HIM (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
HIM
Description de cette image, également commentée ci-après

HIM en concert à Varsovie, en Pologne, en 2013.

Informations générales
Surnom His Infernal Majesty (1991–1992), HER
Pays d'origine Drapeau de la Finlande Finlande
Genre musical Rock gothique[1],[2],
metal gothique[3],[4], dark rock[5], metal alternatif[6]
Années actives 19911993, depuis 1995
Labels BMG Entertainment, Sire Records
Site officiel www.heartagram.com
Composition du groupe
Membres Ville Valo
Mige
Linde Lindström
Burton
Anciens membres Sami « Juippi » Jokilehto
Juha Tarvonen
Oki
Antto Melasniemi
Juhana « Pätkä » Rantala
Jussi-Mikko « Juska » Salminen
Gas Lipstick

HIM est un groupe de rock finlandais, originaire de Helsinki. Le groupe combine des paroles sur les thèmes de l’amour et de la mort, utilisant des sons heavy de guitare style metal d’où la création du genre love metal. Le groupe est formé en 1991 par le chanteur Ville Hermanni Valo, Mikko Viljami « Linde » Lindström (Lily Lazer) et Mikko Heinrik Julius Paananen (Migé Amour). Le groupe se compose maintenant de Ville, Linde, Migé, d’un troisième clavier Jani Purttinen (Emerson Burton), et d’un troisième batteur Jukka Kröger.

Le nom complet du groupe s'appelait initialement His Infernal Majesty (littéralement « sa majesté infernale »), mais celui-ci, dont la prononciation était jugé trop difficile par le public finlandais, est vite abandonné ; le groupe s’appele alors simplement HIM. Toutefois, le vieux nom continue à vivre créant quelques confusions. Le groupe s'appelait HER aux États-Unis. Après la sortie de l'album Screamworks: Love in Theory and Practice, HIM se met en pause après avoir su pour le batteur Gas Lipstick et ses lésions nerveuses. Après plusieurs mois d'inactivité, le groupe se reforme finalement et publie l'album Tears on Tape en 2013. En 2015, Gas Lipstick annonce son départ du groupe après 16 ans, pour se consacrer à d'autres projets musicaux. Il est remplacé par Jukka « Kosmo » Kröger.

HIM est le groupe finlandais le plus apprécié de tous les temps, avec sept disques de platine et dix disques d'or avec plus de six millions d'exemplaires vendus[7]. Le groupe compte au total huit albums studio, six compilations, trois vidéos, un album live et un album remix.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1991–1999)[modifier | modifier le code]

La première incarnation de HIM est formé au début des années 1990 par Ville Valo et Mikko « Mige » Paananen à Helsinki, en Finlande[8]. Valo et Mige jouaient de la basse, et les batteurs Sami « Juippi » Jokilehto et Juha Tarvonen faisaient déjà partie du groupe[8],[9],[10]. Originellement appelé His Infernal Majesty, le groupe hésitait avec d'autres noms comme Black Earth, Black Salem et Kaffer (terme considéré trop racial)[8],[11],[12]. En 1992, le groupe réalise une démo de sept chansons, Witches and Other Night Fears. L'unique copie est en possession du chanteur et leader du groupe Ville Valo. His Infernal Majesty se sépare en 1993, car Mige began devait faire son service militaire[13],[14],[8]. Après quelques années d'inactivité, His Infernal Majesty est reformé par Valo et le guitariste Mikko « Linde » Lindström[14]. Ensemble, ils enregistrent une démo, dans laquelle Valo joue de la batterie, et chante, et Linde joue de la guitare et de la basse[15],[16]. Peu après, Mige et le batteur Juhana « Pätkä » Rantala rejoignent ce nouveau His Infernal Majesty[15]. Après quelques démos, le groupe signe chez BMG[16],[17].

