Sharia4Belgium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sharia4Belgium est une organisation djihadiste takfiriste belge, active de 2010 à 2012, qui dénonçait la démocratie et appelait à réformer la Belgique en un État islamique (califat) régulé selon la charia.

Fouad Belkacem alias Abu Imran, dirigeant de l'organisation, a engendré la controverse en raison de ses opinions extrémistes sur le rôle de l'islam dans la société belge et de ses incitations à la haine à l'égard des Kouffars (les mécréants).

Historique[modifier | modifier le code]

Sharia4Belgium, fondée le à Anvers lors des élections législatives, est la branche belge du mouvement takfiriste international Sharia4 « fondé en Grande-Bretagne en 2008 par les prédicateurs Omar Bakri et Anjem Choudary. Ces membres sont des « soutiens de la lutte armée et d'Al-Qaida »[1] ».

Le , Sharia4Belgium a annoncé sur son site internet que leur organisation avait été dissoute[2]. Selon la journaliste Mathilde Carton, « ses membres continuent d'agir en sous-main, à l'instar de Jean-Louis Denis ». Pour le journaliste Jean-Pierre Stroobants, l’organisation « Way of Life a pris la succession »[3].

Controverses[modifier | modifier le code]

Fouad Belkacem s'est exprimé à plusieurs reprises de façon controversée.

Il a ainsi prêché la peine de mort pour les personnes homosexuelles et a déclaré avoir prié pour Oussama ben Laden.

En 2010, Sharia4Belgium a perturbé une conférence de Benno Barnard de l'Université d'Anvers[4].

Au début du mois d', la ministre de l'Intérieur belge Annemie Turtelboom a ordonné un suivi permanent du site internet de l'organisation[5],[6]; le site a ensuite été mis hors ligne par le fournisseur d'accès.

En 2011, l'organisation a qualifié la mort de la politicienne du Vlaams Belang Marie-Rose Morel d'une punition d'Allah[7]. Aussi, Bart De Wever, Filip Dewinter et Geert Wilders devraient selon sharia4Belgium s'attendre à des conséquences s'ils ne se repentent pas. Le ministre de la défense Pieter De Crem a été menacé de mort sur Internet en raison de la participation belge à l'Opération Odyssey Dawn en Libye[8].

La Global Sharia Conference, organisée par le mouvement radical takfiriste, a invité Belkacem en 2012; le Parti pour la liberté (parti d'extrême droite néerlandais) a demandé aux ministres néerlandais Ivo Opstelten et Gerd Leers de traiter Belkacem comme persona non grata[9].

L'Exécutif des musulmans de Belgique a pris ses distances par rapport aux déclarations de Belkacem et ne considère pas que Sharia4Belgium est représentative des musulmans belge[10].

Justice[modifier | modifier le code]

Bien que Sharia4Belgium ait été appelé à comparaitre devant le Tribunal de première instance pour incitation à la haine[11], ni l'organisation ni ses membres n'ont été condamnés à l'exception de Belkacem qui a un casier judiciaire pour vol et rébellion, il a été condamné en 2002, 2004 et 2007[12]. Belkacem a été condamné au Maroc pour trafic de stupéfiants[13],[14]. Le Maroc demande son extradition pour trafic de drogue[15]. En 2012, Fouad Belkacem (alias Abu Imran) a de nouveau été condamné à Anvers à deux ans de prison pour incitation à la haine et la violence envers les non-musulmans[9],[16].

Belkacem a été arrêté dans la matinée du [17],[18].

2013[modifier | modifier le code]

En , certains membres de l'organisation font l'objet de poursuites judiciaires. Ils sont soupçonnés de recruter des combattants pour la guerre civile syrienne[1]. Ils ont « rejoint le front Jabhat al-Nosra (émanation d’Al-Qaïda) ou le Majlis Shura Al Mujahidin (qui a depuis rallié l’Etat islamique)[19] » et font partie des brigades radicales qui sont régulièrement accusés de crimes de guerre (tortures et décapitations).

Procès de 2014 pour terrorisme[modifier | modifier le code]

Le , s'ouvre à Anvers sous haute sécurité le procès de 46 membres de Sharia4Belgium suspecté d'être le plus gros fournisseur de djihadistes pour le front syrien. Les autorités belges estiment que « sur les trois cents à quatre cents Belges partis faire la guerre sainte, dix pour cent étaient membres ou gravitaient autour de Sharia4Belgium ». Fouad Belkacem, placé en détention provisoire depuis , est accusé de diriger l'« organisation terroriste », et encoure avec quinze autres membres du groupe jusqu'à vingt ans de prison[20].

2015[modifier | modifier le code]

Lors du procès, l'organisation Sharia4belgium est reconnue comme un groupe terroriste.

Le , Fouad Belkacem est condamné à 12 ans de prison et 30 000  d'amende pour avoir fondé une organisation terroriste prônant le djihadisme takfiriste[21]. La justice considère qu'ils avaient « recruté des jeunes gens pour le djihad armé et qu’ils étaient en grande partie responsables de leur radicalisation et de leur départ en Syrie ».

