Norma Jean (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Norma Jean.
Norma Jean
Description de cette image, également commentée ci-après

Norma Jean au Warped Tour en 2008.

Informations générales
Surnom Luti-Kriss
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Metalcore[1],[2], metal chrétien, metal bruitiste
Années actives Depuis 1997
Labels Solid State, Razor and Tie, Pluto Records
Site officiel www.normajeannoise.com
Composition du groupe
Membres Phillip Farris
Clayton Holyoak
Cory Brandan Putman
Jeff Hickey
John Finnegan
Anciens membres Daniel Davison
Josh Doolittle
Scottie Henry
Josh Scogin
Jake Schultz
Chris Raines
Chris Day

Norma Jean est un groupe de heavy metal et metalcore américain, originaire de Douglasville, un quartier de la banlieue d'Atlanta, en Géorgie. Formé en 1997, Norma Jean est nommé dans la catégorie de « meilleur emballage de disque » aux Grammy Awards en 2006[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1997–2004)[modifier | modifier le code]

Norma Jean, originalement appelé Luti-Kriss, est formé en 1997 à Douglasville, un quartier d'Atlanta, en Géorgie, aux États-Unis. En 1999 sort leur premier CD, un split en coopération avec le groupe de rapcore et nu metal, Travail, sur le label Pluto Records. L'année suivante, en 2000, il est réédité sous la forme d'un EP intitulé 5ep, toujours chez Pluto. En 2001, le groupe signe chez Solid State Records pour produire son premier album, Throwing Myself. Après la sortie de Throwing Myself, le groupe adopte son nom actuel, Norma Jean, afin d'éviter toute confusion avec le rappeur Ludacris, lui aussi originaire des environs d'Atlanta. En 2002, le groupe sort son premier album sous le nom de Norma Jean, Bless the Martyr and Kiss the Child, chez Solid State. Peu après, le chanteur Josh Scogin quitte le groupe pour aller fonder en 2004 le groupe The Chariot.

Premiers albums (2005–2009)[modifier | modifier le code]

Norma Jean au Tivoli aux Pays-Bas en 2007.

Brad Norris est remplacé par Cory Brandan Putman, ancien membre des groupes Eso-Charis, Living Sacrifice et Uses Fire. En mars 2005, ils publient leur deuxième album, intitulé O God, the Aftermath[4]. Il s'agit aussi du premier album faisant participer Cory Brandan. La couverture de leur album O God, the Aftermath est nommé dans la catégorie de « meilleur emballage de disque » aux Grammy Awards en 2006[3]. La couverture est réalisée par les studios Asterisk de Seattle, à Washington.

Redeemer, leur troisième album, est enregistré aux côtés du producteur Ross Robinson. Le 21 septembre 2007, le batteur Daniel Davison annonce son départ après leur tournée, depuis le site web officiel du groupe. Son dernier concert se déroule le 7 novembre 2007 au Irving Plaza de New York. Le 17 décembre 2007, Norma Jean annonce l'écriture d'un nouvel album, The Anti Mother[5] en janvier, son enregistrement en avril, et également sa participation au Warped Tour. L'écriture est officiellement annoncée le 24 janvier. Le 5 août 2008, Norma Jean publie The Anti Mother. Avant leur tournée en tête d'affiche, Norma Jean tourne un clip pour la chanson Robots 3 Humans 0, avec le réalisateur Daniel Chesnut.

Le 3 janvier 2009, Norma Jean annonce d'autres chansons pour un nouvel album. Pour leur cinquième album, ils annoncent revenir à leurs racines musicales[6]. Le 5 avril 2009, Norma Jean annonce l'annulation de leurs concerts.