Le groupe sort son premier EP en 1995, intitulé This Is Only The Beginning suivi de 666 ways to love: prologue en 1996, lequel contient la seule photo publique connue de la mère de Valo, Anita et édité à 1000 exemplaires seulement. Il a été produit par Hiili Hiilesmaa, et a été enregistré au Finnvox Studios, MD and Peacemakers à Helsinki. Ils sont devenus raisonnablement connus au-delà de la Finlande pour leur reprise du tube Wicked Game de Chris Isaak. En 1997, ils furent largement exposés en Scandinavie quand leur premier album sortit à la vente, Greatest Lovesongs Vol. 666 le 20 novembre 1997. Il contient les reprises Chris Isaak : Wicked Game et Blue Öyster Cult: (Don't Fear) The Reaper. Par ailleurs la reprise Wicked Game peut être entendue dans l'épisode 8 de la saison 5 de Smallville.

Quatre singles sont enregistrés pour l'album et tous produits par Hiili Hiilesmaa[18]. Comme pour l'EP 666 Ways to Love: Prologue, l'album est enregistré au Finnvox, MD and Peacemakers à Helsinki en Finlande. Les voix de femmes sont respectivement de Sanna-June Hyde et Asta Hannula sur (Don't Fear) The Reaper et For You. Il débute 16e des classements finlandais, et 9e pendant cinq semaines[19]. Un clip vidéo, le premier du groupe, est réalisé pour la chanson Wicked Game[20].

Razorblade Romance (1999–2001)[modifier | modifier le code]

HIM à Provinssirock 1999 : de la gauche vers la droite, Mige, Ville, Gas, Juska et Linde.

En 1999 paraît le deuxième album, Razorblade Romance, enregistré au pays de Galles. L’album reçut un certain succès en Europe lorsque la chanson Join Me in Death fut ajoutée à la version européenne du film de science-fiction The 13th Floor, qui atteignit le top du classement allemand en 2000 et surtout un disque d'or. Quatre singles sont enregistrés pour cet album : Join Me, Right Here in My Arms, Gone With the Sin, et une réédition de Wicked Game.

Le titre original de Razorblade Romance devait être Slippery When Dead. En 2002, l’album atteignit quelques magasins américains mais HIM n’eut pas le droit de s’appeler HIM car un autre groupe possédait les droits de ce nom. Donc ils changèrent leur nom en HER seulement pour les États-Unis et cet album. Ces albums seront édités sous le label Jimmy Franck Companny. Les droits pour HIM sont finalement achetés et tous les albums avec HE' cessèrent d’être distribués et remplacés par la version HIM. Cet album est considéré comme l'un des meilleurs album des HIM pour les fans.

Deep Shadows and Brilliant Highlights (2001–2003)[modifier | modifier le code]

En 2001, avant de créer le troisième album Deep Shadows and Brillant Highlights, trois membres du groupe formèrent un groupe de rock’n’roll appelé Daniel Lioneye. Ces membres sont Linde, Ville Valo et Migé Amour. Sur des paroles sex, drugs et rock'n'roll loin des paroles romantiques de HIM. Migé Amour est à la basse, Ville Valo à la batterie, Hiili au synthé et Linde à la guitare et au chant. Ils réalisent un album, The King of Rock 'n' Roll, en septembre 2001 et ont joué ensemble pour quatre spectacles seulement. Le titre The King of Rock 'n' Roll est le générique de l'émission de Bam Margera Viva La Bam[21].

Après ce projet, HIM réalise Deep Shadows and Brilliant Highlights en août 2001. Il s'agit du premier album avec un nouveau membre au synthétiseur, Emerson Burton, et la dernière modification de mise en place du groupe. Une fois de plus, l'album a été numéro 1 dans les charts en Finlande et 2e en Allemagne. Cet album est considéré comme une continuité de Razorblade Romance. Les paroles et les mélodies sont plus calmes et plus douces, laissant place à un album très romantique. D'après certains dires de Mr Valo, cet album est un « archétype du love metal »[réf. nécessaire].

Love Metal (2003–2005)[modifier | modifier le code]

Le 14 avril 2003 suit le quatrième album intitulé Love Metal[22], lequel est très bien accepté par les médias américains ainsi que français, dont les magazines Kerrang et Rolling Stone. Il s'agit du premier album sur lequel n'apparait pas Ville Valo sur la pochette de 'lalbum. The Funeral of Hearts (UK #14, All #3[19],[23],[24]) est le premier single de l'album suivi de Buried Alive by Love et The Sacrament.

