Chtchedryk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Shchedryk)

Sonnent les cloches

Chtchedryk
Description de l'image Stamp of Ukraine s2022.jpg.
Chanson
Sortie 1916
Genre Chanson de Nouvel an / chant de Noël
Compositeur Mykola Léontovytch

Chtchedryk (Щедрик en ukrainien ; Sonnent les cloches en français ; Carol of the Bells en anglais) est un chant composé au début du XXe siècle par le compositeur ukrainien Mykola Léontovytch.

Composition[modifier | modifier le code]

Motif mélodique de Chtchedryk.

Chtchedryk est un chant composé par le compositeur ukrainien Mykola Léontovytch en 1914, interprété pour la première fois dans la nuit du pour célébrer le Nouvel an selon le calendrier julien[1],[2].

Ses paroles évoquent « l'abondance et la générosité d'un Nouvel An heureux qui préfigure l'arrivée du printemps »[3].

Chtchedryk trouve son origine dans un chant traditionnel ukrainien et est construit autour d'un ostinato mélodique de quatre notes, à
, le plus souvent battu à la mesure dans un tempo rapide[2]. Les parties vocales graves font résonner un motif de cloche, évoquant un caractéristique « ding, dong »[2].

C'est un choral chanté originellement a cappella et couramment assimilé, depuis que le compositeur américain d'origine ukrainienne Peter Wilhousky (en) a écrit en 1936 de nouvelles paroles — sous le titre de Carol of the Bells — sur la mélodie de Léontovytch[2], à un chant de Noël. Comme tel, il est devenu très populaire, notamment depuis son utilisation dans les films Maman, j'ai raté l'avion ! ou Sur les traces du Père Noël[1],[3].

Paroles[modifier | modifier le code]

Version instrumentale au synthétiseur.
Version chantée par la chorale « Kalina » d'Odessa.
Texte original Transcription Traduction

Ще́дрик, щедри́к, ще́дрівочка,
При́летіла ла́стівочка,
Ста́ла собі́ ще́бетати,
Го́сподаря ви́кликати:
«Вийди, вийди, господарю,
Подивися на кошару, -
Там овечки покотились,
А ягнички народились.
В тебе товар весь хороший,
Будеш мати мірку грошей,
Хоч не гроші, то полова,
В тебе жінка чорноброва.»
Щедрик, щедрик, щедрівочка,
Прилетіла ластівочка.

Chtchedryk chtchedryk, chtchedrivotchka,
Prýletila lástivotchka,
Stála sobí chtchébetaty,
Hóspodarya výklykaty:
«Vyïdy, vyïdy, hospodaryou,
Podyvysya na kocharou, -
Tam ovetchky pokotylysʹ,
A yahnytchky narodylysʹ.
V tebe tovar vesʹ khorochyï,
Boudechʹ maty mirku hrocheï,
Khotch ne hrochy, to polova,
V tebe jinka tchornobrova.»
Chtchedryk chtchedryk, chtchedrivotchka,
Pryletila lastivotchka.

Abondant, abondant, chant de Nouvel An,
Une petite hirondelle est entrée
Et a commencé à gazouiller
Pour appeler le maître :
« Viens, viens, maître,
Regarde l'enclos à moutons,
Là les agneaux se blottissent
Et les agnelets sont nés.
Puisque tu as du bon bétail,
Tu auras beaucoup d'argent,
Si pas d'argent, alors de la glume.
Tu as une belle épouse aux sourcils noirs. »
Abondant, abondant, chant de Nouvel An,
Une petite hirondelle est entrée.

Utilisation dans les médias[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « L'histoire du Noël Ukrainien (Carol of the Bells) », sur ici.radio-canada.ca,
  2. a b c et d (en) BBC Music Magazine, « 'Carol of the Bells': who wrote the lyrics and who composed the music? », sur Classical Music,
  3. a et b Marc-Olivier Dupin, « Les chants de Noël : des tubes planétaires ! », sur France Musique,