Claude Bourgeyx

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Claude Bourgeyx
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Claude Bourgeyx, né à Bordeaux en 1943, est un artiste français, romancier, nouvelliste, auteur dramatique[1],[2]

Biographie[modifier | modifier le code]

Claude Bourgeyx commence des études techniques, puis s'oriente vers l'écriture. En 1988, il rédige de brefs monologues théâtraux qu'il interprète sur la scène du café-théâtre L'onyx (Bordeaux). Jusqu'en 1996, il pratique différents travaux alimentaires, enseigne à l'Université de Bordeaux, avant de se consacrer entièrement à son métier d'écrivain.

Son écriture est proche de celle de Lewis Caroll ou de Topor mélange de non sense britannique et d'humour noir. Il embrasse tant la littérature que la littérature pour la jeunesse, et mélange les genres théâtraux, dialogues, romans, nouvelles.

À partir de 2009, il montre au public son œuvre de plasticien et de peintre.

En 1991, il obtient le Grand prix Jeunesse de la Société des gens de lettres. Ses œuvres sont interprétées régulièrement, tant par des têtes d'affiche (Claude Piéplu, Bernadette Laffont, Anémone, Virginie Lemoine) que par de nombreuses Compagnies théâtrales, notamment avec "ThéâtreLabel Etoile Compagnie Jean-Claude Falet."

Son fils, Vincent Bourgeyx [1], est pianiste de jazz international.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Romans

  • 1985 : Coups de foudre
  • 1987 : Les égarements de Monsieur René
  • 1988 : L'amour imparfait
  • 1993 : Le chef-d'œuvre
  • 1996 : Preuves à l'appui
  • 2006 : Heureux qui comme moi
  • 2018 : Chronique de la chambre 3

Recueil de nouvelles

  • 1984 : Petits outrages
  • 2006 : Tant pis pour eux
  • 2008 : Des gens insensés autant qu’imprévisibles
  • 2012 : Moulins à paroles

Théâtre

  • 1993 : Le grand cataclysme
  • 1995 : Petites fêlures (par Claude Piéplu)
  • 1997 : Dernières fêlures
  • 2000 : Demain, même endroit, même heure
  • 2000 : Mademoiselle Werner (2006, Théâtre des Variétés, Paris, avec Anémone; 2012, Cave Poésie, Toulouse)
  • 2003 : Les chiens ne font pas des chats
  • 2004 : Un avenir de roi
  • 2008 : Écrits d'amour (2012, 2013, par le Théâtre la Luna, Avignon Off)
  • 2008 : Erreur sur la personne
  • 2009 : L'amour furieux
  • 2009 : Affaires maritimes
  • 2010 : Darling
  • 2010 : Le Père Noël n'embrasse plus
  • 2012 : Moulins à paroles, version pour la scène
  • 2012 : Comment faire autrement ? (Théâtre du Pont-Tournant)
  • 2014 : Des gens comme ça
  • 2016 : Chacun pour soi

Ouvrages collectifs

  • 1996 : Caminos que se bifurcan
  • 1997 : Faims de siècles
  • 2008 : Aquitaine Québec je me souviens
  • 2009 : Mots en bouche, mots sur la touche
  • 2011 : Tour de France, tour d'enfance

Bandes dessinées (scenarii)

  • 1990 : Nobody's Perfect, en collaboration avec Roland Breucker (parution en feuilleton dans Le Soir de Bruxelles), puis publié en recueil en L'homme est bon mais le veau est meilleur (Le Daily-bul)
  • Grabouilleau, en collaboration avec Michel Iturria (parution en feuilleton dans Sud-Ouest), puis publié en recueil en La vie comme elle vient (Castor Astral)
  • L'avenir est un paradis, en collaboration avec Sandrine Revel (parution en feuilleton dans Sud-Ouest Dimanche)

Autres

  • 1990 : Changement d'adresse
  • 2009 : Monsieur Régis, en collaboration avec Sandrine Revel
  • 2011 : Rojo, scénario (coscénariste avec Édouard Bonnet-Pineda) du film Rojo (réalisé par Édouard Bonnet-Pineda) Sélection festival de Cannes, section Short film corner

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Exposition[modifier | modifier le code]

  • 2018, au PARI, à Tarbes, "Des gens comme ça", une série des personnages tout droit sortis de son oeuvre écrite.
  • 2017, (Atelier 109, Bordeaux), "Nos amies les bêtes", des peintures réunissant humains et animaux, les uns aussi étranges que les autres
  • 2016, (Atelier 109, Bordeaux) des toiles inspirées par Marguerite Duras où il donne « corps à des couples imaginaires, avec pour ambition que l'on s'interroge sur la raison, triviale ou vertigineuse, qui les a réunis ».
  • 2012 : Vastes petits mondes (Bibliothèque du Grand Parc, Bordeaux), dont la statue « Help » qui porte « sur la condition de la femme. Muselée, elle garde le pouvoir, c'est elle qui donne la vie. C'est une manière de renvoyer la symbolique de la puissance masculine sur la femme » [2]
  • 2010 : Secours populaire (en collaboration avec Fernando Cometto, Bibliothèque du Grand Parc, Bordeaux)
  • 2010 : Totems (Médiathèque, Bougue)
  • 2009 : Sculptures (Passerelle des arts, Bordeaux, exposition partagée avec Chantal Sore)

Captations audio, vidéo & interviews[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]