Après ce nouvel opus, le groupe offre une performance au Download Festival en 2003. Ensuite le groupe effectue une tournée aux États-Unis en février de 2004 suivi d’une autre la même année. Bam Margera réalisera le clip vidéo de Buried Alive By Love avec l'actrice Juliette Lewis. And Love Said No: The Greatest Hits 1997–2004 est la première compilation de HIM qui contient deux chansons inédites : And Love Said No et Solitary Man (reprise de Neil Diamond) et un DVD. La version anglaise contient une autre version de It's All Tears (Drown in This Love) qui devait à l'origine figurer sur Razorblade Romance.

Dark Light et Venus Doom (2005–2009)[modifier | modifier le code]

HIM live en 2005.

Durant l'été 2005, ils joueront sur la scène principale du Download Festival aux côtés de Black Sabbath et de Velvet Revolver. Le manager du groupe, Seppo Vesterinen, est aussi le manager du groupe The Rasmus et a travaillé avec Hanoi Rocks, un groupe de glam rock des années 1980 qui est longtemps le groupe finlandais le plus reconnu internationalement. L'album Dark Light est publié le 26 septembre 2005. Il débute 20e dans le Billboard Top 200. Deux singles sont réalisés ainsi que deux vidéos : Wings of a Butterfly et Killing Loneliness où dans ce dernier, Kat Von D fait une apparition.

HIM est aussi maintenant reconnu mondialement par leur symbole, le heartagram. Celui-ci est composé d’un cœur et d’un pentagramme, symbolisant le contraste entre la vie et la mort ou l’amour et la haine. HIM et son heartagram apparaissent de nombreuses fois dans le show Viva La Bam et vidéos CKY de Bam Margera, dont les bande-sons sont souvent tirées des chansons de HIM. Cet album est le premier album qui a réellement eu un grand succès aux États-Unis. En 2006/2007, HIM réalisent leur 2e et 3e compilation intitulées Uneasy Listening Vol. 1 et Uneasy Listening Vol. 2, pour clôturer leur contrat avec leur maison de disques, Sony BMG.

HIM au Provinssirock en Finlande, en 2006.

En juillet 2007, Ville Valo annonce la sortie d'un nouvel album, sur son site officiel. Quelques jours plus tard il dévoile un lien sur son site pendant 72 heures, cet article fut supprimé après les 72 heures écoulées. Ce lien menait toute personne qui y cliquait vers une page avec un compte-à-rebours de la sortie de l'album avec une chanson qui se débloquait toutes les deux semaines. Pendant cette période, Ville Valo faisait circuler une photo d'un nouveau tatouage, le seul indice était que ce tatouage était le nom de l'album. Quelque temps après certains fans avaient publié que le tatouage signifiait Venus Doom. En septembre 2007 sort l'album Venus Doom. Il fait suite à la cure de désintoxication du chanteur. C'est un album résolument différent, beaucoup plus noir, qui témoigne de l'état d'esprit du principal compositeur, Ville Valo. La chanson Passion's Killing Floor figure sur la B.O du film Transformers[25]. Deux singles sont réalisés pour cet album, The Kiss of Dawn et Bleed Well. Tous deux auront un clip-vidéo. Digital Versatile Doom est le premier CD/DVD live de HIM. Ce live est enregistré à The Orpheum Theater à Los Angeles. Le DVD contient un documentaire sur les coulisses du spectacle, une interview de Ville Valo et un documentaire sur le concours du plus grand fan de HIM qui a permis à plusieurs personnes de rencontrer le groupe[26].

