Anjem Choudary

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Chaudhry.
Anjem Choudary
Anjem choudary.jpg
Photo en 2011
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Welling (en), England
Nationalité
Domicile
Formation
Activités
Ecclésiastique, solliciteurVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Religion
Membre de
Islam4UK (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Lieu de détention

Anjem Choudary (né à Londres[1] en 1967) est un avocat musulman britannique, et un proche d'Omar Bakri Muhammad, avec qui il fonde Al-Muhajiroun (en)[2],[3],[4].

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un courtier en bourse d'origine pakistanaise, résidant à Welling, dans le Kent[5], Anjem Choudary est élève à la Mulgrave Primary School, à Woolwich[6] avant de commencer des études de médecine à l'Université de Southampton, où il rate ses examens[7] et se tourne vers le droit. Il admet avoir, à l'époque, bu de l'alcool et consommé de la drogue[8]. Il utilise également le surnom de About Luqman, selon Ed Husain, co-fondateur du think tank d'analyse antiterroriste Quilliam Foundation (en).

Sa rencontre avec Omar Bakri Muhammad est déterminante dans sa vocation de prédicateur. Lorsque ce dernier quitte la Grande-Bretagne après les attentats de Londres en 2005, Choudary prend la tête du mouvement Al-Mouhajiroun[1].

En 2008, il définit la fête de Noël comme un événement maléfique[9].

En 2009, il appelle à la lapidation de tous les homosexuels[10].

Le 14 janvier 2010, son organisation Islam4UK (en) est interdite par le Terrorism Act 2000[11]. Il apparaît, au mois de février, dans l'émission de Lauren Booth, sur Press TV, et invite les Britanniques à transformer le Palais de Buckingham en mosquée ou en hôpital pour les pauvres[12]. La même année, il est interviewé par Eliot Spitzer sur CNN[13] et par Andrew Neil (en) sur la BBC 2[14].

En 2011, il prône sur Fox News le renvoi des israéliens de Palestine, dans l'émission de Sean Hannity[15]. Au mois de mai, il déclare vouloir faire une prière à la mémoire d'Oussama ben Laden[16],[17].

En 2012, il condamne fermement la sortie du film de Sacha Baron Cohen, Le dictateur, et fait l'objet d'un reportage de Vice Magazine[18].

En 2013, il est soupçonné d'avoir lavé le cerveau d'un des assassins de Lee Rigby à Woolwich[19]. Le 22 mai, sur la BBC, il parle de sa relation avec Michael Adebolajo et de la décapitation de Lee Rigby (en)[20].

En 2014, il justifie l'assassinat de James Foley par le rappeur L Jinny, de son vrai nom, Abdel-Majed Abdel Bary (en), qu'il a partiellement influencé dans son parcours[21] et provoque la polémique[22],[23]. Il apporte, à cette occasion, son soutien à l'État islamique[24]. Il apparait dans l'émission de Brian Stelter (en) sur CNN[25].

En 2015, il condamne fermement la position des caricaturistes du prophète Mahomet, à la suite de l'attentat contre Charlie Hebdo. Il considère la nouvelle caricature de Mahomet, publiée le 14 janvier 2015, comme un « acte de guerre[26] ».

Le 28 juillet 2016 un tribunal britannique le déclare coupable d'avoir appelé publiquement au soutien de l'État islamique[27] et il est condamné en septembre 2016 à cinq ans et demi de prison[28].

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

En 1996, Choudary épouse Rubana Akhtar[29]. Ils ont quatre enfants.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Éric Albert, Un prédicateur du Londonistan condamné dans Le Monde du 19 août 2016 p. 4
  2. Fox's favorite Muslim radical, Salon.com
  3. A Critical Study of the Multiple Identities and Disguises of 'al-Muhajiroun'
  4. "The War Within", Special Investigations Unit, CNN, 20 January 2007 – transcript of a documentary featuring an interview with Choudary.
  5. Al Muhajiroun and Islam4UK: The group behind the ban, Developments in Radicalisation and Political Violence, Catherine Zara Raymond, 3 June 2013, p.19, mai 2010, CSR.info
  6. Woolwich attack: Calls for Anjem Choudary to be placed under a new terror control order, Robert Mendick Watts, telegraph.co.uk, 26 mai 2013
  7. Andrew Anthony Anjem Choudary: the British extremist who backs the caliphate, The Observer, 7 septembre 2014
  8. Swilling beer and smoking dope... the secret past of hate preacher Anjem Choudary, The Daily Mail
  9. Muslim lawyer Anjem Choudary brands Christmas 'evil', The Telegraph
  10. All homosexuals should be stoned to death, says Muslim preacher of hate, The Daily Mail
  11. Government to ban Islam4UK under terror laws, news.bbc.co.uk, 12 janvier 2010
  12. Face to Face: Lauren Booth Vs Anjem Choudary, Press TV
  13. Eliot Spitzer Confronts Imam Anjem Choudary: "You Are A Violent And Heinous Terrorist!", CNN
  14. Anjem Choudary on the Islam4UK ban, BBC 2
  15. Hannity to Anjem Choudary: "You're One Sick Miserable Evil SOB", Fox News
  16. 'I will lead a funeral prayer for Bin Laden': Hate preacher plans protest against killing outside U.S. Embassy in London, The Daily Mail
  17. Mixed Muslim reaction to Osama Bin Laden's death, BBC
  18. Islamic Extremists in London, VIceTV
  19. Woolwich attack: Calls for Anjem Choudary to be placed under a new terror control order, The Telegraph
  20. Anjem Choudary on Newsnight Discussing Michael Adebolajo & Woolwich Beheading of Lee Rigby, BBC
  21. L . Jinny est-il devenu «John le jihadiste»?, Libération
  22. Oksana and Anjem Choudary, Worlds Apart
  23. Anjem Choudary: the British extremist who backs the caliphate, The Guardian
  24. In Britain, Islamist extremist Anjem Choudary proves elusive, The Washington Post
  25. Anjem Choudary vs CNN's Brian Stelter, CNN
  26. « Mahomet en couverture de Charlie Hebdo, « un acte de guerre », selon le prêcheur radical Anjem Choudary », 20 minutes
  27. Radical cleric Anjem Choudary guilty of inviting IS support BBC News, 16 août 2016
  28. « Le prédicateur Anjem Choudary condamné à cinq ans et demi de prison pour soutien au groupe EI », Le Monde,
  29. Hannah Duguid, We want to change the world, The Guardian, 30 juin 2003

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Al-Ashanti, AbdulHaq and as-Salafi, Abu Ameenah AbdurRahman. (2009) A Critical Study of the Multiple Identities and Disguises of 'al-Muhajiroun': Exposing the Antics of the Cult Followers of Omar Bakri Muhammad Fustuq. London: Jamiah Media, 2009 (ISBN 978-0-9551099-4-2)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]