Sacrifice de poulets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sacrifice de poulets

Chanson de Ministère A.M.E.R.
extrait de l'album La Haine B.O.F.
Sortie 1995
Durée 3:52
Genre Rap français, G-funk
Auteur Ministère A.M.E.R.
Iso "Johnny Wad" Diop

Pistes de La Haine B.O.F.

Sacrifice de poulets est un morceau controversé du groupe de rap Ministère A.M.E.R. paru sur la bande originale du film La Haine.

Contexte[modifier | modifier le code]

La chanson raconte une soirée d'émeutes en banlieue parisienne. En 1995, le ministère de l'Intérieur, Jean-Louis Debré, a poursuivi le groupe, pour « provocation au meurtre »[1] ainsi que deux revues qui avaient publié leurs propos, notamment le mensuel Entrevue dans lequel ils avaient déclaré « On dit dans notre disque qu’il faut aller brûler un commissariat et sacrifier du poulet. Quoi de plus normal ? » et « La lutte entre la jeunesse et les flics va s’intensifier et sera de plus en plus violente »[2]. Après le procès, le groupe ne peut plus faire de concert et se sépare[3].
En 1998, dans un entretien avec le Nouvel Observateur[4], en réponse à la question « pensez-vous encore ce que vous avez dit dans Sacrifice de poulets? », Stomy Bugsy déclare :

« Ce qu'on a dit à l'époque s'inscrivait dans le contexte de la promotion du film la Haine. On était dans ce mood-là. Ce n'était pas la même époque. Aujourd'hui, j'ai davantage de barbe, de fiancées, d'argent. Mais, bon, je ne retire rien. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Plainte contre des rappeurs », Le Soir,‎
  2. « SGP contre "Ministère AMER" », L'Humanité,‎ .
  3. Abdelkrim Branine, « Stomy Bugzy : séance de rattrapage », sur Respect Magazine, (consulté le 20 août 2008).
  4. Sara Daniel, « Un gentil lascar : brève rencontre avec Stomy Bugsy », Le Nouvel Observateur, no 1743,‎ .