Samson (dessinateur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Samson
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (70 ans)
GersVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Pierre SamsonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Œuvres principales

Pierre Samson, né le 26 février 1952, est un dessinateur de presse, auteur de bande dessinée, illustrateur et chroniqueur français. Il est le fondateur, en 1995, du journal satirique toulousain le Satiricon.

Biographie[modifier | modifier le code]

Natif du Gers, Pierre Samson passe son Bac, part étudier le Droit à Toulouse puis décroche une maîtrise de droit public en 1975[1]. Il donne alors des cours dans une école d'éducateurs. avant de démissionner 2 ans plus tard et d'abandonner l'enseignement[1]. Suivant des cours de dessin et influencé par un de ses professeurs, il présente alors ses premières productions à Hara-Kiri, La Dépêche ou Sud Ouest qui les publient, tout en effectuant des petits boulots[1]. En 1978, il publie son premier recueil l' Autoditacte. Au fil du temps, avec son complice, le dessinateur Jiho, il devient alors omniprésent dans la presse locale sous le pseudonyme de Samson et ses dessins commencent à être publiés dans les grands médias parisiens tels que Le Monde ou Libération ainsi que dans le mensuel Fluide glacial [2].

En 1991, il participe à la fondation de La Grosse Bertha, un hebdomadaire satirique français puis il fonde en 1995 avec une équipe de bénévoles, le trimestriel satirique le Satiricon, Lou Journal des mémés qui aiment la castagne[3],[4] qui se veut « l'équivalent local du Canard Enchaîné »[3].

Le avec les dessinateurs de presse Besse, Berth, Chimulus, Cambon, Deligne, Faujour, Jiho, Lacombe, Lasserpe, Lecroart, Mutio, Mric, Pakman, Pessin et Soulcié, sous la baguette de Francois Forcadell (La Grosse Bertha) et James Tanay (Iconovox), il crée le premier webdomadaire satirique français intitulé Urtikan.net[5].

En 2016, l'écrivaine Virginia Ennor lui consacre une anthologie intitulée Samson, dessinateur pour femmes mûres, publiée dans la collection les Iconovores chez Critères éditions[6] avec une préface du romancier Claude Bourgeyx.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Autodidacte (L'), Éditions éphémères, 1978
  • Bar-tabac, Éditions Loubatières, 1987
  • Castagnades en délire !, Kallima éditeur, 2012
  • Sigmund voulait bien se donner la main les petits garçons se toucheraient moins, Éditions du Cygne, 1983.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Eric Dourel, « Ils changent le quotidien. Pierre Samson », L'Humanité,
  2. « Samson dans Fluide Glacial », sur BD oubliées (consulté le )
  3. a et b Stéphane Thépot, « " Le Satiricon " de Pierre Samson », Le Monde,
  4. Catherine Mallaval, « «Le Satiricon» chauffe le gratin », Libération,
  5. « Urtikan.net - Tous les dessins de Samson », sur Urtikan (consulté le )
  6. Rédaction, « Coco et Samson croqués dans « les Iconovores » », L'Humanité,

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]