illustrations de Benoît Morel, Oskar éditeur, coll. « Trimestre », 2013 (ISBN 9791021400412).
  • C'est drôle la vie !, ill. de Benoît Morel, Bulles de savon, 2014
  • Loup lis-tu ?, Isabelle Wlodarczyk et Thierry Lenain, illustrations Thanh Portal, Oskar éditeur, 2016
  • Je t'aime comme toi, illustré par Benoît Morel, coll. « Trimestre », Oskar éditeur, 2016
  • Le pot au lait : quand pouvoir travailler c'est pouvoir être libre , illustré par Thanh Portal, Oskar éditeur, 2016
  • Vivants , ill. Betty Bone, Sarbacane, 2016
  • Mais que font les parents la nuit ? , ill. Barroux, Little urban, 2017
  • Des miams et des beurks ! : dans la vie, il y a des miams, dans la vie, il y a des beurks !, ill. Thanh Portal, Oskar éditeur, 2017
  • Tu préfères que je mange ton père ou ta mère ?, illustrations de Stéphanie Marchal, BoD-Books on demand, 2017
  • Sorcière, ou pas ? , illustrations de Stéphanie Marchal, BoD-Books on demand, 2018
  • Peut-être, illustrations de Clémentine Pochon, BoD-Books on demand, 2018
  • Je suis moi , ill. Stéphanie Marchal, Flammarion jeunesse-Père Castor, 2019
  • Moi j'ai le droit d'être là parce que je suis née, illustrations de Stéphanie Marchal, BoD-Books on demand, 2019
  • Série Le Jour où, illustrations Thanh Portal, Nathan
  1. La France est devenue la France, 2017.
  2. On a arrêté de faire la guerre, 2017
  3. On a mangé tous ensemble, 2017
  4. Papa s'est remarié[6], 2017
  1. Franky au grand sourire , 2019
  2. Mona qui sait où elle va , 2019
  • Série Les Grandes Questions de Sophia, ill. Stéphanie Marchal, Père Castor-Flammarion jeunesse
  1. Maman, papa, comment vous vous êtes rencontrés ? , 2019
  2. Maman, papa, il y avait qui avant moi ?, 2020

Années 2020[modifier | modifier le code]

Quelques récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1989 : prix Sorcières, catégorie roman[2], pour Un pacte avec le diable
  • 1994 : prix Sorcières, catégorie roman[10],[2], pour La Fille du canal
  • 1999 : prix Sorcières, Catégorie Premières lecture[2], pour Mlle Zazie : Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi ?
  • 2003 : prix Livre mon ami pour Loin des yeux, près du cœur[25]
  • 2010 : prix des Incorruptibles - CP , pour Mlle Zazie : Les Baisers de Mademoiselle Zazie[26]
  • 2014 : prix Sorcières, catégorie documentaire[3], illustrations de Benoît Morel, pour C'est ta vie ! L'Encyclopédie qui parle d'amitié, d'amour et de sexe aux enfants, Oskar
  • 2017 : Prix Unicef de littérature jeunesse[27] pour Vive la France avec Delphine Durand

Adaptations de son oeuvre[modifier | modifier le code]

En série d'animation
En pièces de théâtre
  • Les Anges de papier[28], Mise en scène de Pierre Blaise, création Théâtre sans toit, 2003
    • D’après Au secours les Anges, illustré par Serge Bloch (2000)
  • Est-ce que les insectes qui volent se cognent parfois ou est-ce qu’ils s’évitent toujours ?[29], mise en scène de Pierre Blaise, coproduction Festival théâtral du Val d’Oise, ville de Gonesse et Théâtre Sans Toit, 2009
  • Voilà pourquoi aujourd’hui je parle aux vagues[30], conception et réalisation Isabelle Loridan et Jean-Louis Cousseau, Compagnie Quelqu'unS, 2009
    • D'après huit ouvrages de Thierry Lenain : Mlle Zazie a-t-elle un zizi ?, Vive la France, Et si tout ça n'était qu'un rêve ?, Wahid, Moi, Dieu merci qui vit ici, Il faudra et Julie capable
  • Au contraire même[31], Mise en scène, adaptation et musique : Jean-Louis Cousseau, création compagnie Quelqu’unS, 2014
    • D'après des textes de Marie-Aude Murail, Jo Hoestlandt et Thierry Lenain