2016[modifier | modifier le code]

La peine est confirmée par la cour d’appel d’Anvers le . Le , John Maes, l'avocat de Fouad Belkacem, annonce que ce dernier (ainsi que Mohammed E.Y) va se pourvoir en cassation pour violations du droit humanitaire international[22].

La cour de cassation a rejeté le pourvoi le [23],.

2017[modifier | modifier le code]

Après son retour blessé de Syrie, Hakim Elouassaki (un membre de l'organisation) est condamné en Belgique à vingt-huit années de détention. Cinq co-accusés, anciens membres du groupe Sharia4Belgium, ont été relaxés[3].

2018[modifier | modifier le code]

À la demande du Parquet général, qui considère qu'il « représente une menace permanente pour la sécurité publique et a sérieusement manqué à ses obligations de citoyen belge », la Cour d'appel d'Anvers déchoit Fouad Belkacem de la nationalité belge le [24],[25]. Dès l'annonce de l'arrêt le secrétaire d’État à l’Asile et la Migration Theo Francken fait part de son intention de hâter la procédure d'expulsion de Belkacem vers le Maroc, pays dont il conserve la nationalité[26].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Mathilde Carton, « Sharia4Belgium, le groupe terroriste à l'origine de l'envoi de combattants belges en Syrie », Le Monde,‎ (lire en ligne Accès libre, consulté le 2 octobre 2020).
  2. (nl) Archive du site internet Sharia4Belgium, 19 octobre 2012 (Archive.org)
  3. a et b Jean-Pierre Stroobants, « Un djihadiste belge condamné pour un assassinat commis en Syrie », Le Monde,‎ (lire en ligne Accès libre, consulté le 2 octobre 2020).
  4. (nl) « The city of Antwerp filed a complaint against sharia4belgium », Nieuwsblad.be,‎ (lire en ligne)
  5. (nl) Archive du site internet Sharia4Belgium, 17 juin 2011 (Archive.org)
  6. (nl) « Turtelboom laat website Sharia4Belgium permanent volgen », Nieuwsblad.be,‎ (lire en ligne)
  7. (nl) « CGKR diep verontwaardigd over reactie Sharia4Belgium », Nieuwsblad.be,‎ (lire en ligne)
  8. (nl) « Sharia4Belgium bedreigt De Crem met de dood », Nieuwsblad.be,‎ (lire en ligne)
  9. a et b (nl) « Kamervragen over komst leider Sharia4Belgium », Nu.nl,‎ (lire en ligne)
  10. (nl)'Moslimverenigingen verwerpen Sharia for Belgium', deredactie.be, 6 avril 2010, consulté le 8 juin 2012.
  11. (nl) « Sharia4Belgium voor de rechter », Nieuwsblad.be,‎ (lire en ligne)
  12. (nl) « Sharia4Belgium: het duistere verleden van Fouad Belkacem », Humo.be,
  13. (nl)Auteur: bbd, « Turtelboom wil nationaliteit van Belkacem afnemen - De Standaard », Standaard.be, (consulté le 7 décembre 2012)
  14. (nl)http://www.humo.be/tws/deze-week/20243/sharia4belgium-het-duistere-verleden-van-fouad-belkacem.html
  15. (nl)« Politie onderzoekt Sharia4Holland », sur nu.nl, (consulté le 7 juin 2014)
  16. (nl)Celstraf voor Belgische moslimextremist, de Volkskrant, 10 février 2012
  17. (nl) « Woordvoerder Sharia4Belgium vanochtend opgepakt », Demorgen.be (consulté le 7 juin 2012)
  18. (nl)« http://deredactie.be/cm/vrtnieuws/binnenland/120607_Sharia4Belgium »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  19. « Sharia4Belgium qualifié de groupe terroriste, 12 ans de prison pour Fouad Belkacem », La Libre Belgique,‎ (lire en ligne, consulté le 2 octobre 2020).
  20. Le procès de Sharia4Belgium s'ouvre en Belgique Le Monde.fr avec AFP, 29 septembre 2014
  21. « Procès Sharia4Belgium : Belkacem condamné à 12 ans de prison », sur RTBF Info, (consulté le 2 octobre 2020).
  22. Sharia4Belgium: Fouad Belkacem se pourvoit en cassation, Le Soir, 11 février 2016
  23. « Le pourvoi en cassation de Fouad Belkacem rejeté », sur 7sur7.be, (consulté le 16 décembre 2016)
  24. « Fouad Belkacem pourrait bien se voir retirer la nationalité belge le 25 septembre », RTL Info,‎ (lire en ligne, consulté le 11 septembre 2018).
  25. « Fouad Belkacem, l’ancien dirigeant de Sharia4Belgium, perd sa nationalité belge< », sur Le Soir, (consulté le 23 octobre 2018).
  26. « Theo Francken veut expulser au plus vite Fouad Belkacem », Le Soir,‎ .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Felice Dassetto, « Sharia4… all : Éléments d'analyse et de réflexion à propos d'un groupe extrémiste », Essais et recherches en ligne, Louvain-la-Neuve, Centre interdisciplinaire d'études de l'islam dans le monde contemporain,‎ , p. 31 (lire en ligne, consulté le 19 mai 2016).