Screamworks: Love in Theory and Practice (2009–2011)[modifier | modifier le code]

Le 9 juin 2009, Ville Valo annonce sur Euro-Rock Radio la préparation de son nouvel album nommé Screamworks : Love in Theory And Practice qui sortira d'après Warner le 8 février 2010. L'album est produit par Matt Squire à Los Angeles. Le 17 novembre, le groupe annonce la liste des titres de l'album. Le 22 novembre, lors de l'anniversaire du chanteur, la pochette de l'album est dévoilée. Publié en février 2010, Screamworks atteint les classements de neuf pays, dont la deuxième place en Finlande, la 4e place en Allemagne, et la 7e place en Autriche et en Suisse[23],[27],[24],[28]. Screamworks sera ensuite certifié disque d'or en Finlande[29]. Heartkiller et Scared to Death sont publiés comme singles, et Heartkiller atteint la 5e place en Finlande. Screamworks est bien accueilli par la presse spécialisée, avec une moyenne générale de 61 sur 100 sur Metacritic[30].

Le groupe joue plusieurs nouvelles chansons live avec Heartkiller, Scared to Death, et Love, the Hardest Way, vidéos publiées sur YouTube. Le 23 janvier, heartagram.com publie un article donnant accès à un lien qui dévoile une autre chanson de Screamworks: Love in Theory and Practice nommée Like Saint Valentine. Le 8 février sort Screamworks : Love In Theory And Practice. HIM est actuellement en tournée avec le groupe Dommin. Le deuxième single issue du nouvel album vient de sortir et s'intitule Scared to Death, une vidéo est disponible sur leur myspace. Le 1er novembre 2010, Ville Valo annonce sur son site officiel, www.heartagram.com, qu'un album remix de Screamworks est en préparation, et sera en pré-vente sur ce même site le 11 novembre. La date de sortie officielle de cet album remix, intitulé SWRMXS, sera le 7 décembre et sera juste disponible sur les plates-formes de téléchargement légal (iTunes, Spotify…). Un album physique sera réalisé pour les États-Unis, reste encore à savoir s'il sera disponible en Europe.

Depuis le 7 novembre, le remix de In Venere Veritas est disponible sur leur site officiel. Quelques jours après, on constate qu'il y a des fuites, par exemple Scared to Death (Diamond Cut Remix) est en diffusion sur la toile. Le 7 décembre, SWRMXS est sorti, en même temps Daniel Lioneye, groupe formé du guitariste Lindé, du bassiste Migé et du claviériste Burton, fait sa tournée mondiale. Dans le magazine français Rock One, édition de janvier, un article y parait parlant de l'album remix et à la fin de l'article un nouvel album prévu pour la fin de l'année 2011. SWRMXS est sorti le 7 décembre dernier en attendant un vrai nouveau disque pour la fin 2011. Affaire à suivre. Extrait du Rock One. Le 28 mars, sur le site officiel de HIM, Heartagram.com, Ville Valo et le PDG de Warner/Sire Records, ont clôturé le contrat.

Tears on Tape (2012–2014)[modifier | modifier le code]

Courant 2012, le groupe ayant clôturé le contrat avec Warner/Sire Records en sortant l'album de remixes, SWRMXS, le groupe reste en silence pendant quelque temps, laissant Ville Valo composer Tears on Tape. Durant une interview donnée sur le magazine Kerrang!, Ville Valo raconte qu'un album est en préparation et qu'il devrait sortir été 2012, en parlant de la future collaboration avec le label Rise Above Records le label du chanteur Lee Dorrian du groupe Cathedral. Finalement, les HIM signent un contrat avec un autre label appartenant à Sony Entertainement, Razor & Tie. Plusieurs articles sont publiés à la suite de cette association avec le label, et la sortie proche du nouvel album. Durant le printemps 2012, un problème de santé surgit sur le batteur du groupe, Gas Lipstick, qui ne peut pas enregistrer les pistes de batterie sur les chansons de l'album, la sortie de l'album est repoussée en 2013 pour permettre au batteur, et également aux autres membres, de se reposer. En automne 2012, les membres annonce via Twitter qu'ils entrent en studio. En hiver 2012, Ville Valo annonce, dans une interview, le nom de l'album, la date de sa sortie, et la setlist. Ville Valo annonce également un single promo, qui sera diffusé en avant-première sur la radio britannique de Kerrang le 4 mars 2013, All Lips Go Blue.  Il deviendra par la suite le deuxième single officiel du groupe, accompagné d'un vidéo clip le 6 mai 2013, après la sortie de l'album le 29 avril 2013. Le premier single officiel est Tears on Tape sorti le 4 avril, accompagné du vidéo clip pour le 16 avril. Le second single officiel est All Lips Go Blue. Le troisième single officiel est Into the Night, sorti officiellement le 29 août 2013 (ce single fait partie aussi d'un des singles promotionnels en Finlande courant mars 2013, avant la sortie de l'album).

