Sabrina, l'apprentie sorcière

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir L'Apprentie sorcière (homonymie).

Sabrina Spellman
l'apprentie sorcière
Personnage de fiction apparaissant dans
Archie Comics.

Logo de la série de comics originale.
Logo de la série de comics originale.

Nom original Sabrina Spellman
Alias 'Brina
Naissance Greendale
Sexe Femme
Espèce Hybride Mi-Sorcière, Mi-Humaine
Cheveux Blanc
Famille Edward Spellman (père)
Diana Spellman (mère)
Zelda Spellman (tante)
Hilda Spellman (tante)
Ambrose (cousin)
Esmeralda (cousine)
Entourage Harvey Kinkle (petit ami)
Salem Saberhagen (ami)
Archie Andrews (ami)
Jughead Jones (ami)
Betty Cooper (amie)
Veronica Lodge (amie)
Ennemi de Rosalind (anciennement)

Créé par George Gladir
Dan DeCarlo
Interprété par Melissa Joan Hart (1996-2003)
Kiernan Shipka (2018-)
Voix Version originale :
Jane Webb (1958-1977)
Emily Hart (1999-2000)
Britt McKillip (2002-2004)
Ashley Tisdale (2013-2014)
Version française :
Claude Chantal (1970-1971)
Sarah Marot (1996-2014)
Marie-Eugénie Maréchal (1999-2000)
Nathalie Homs (2003-2004)
Camille Donda (2018-)
Films Sabrina, l'apprentie sorcière
Les Fantômes du passé
Sens dessus dessous
Sabrina au royaume des sorciers
Séries Sabrina, the Teenage Witch
Le Croque-monstres Show
The New Archie and Sabrina Hour
Sabrina, l'apprentie sorcière
Sabrina
Le Secret de Sabrina
Sabrina, l'apprentie sorcière
Les Nouvelles Aventures de Sabrina
Première apparition Archie's Mad House #22 (octobre 1962)
Éditeurs Archie Comics

Sabrina, l'apprentie sorcière (Sabrina the Teenage Witch) est une série et un personnage de comics de l'éditeur Archie Comics.

Introduite pour la première fois dans le numéro 22 du comics Archie's Mad House et après plusieurs apparitions dans les publications mettant en scène Archie Andrews et sa bande, notamment dans Archie's TV Laugh-Out, Sabrina Spellman obtient sa propre série en 1971.

C'est l'un des personnages les plus populaires de l'univers des comics Archie, connaissant de nombreuses adaptations à la télévision diffusées partout dans le monde. Sabrina a également été le personnage principal de quelques séries de comics spin-off se déroulant dans des chronologies alternatives comme l'horrifique Chilling Adventures of Sabrina.

Série principale[modifier | modifier le code]

Version originale[modifier | modifier le code]

Sabrina Spellman est créée par George Gladir et Dan DeCarlo et apparaît pour la première fois dans le numéro 22 d'Archie's Madhouse en octobre 1962. Entre 1969 et 1985, elle fait des apparitions récurrentes dans les comics Archie's TV Laugh-Out et apparait dans quelques épisodes des séries d'animations adapté de l'univers de l'éditeur[1].

De 1971 à 1983, elle est la vedette de sa propre série de comics, Sabrina the Teenage Witch, et dure 77 numéros[1]. Elle continue ensuite à apparaître dans les comics des autres personnages mais dès 1997, à la suite du succès de son adaptation télévisée en prise de vue réelle, elle fait son retour dans une nouvelle série de comics plus moderne avec une histoire plus développée et reprenant des éléments inspiré de la séries.

Dès la fin du 32ème numéro, Sabrina jette un sort qui lui permet de changer de style. Les comics adoptent alors le style et les personnages de la série d'animation Sabrina. En 2004, la série adopte un style manga qu'elle conservera jusqu'en septembre 2009, date d'arrêt de publication de la série[2].

Parallèlement, Sabrina continue de rendre visite aux habitants de Riverdale dans leurs séries respectives et rencontre même le personnage de jeux video Sonic, dont Archie Comics édite les adaptations en comics.

Version New Riverdale[modifier | modifier le code]

En 2015, Archie Comics décide d'effectuer un reboot général de son univers, séparant l'univers dit "classique" d'un nouvel univers moderne intitulé New Riverdale[3].

La nouvelle version de Sabrina est introduite dans cet univers dans les numéros neufs à onze de la série dédié à Jughead Jones[3]. À la suite de cette apparition, Archie Comics annonce le retour d'une série Sabrina the Teenage Witch dans cet univers. Néanmoins, quelques mois plus tard, le projet est reporté à une date indéfinie[4].

Séries spin-off et alternative[modifier | modifier le code]

Young Salem[modifier | modifier le code]

Une mini-série mettant en scène la jeunesse de Salem, avant sa transformation en chat. Publiée en 2009, elle est écrite par Ian Flynn et dessinée par Chad Thomas[5].