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rachel Cournoyer, « Thierry Lenain, mon premier réseau d’auteur de l’année! », sur J'enseigne avec la littérature jeunesse, (consulté le )
  2. a b c d e f et g Lauréats du prix Sorcières 1986 - 2000 sur le site de la BnF.
  3. a b et c « Lauréats du Prix Sorcières depuis 2002 », sur ricochet-jeunes.org (consulté le ).
  4. a et b Avis critique de l'ouvrage Un pacte avec le diable, revue La Revue des livres pour enfants, Centre National de Littérature pour la Jeunesse (CNLJ) sur le site de la BnF, du 1er octobre 2013.
  5. a et b Avis critique de l'ouvrage Je me marierai avec Anna, revue La Revue des livres pour enfants, Centre National de Littérature pour la Jeunesse (CNLJ) sur le site de la BnF.
  6. a et b Cécile Pellerin, « Le jour où Papa s'est remarié : les citoyens de demain », sur actualitte.com, (consulté le ).
  7. a et b Avis critique de l'ouvrage Un marronnier sous les étoiles, revue La Revue des livres pour enfants, Centre National de Littérature pour la Jeunesse (CNLJ) sur le site de la BnF.
  8. a et b Avis critique de l'ouvrage Le Magicien du square, revue La Revue des livres pour enfants, Centre National de Littérature pour la Jeunesse (CNLJ) sur le site de la BnF.
  9. a et b Avis critique de l'ouvrage Tu existes encore, revue La Revue des livres pour enfants, Centre National de Littérature pour la Jeunesse (CNLJ) sur le site de la BnF.
  10. a et b Notice BnF de la réédition du roman La Fille du canal.
  11. a et b Catherine Bessi, Avis critique de l'ouvrage Lali l'orpheline, revue La Revue des livres pour enfants, Centre National de Littérature pour la Jeunesse (CNLJ) sur le site de la BnF du 19 janvier 2012.
  12. a et b Magalie Carré, Avis critique de l'ouvrage Mais oui je vous aime toujours, revue La Revue des livres pour enfants, Centre National de Littérature pour la Jeunesse (CNLJ) sur le site de la BnF, du 15 juin 2006.
  13. a et b Avis critique de l'ouvrage Wahid, revue La Revue des livres pour enfants, Centre National de Littérature pour la Jeunesse (CNLJ) sur le site de la BnF.
  14. a et b Nathalie Beau, Avis critique de l'ouvrage Moi, Dieu Merci, qui vis ici, revue La Revue des livres pour enfants, Centre National de Littérature pour la Jeunesse (CNLJ) sur le site de la BnF, du 8 août 2008.
  15. a et b Martine Laval, « Moi, Dieu Merci, qui vis ici. Thierry Lenain, Olivier Balez », Télérama, no 3033,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  16. a et b Marine Planche, Avis critique de l'ouvrage Le Taxi d'Imani, revue La Revue des livres pour enfants, Centre National de Littérature pour la Jeunesse (CNLJ) sur le site de la BnF, du 1er avril 2020.
  17. a et b Marine Landrot, « Livre pour enfants : monte dans “Le Taxi d’Imani”, et la chance te sourira ! », sur telerama.fr, (consulté le ).
  18. a et b Cécile Pellerin, « Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi ? L'ouvrage culte de Thierry Lenain », sur actualitte.com, (consulté le ).
  19. a et b Notice BnF de la collection « Trimestre », sur le site de la BnF.
  20. Aline Eisenegger, Avis critique de l'ouvrage Les Baisers de Mlle Zazie, revue La Revue des livres pour enfants, Centre National de Littérature pour la Jeunesse (CNLJ) sur le site de la BnF, du 28 mars 2008.
  21. « Avalanche de Noël », Le Monde,‎ (lire en ligne).
  22. Brigitte Andrieux, Avis critique de l'ouvrage Au secours les anges !, revue La Revue des livres pour enfants, Centre National de Littérature pour la Jeunesse (CNLJ) sur le site de la BnF, du 22 juillet 2008.
  23. Avis critique de l'ouvrage Graine de bébé, revue La Revue des livres pour enfants, Centre National de Littérature pour la Jeunesse (CNLJ) sur le site de la BnF, du 19 juillet 2006.
  24. Claudine Hervouet, Avis critique de l'ouvrage Il n'y a pas si longtemps, revue La Revue des livres pour enfants, Centre National de Littérature pour la Jeunesse (CNLJ) sur le site de la BnF, du 10 janvier 2006.
  25. Lauréats du Prix, site officiel.
  26. Le prix, sur Prix-litteraires.net.
  27. « Lauréats du Prix Unicef de littérature jeunesse », sur ricochet-jeunes.org (consulté le ).
  28. [PDF] Dossier de presse de la pièce Les Anges de papier.
  29. [PDF] Dossier de presse de la pièce Est-ce que les insectes qui volent se cognent parfois ou est-ce qu’ils s’évitent toujours ?.
  30. La pièce Voilà pourquoi aujourd’hui je parle aux vagues, sur le site lesarchivesduspectacle.net.
  31. « La compagnie Quelqu'unS à la médiathèque », sur ouest-france.fr, (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Denise Dupont-Escarpit, Nicole Du Roy, Bernard Epin, Odile Limousin, Guide des auteurs du livre de jeunesse français, Éd. du Cercle de la librairie, 1989, p. 151
  • Nic Diament, Dictionnaire des écrivains français pour la jeunesse - 1914-1991, L'École des loisirs, 1993
  • « Thierry Lenain : Après l'attente, le bonheur », revue Citrouille, n°84, Novembre 2019, pp. 6-15

Liens externes[modifier | modifier le code]