En mars 2014, le groupe se lance dans sa toute première tournée sud-américaine[31]. Aussi en mars 2014, les quatre premiers albums de HIM sont réédités aux États-Unis par le label The End Records[32]. En mai 2014, HIM est annoncé pour des concerts en Chine, mais leur premier show à Shanghai est tourné court par les autorités locales, et le second, à Pékin, est annulé à cause des mauvaises conditions météorologiques[33]. En novembre 2014, HIM publie Lashes to Ashes, Lust to Dust: A Vinyl Retrospective '96-'03, un coffret comportant leurs quatre premiers albums, et 666 Ways To Love: Prologue en format vinyle[34]. En décembre 2014, HIM soutient Fields of the Nephilim à leur concert spéciale trentième anniversaire à Londres, en Angleterre[35].

Neuvième album (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Le 27 janvier 2015, le batteur Gas Lipstick annonce son départ du groupe sur Facebook. Le 26 juillet 2015, il est annoncé sur le Facebook officiel du groupe que Jukka « Kosmo » Kröger le remplacera, sa première apparition se faisant lors d'un concert surprise du groupe le même jour au festival Qstock à Oulu, Finlande[36]. Valo annoncera plus tard un nouvel album, mais sans date précise[36]. Le 5 décembre 2015, HIM joue au Knotfest de Toluca, au Mexique, avec Slipknot, Megadeth, et Lamb of God, entre autres[37].

Symbole[modifier | modifier le code]

Le heartagram est le symbole du groupe HIM. Dessiné par le chanteur Ville Valo, c'est en fait la fusion d'un pentagramme inversé et d'un cœur. Ville explique que, pour lui, c'est la représentation de l'amour et de la mort, des contraires, un peu comme le Yin et le Yang. Il correspond aussi au style de musique du groupe, appelé love metal. Il apparait dans plusieurs séries telle que Charmed et Esprits Criminels (etc.), souvent sous forme de pendentif.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Ville Valobasse (1991/1992-1993), chant (depuis 1995)
  • Mige – basse (1991/1992-1993, depuis 1995)
  • Linde Lindström – guitare solo (depuis 1995)
  • Janne Puurtinen – claviers (depuis 2001)
  • Jukka Kröger – batterie (depuis 2015)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Sami « Juippi » Jokile9hto – batterie (1991/1992-1993)
  • Juha Tarvonen – batterie (1991/1992-1993)
  • Juhana « Pätkä » Rantala – batterie (1995–1999)
  • Oki – guitare (1996)
  • Antto Melasniemi – claviers (1996–1998)
  • Jussi-Mikko « Juska » Salminen – claviers (1998–2000)
  • Gas Lipstick – batterie (1999–2015)

Chronologie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

EP[modifier | modifier le code]

  • 1996 : 666 Ways to Love: Prologue

Compilations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tom Spinelli, « Him – Venus Doom », Melodic,‎ (lire en ligne).
  2. (en) Chris Ingold, « Interview – HIM », sur musicOMH,‎ (consulté le 16 octobre 2016).
  3. (en) Ben Ashmore, « HIM (Metal) Uneasy Listening Vol.1: Rarities Review », BBC Music,‎ (consulté le 16 octobre 2016).
  4. (en) John Doran, « Him – Venus Doom », Record Collector, no 342,‎ (lire en ligne).
  5. (de) « HIM: Venus Doom » (version du 12 novembre 2007 sur l'Internet Archive), Pooltrax.com, 14 septembre 2007.
  6. (en) Leanne Edwards, « The Music Beat », Wave of Long Island,‎ (lire en ligne).
  7. (en) « HIM 20 vuotta raskasta romantiikkaa », Helsingin Sanomat,‎ (consulté le 7 juillet 2016).
  8. a, b, c et d (en) Juho K. Juntunen (2002). "HIM – Synnin viemää" p.23. WSOY
  9. (en) « HIM – Loud Legacy documentary », YouTube,‎ (consulté le 9 juin 2016)
  10. (en) « Ville Valo Interviewed on May 21, 2016, on Radio Rock », YouTube (consulté le 10 juin 2016).
  11. (fi) Juho K. Juntunen (2002). "HIM – Synnin viemää" p.235. WSOY
  12. (fi) yJuho K. Juntunen (2002). "HIM – Synnin viemää" p.25. WSOY
  13. (en) « Metal Hammer Presents HIM: Tears On Tape -Fanpack magazine – pg. 11 », Metal Hammer,‎ ..
  14. a et b Juho K. Juntunen (2002). "HIM – Synnin viemää" p.47. WSOY.
  15. a et b (en) Juho K. Juntunen (2002). "HIM – Synnin viemää" p.48. WSOY
  16. a et b (en) « Metal Hammer Presents HIM: Tears On Tape -Fanpack magazine – pg. 13 », Metal Hammer,‎ ..
  17. (en) « HIM – "Himmeetä Valoa" Documentary (in finnish) », YouTube (consulté le 9 juin 2016).
  18. (en) Juho K. Juntunen (2002). HIM – Synnin viemää p.61. WSOY.
  19. a et b (en) « Discography HIM », FinnishCharts (consulté le 7 février 2009).
  20. (fi) Juho K. Juntunen (2002). HIM – Synnin viemää p.64. WSOY.
  21. (en) « HIM Reminisce About Bam Margera + Ryan Dunn », YouTube (consulté le 9 juin 2016).
  22. (en) « HIM – Loud Legacy documentary », YouTube,‎ (consulté le 9 juin 2016).
  23. a et b (en) « HIM Discography », Musiikkituottajat (consulté le 9 juin 2016)
  24. a et b (de) « Chartverfolgung / HIM / Longplay », Musicline.de (consulté le 7 février 2009)
  25. (en) « H.I.M.: New Song To Appear On 'Transformers' Soundtrack », sur Blabbermouth,‎ (consulté le 15 juin 2016).
  26. Digital Versatile Doom album sleeve notes.
  27. (de) « Discographie HIM », AustrianCharts.at (consulté le 7 février 2009)
  28. (de) « Discographie HIM », HitParade.ch (consulté le 7 février 2009)
  29. (fi) « IFPI – Tilashot – Kulta- ja platinalevyt », IFPI.fi (consulté le 7 février 2009).
  30. (en) « Critic Reviews for Screamworks », Metacritic
  31. (fi) « HIM järjestää Helldone -festarin uudella tavalla – ja valloittaa uuden maanosan », sur Ilta-Sanomat,‎ (consulté le 27 juin 2016).
  32. (en) « HIM: Early Catalog Digitally Reissued In U.S. Via THE END RECORDS », sur Blabbermouth,‎ (consulté le 1er juillet 2016).
  33. (fi) « Luonnonvoimat ja viranomaiset pilasivat Him-yhtyeen Kiinan-kiertueen », sur Helsingin Sanomat,‎ (consulté le 5 juillet 2016).
  34. (en) « HIM To Release Limited-Edition Box Set Plus Four Deluxe Titles », sur Blabbermouth,‎ (consulté le 9 juin 2016).
  35. (en) « HIM 'flattered' to be offered Nephilim support », sur TeamRock.com,‎ (consulté le 25 juin 2016).
  36. a et b (en) « HIM's VILLE VALO Talks New Drummer, Upcoming Studio Album », sur Blabbermouth,‎ (consulté le 9 juin 2016).
  37. (en) « SLIPKNOT, MEGADETH, LAMB OF GOD, HIM Set For First-Ever KNOTFEST MEXICO », sur Blabbermouth,‎ (consulté le 29 juin 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]