Signature chez Razor and Tie (2009–2015)[modifier | modifier le code]

Le 3 novembre 2009, Norma Jean annonce sa séparation avec le label Solid State et sa signature au label indépendant Razor and Tie, prévoyant par la même occasion la sortie d'un album en été 2010[7]. Norma Jean annonce une chanson intitulée Kill More Presidents et encourage les fans à filmer les performances de la chanson[8]. Les internautes peuvent télécharger une chanson intitulée, Leaderless and Self Enlisted, issue de l'album Meridional en souscrivant au site web du groupe. Norma Jean publie leur album, produit par Jeremy Griffith, Meridional, le 13 juillet 2010[9].

Le batteur Chris Raines est remplacé par Matt Marquez en fin 2010, d'une manière temporaire, sauf si Raines revenait[10]. En mars 2016, Raines explique avoir quitté le groupe à cause de problèmes familiaux[11]. Le 23 novembre 2010, l'ancien label de Norma Jean, Solid State Records, publie un coffret intitulé Birds and Microscopes and Bottles of Elixirs and Raw Steak and a Bunch of Songs. Le coffret comprend les trois premiers albums du groupe (Bless the Martyr and Kiss the Child, Redeemer et O God, the Aftermath)[12]. En janvier 2011, le guitariste Scottie Henry décide de se séparer temporairement de Norma Jean. Il sera remplacé par Jeff Hickey, ancien membre de The Handshake Murders, pour leur tournée de 2011[13]

Le 30 octobre 2012, le groupe annonce son entrée en studio entre décembre 2012 et janvier 2013, avec Joshua Barber comme producteur[14]. Leur album fera participer pour la première fois Jeff Hickey à la guitare, John Finnegan à la basse, et Clayton Holyoak à la batterie. Wrongdoers est publié le 6 août 2013 aux États-Unis par Razor and Tie, et le 9 août en Europe.

Retour à Solid State (depuis 2015)[modifier | modifier le code]

Norma Jean à Jacksonville, en Floride le 22 septembre 2015.

Le 9 juillet 2015, Norma Jean annonce une tournée nord-américaine spéciale dixième année de leur album O God, The Aftermath. Ils jouent l'album de son intégralité[15]. Le groupe révèle plus tard que Sleepwave, '68, et The Ongoing Concept les rejoindront[15]. Le 15 septembre 2015, ils annoncent leur retour au label Solid State Records, qui publiera leur prochain album en 2016[16],[17].

En juin 2016, le groupe annonce le premier single, 1,000,000 Watts, issu de leur nouvel album, Polar Similar[18]. Ils publient ensuite Synthetic Sun pendant le mois. Le 11 août 2016, Norma Jean publie son troisième single, Forever Hurtling Towards Andromeda, qui fait participer Sean Ingram de Coalesce[19]. Le 13 septembre 2016, le groupe publie la vidéo du titre Everyone Talks Over Everyone Else.

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

  • Cory Brandan Putman – chant solo (depuis 2004)
  • Jeff Hickey – guitare solo (depuis 2011)
  • Clayton « Goose » Holyoak – batterie (depuis 2012)[20]
  • John Finnegan – basse (depuis 2013)
  • Phillip Farris - guitare rythmique, chœurs (depuis 2015)

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Josh Scogin – chant solo (1997–2002)
  • Scottie H. Henry – guitare solo (1997–2011)[13]
  • Josh Doolittle – basse (1997–2002)
  • Jake Schultz – basse (2002–2012)
  • Chris John Day - guitare rythmique, chœurs (1997–2015)
  • Daniel Davison – batterie, percussions (1997–2007)
  • Chris Raines – batterie, percussions (2007–2010)[10]

Membres de tournée[modifier | modifier le code]

  • Brad Norris – chant solo (2002–2004)
  • Matt Marquez – batterie (2010–2012, 2013)[10]

Musicien de session[modifier | modifier le code]

  • Matt Putman - percussions sur Redeemer

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Bless the Martyr and Kiss the Child
  • 2005 : O God, the Aftermath
  • 2006 : Redeemer
  • 2008 : The Anti Mother
  • 2010 : Meridional[21]
  • 2013 : Wrongdoers
  • 2016 : Polar Similar

