Shashamané

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ge'ez.svg Cette page contient des caractères éthiopiques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Shashamané
ሻሸመኔ
Grande rue de Shashämäné
Grande rue de Shashämäné
Administration
Pays Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie
Région Oromia
Zone Misraq Shewa
Démographie
Population 123 877 hab. (2012)
Densité 11 534 hab./km2
Géographie
Coordonnées 7° 12′ N 38° 35′ E / 7.2, 38.597° 12′ Nord 38° 35′ Est / 7.2, 38.59
Superficie 1 074 ha = 10,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Éthiopie

Voir la carte administrative d'Éthiopie
City locator 14.svg
Shashamané

Géolocalisation sur la carte : Éthiopie

Voir la carte topographique d'Éthiopie
City locator 14.svg
Shashamané

Shashamané (ሻሸመኔ (Shashämäné)) est une ville d'Éthiopie de la région Oromia, située dans la vallée du Rift, à une altitude d'environ 609 m et à 251 km au sud de la capitale Addis-Abeba.

Carrefour routier et commercial depuis l'époque médiévale, elle devint un centre administratif après les conquêtes de Menelik II à la fin du XIXe siècle[1]. En 2011, elle compte 123 877 habitants[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville fut occupée par les Italiens jusqu'en . Elle est alors intégrée à l'awraja Chilalo, dans la province Arussi, et dotée d'une municipalité en 1943[3]. Avec un territoire peu densément peuplé, et la volonté du pouvoir central de mieux contrôler les terres du Sud, la ville a fait l'objet d'une politique d'attributions foncières après la Seconde Guerre mondiale[3].

L'implantation d'une communauté rasta[modifier | modifier le code]

Communauté des Douze tribus d'Israël du mouvement rastafari à Shashamané

À la suite de la mobilisation de la diaspora noire du monde entier pour aider l'Éthiopie d'Haïlé Sélassié Ier contre l'agression italienne de 1937, 500 acres (2 km²) de terres lui furent concédées par l'Empereur en remerciement. C'est ainsi qu'à partir de 1955 des Rastas (essentiellement jamaïcains), mais aussi des juifs noirs vivant en Amérique, vinrent s'installer dans la ville et regagnaient ainsi la «Terre Mère» de laquelle ils avaient été arrachés par l'entreprise esclavagiste.

Le , Shashamané a accueilli un festival de reggae regroupant plusieurs milliers de personnes pour célébrer le soixantième anniversaire de la naissance de Bob Marley qui s'était rendu dans la communauté rasta de la ville en 1979. La ville et ses habitants apparaissaient ainsi pour la première fois aux yeux du monde à travers les médias[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bonacci 2008, p. 426
  2. « Population - National Statistics-Abstract » [PDF], sur Central Statistic Agency (consulté le 9 novembre 2015)
  3. a et b Bonacci 2008, p. 428
  4. « Bob Marley fêté par l'Afrique », sur RFI,‎ (consulté le 9 novembre 2015)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Giulia Bonacci (préf. Elikia M'Bokolo), Exodus ! L'histoire du retour des Rastafariens en Éthiopie, Paris, Scali,‎ , 766 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :