Santa Margherita di Belice

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Belice (homonymie).

Santa Margherita di Belice
Santa Margherita di Belice
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Drapeau de la Sicile Sicile 
Province Agrigente  
Code postal 92018
Code ISTAT 084038
Code cadastral I224
Préfixe tel. 0925
Démographie
Gentilé margheritesi
Population 6 647 hab. (31-12-2010[1])
Densité 99 hab./km2
Géographie
Coordonnées 37° 41′ 00″ nord, 13° 01′ 00″ est
Altitude Min. 400 m
Max. 400 m
Superficie 6 700 ha = 67 km2
Divers
Saint patron Santa Rosalia di Palermo
Fête patronale 4 septembre
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Sicile

Voir sur la carte administrative de Sicile
City locator 14.svg
Santa Margherita di Belice

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Santa Margherita di Belice

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Santa Margherita di Belice
Liens
Site web http://www.comune.santamargheritadibelice.ag.it/

Santa Margherita di Belice une commune italienne d'environ 12 700 habitants située dans la province d'Agrigente dans la région Sicile en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Monuments et patrimoine[modifier | modifier le code]

Le palais Filangeri di Cutò a inspiré à Giuseppe Tomasi di Lampedusa le palais de Donnafugata dans Le Guépard. Il a appartenu à la famille Filangieri, ascendance maternelle de l'écrivain. Ce nom de Donnafugata (« dame enfuie » en italien) désigne une autre demeure en Sicile mais Tomasi l'a choisi pour désigner ce lieu en mémoire de la « dame enfuie » qui y résida quelques mois au cours de l'année 1812 : la reine Marie-Caroline des Deux-Siciles.

Dans la nuit du 15 janvier 1968, un tremblement de terre détruisit presque entièrement le palais, qui fut en partie reconstruit depuis cette date. Il abrite désormais la mairie et le musée du Guépard. On y trouve notamment des copies du manuscrit du roman, données par Gioacchino Lanza Tomasi, le fils adoptif de l'écrivain, ainsi que des documents d'époque sur le livre et le film.

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
         
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Contessa Entellina, Menfi, Montevago, Salaparuta, Sambuca di Sicilia


Notes et références[modifier | modifier le code]