Singles[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 2008 : The Almighty Norma Jean Vinyl Boxset
  • 2010 : Birds and Microscopes and Bottles of Elixirs and Raw Steak and a Bunch of Songs

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) George Pacheco, « Norma Jean Meridional Review », About.com, The New York Times Company (consulté le 2 juin 2014)
  2. (en) Chris Colgan, « Norma Jean: Meridional », PopMatters,‎ (consulté le 8 juin 2015)
  3. a et b (en) « O God, The Aftermath (Limited Edition Deluxe Package) », sur Interpunk.com (consulté le 29 septembre 2016), from their Grammy Award nominated layout by Ryan Clark.
  4. (en) « Artist », Solid State Records (consulté le 17 novembre 2012).
  5. (en) Synyard, Dave. " Norma Jean Power Up ", Exclaim!, septembre 2008.
  6. (en) « Norma Jean Start Writing Album », Absolutepunk.net/archive.is/ (consulté le 29 septembre 2016).
  7. (en) « Norma Jean Signs to Razor & Tie », Buzzgrinder.com,‎ (consulté le 17 novembre 2012).
  8. (en) « Norma Jean – Make Our Live Music Video Contest », Normajeannoise.com (consulté le 17 novembre 2012).
  9. (en) Tim Karan, « Norma Jean set July Release for Meridional », Alternative Press,‎ (consulté le 19 avril 2010).
  10. a, b et c (en) Andy Doerschuk, « Norma Jean Enlists Matt Marquez For Tour », Drum!, Enter Music Publishing, Inc.,‎ (consulté le 11 mars 2011).
  11. (en) Chris Raines, « Chris Raines of Spitfire, Sunndrug », As The Story Grows,‎ (consulté le 20 mars 2016).
  12. (en) « Norma Jean announce title for new 3CD set », KillYourStereo.com,‎ (consulté le 11 octobre 2010).
  13. a et b (en) « Norma Jean adds new guitarist », LambGoat,‎ (consulté le 15 janvier 2011).
  14. (en) « Norma Jean to Begin Recording Their New Album in December », Loudwire.com,‎ (consulté le 10 janvier 2013).
  15. a et b (en) wookubus, « Norma Jean announces tour dates for O God, the Aftermath 10th anniversary tour », Theprp,‎ (consulté le 21 septembre 2015).
  16. (en) « Norma Jean resigns to Solid State Records », Lambgoat (consulté le 21 septembre 2015).
  17. (en) Tyler Sharp, « Norma Jean re-signs to Solid State Records », Alternative Press,‎ (consulté le 21 septembre 2015).
  18. (en) Axl Rosenburg, « New Norma Jean - "1,000,000 Watts" », MetalSucks,‎ (consulté le 14 juin 2016).
  19. (en) « Song Premiere: Norma Jean – "Forever Hurtling Towards Andromeda" (Featuring Coalesce vocalist Sean Ingram) », New Noise Magazine,‎ (consulté le 11 août 2016).
  20. (en) « Clayton "Goose" Holyoak " TRX Cymbals TRX Cymbals », Trxcymbals.com (consulté le 5 août 2013).
  21. (en) Cory Brandan, « Norma Jean Studio Blog By Cory Brandan », Decibel,‎ .
  22. (en) « Leaderless and Self Enlisted (Single) - Norma Jean », Last.fm (consulté le 2 juin 2014).
  23. (en) « Norma Jean - Kill More Presidents », Media Boom (consulté le 2 juin 2014).
  24. (en) Robert Pasbani, « Experience NORMA JEAN's Shark Bite… AHH!!! », Metal Injection,‎ (consulté le 23 février 2014).
  25. (en) « Norma Jean-"If You Got It at Five, You Got It at Fifty" Music/Video », Exclaim! (consulté le 23 février 2014).
  26. (en) David Jackson, « Hear Norma Jean's Moody, Raging '1,000,000 Watts' », NPR,‎ (consulté le 28 septembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]