Chilling Adventures of Sabrina[modifier | modifier le code]

En 2014, Archie Comics commence à publier sous son label Archie Horror, une série horrifique avec en vedette Sabrina créée par Roberto Aguirre-Sacasa et Robert Hack[6].

Elle se déroule dans une chronologie alternative à celles des autres séries de l'éditeur, dans les années 60, Sabrina réside à Greendale avec ses tantes, Salem et son cousin Ambrose, dans une maison abritant une morgue. Son 16ème anniversaire approchant, elle doit choisir si elle désire être baptisée pour enfin devenir une sorcière ou poursuivre une vie de simple mortelle. Parallèlement, elle est recherchée par l'ancienne amour de son père devenue Madam Satan, un personnage issue d'ancienne publications des filiales adultes d'Archie Comics, après s'être suicidée.

Cette version de Sabrina est très sombre et plus violente avec des scènes gores ou encore des références au sexe. De plus, de nombreuses références au satanisme sont faites, les sorcières étant issue de la magie noire et vénèrent Satan.

En plus de Sabrina, ses tantes, Salem et Ambrose, de nombreux personnages de l'univers Archie apparaissent dans des versions alternatives, notamment Veronica Lodge et Betty Cooper[6].

Ce spin-off sera adaptée dans une série télévisée en prise de vue réelle, Les Nouvelles Aventures de Sabrina, en 2018 sur le service Netflix avec Roberto Aguirre-Sacasa au développement et Kiernan Shipka dans le rôle de Sabrina[7].

Autres apparitions alternatives[modifier | modifier le code]

Archie vs. Predator[modifier | modifier le code]

Dans ce comics, Veronica Lodge et Betty Cooper vont chez Sabrina pour demander de l'aide après le meurtre de Pop Tate par le Predator. Sabrina essaye de jeter un sort au couteau de la créature mais cette dernière arrive et la tue elle et Salem. Quand la police arrive, la maison disparaît et les agents sont transformés en chèvre[8].

Afterlife with Archie[modifier | modifier le code]

Comme pour Chilling Adventures of Sabrina, cette série du label Archie Horror prend également place dans sa propre chronologie alternative[9].

Sabrina apparaît dans le premier numéro, elle ressuscite Hot-Dog, le chien de Jughead Jones renversé en voiture par Reggie Mantle, en utilisant le Necronomicon. Malheureusement, elle provoque une invasion zombies. Elle est punie par ses tantes qui lui retirent sa bouche et l'envoie dans une dimension prison. Elle fait son retour quelques numéro plus tard, elle est sauvée de la dimension prison par une secte qui la force à épouser le démon qui contrôle les zombies. Elle rejoint alors la horde, contre son gré[9].

Adaptations dans d'autres médias[modifier | modifier le code]

Sabrina est le personnage de l'éditeur Archie Comics ayant été le plus adapté, principalement à la télévision avec en tout onze adaptations destinées à ce média. Elle compte quatre téléfilms, cinq séries d'animations, deux séries télévisées, sept jeux vidéo et deux séries de romans.

En plus de ces propres adaptations, Sabrina est apparue de façon récurrente dans deux séries d'animations dans le cadre de crossover et sa ville, Greendale, apparait dans une série télévisée adaptée de l'univers d'Archie Comics.

Téléfilms[modifier | modifier le code]

Melissa Joan Hart est l'interprète la plus connue du personnage pour l'avoir jouée dans la série Sabrina, l'apprentie sorcière ainsi que dans trois téléfilms.
  • Sabrina, l'apprentie sorcière (Sabrina, the Teenage Witch) réalisé par Tibor Takács et diffusé en 1996 sur Showtime. Dans cette version, le nom de famille de Sabrina est Sawyer. Elle est interprétée par Melissa Joan Hart qui reprendra le rôle dans la série du même nom.
  • Sabrina, l'apprentie sorcière : Les Fantômes du passé (Sabrina Goes to Rome) réalisé par Tibor Takács et diffusé en 1998 sur ABC. Il est dérivé de la série télévisée avec Melissa Joan Hart dans le rôle de Sabrina Spellman.
  • Sabrina, l'apprentie sorcière : Sens dessus dessous (Sabrina Down Under) réalisé par Kenneth R. Koch et diffusé en 1999 sur ABC. Il est également dérivé de la série télévisée.
  • Sabrina au royaume des sorciers (Sabrina: Friends Forever) est téléfilm d'animation réalisé par Scott Heming et diffusé en 2002 sur Nickelodeon. Il fait suite à la série d'animation Sabrina et introduit le spin-off, Le Secret de Sabrina. Britt McKillip prête sa voix à Sabrina.

Séries d'animations[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Kiernan Shipka interprètera le personnage dans la série Les Nouvelles Aventures de Sabrina, adaptée du spin-off comics horrifique.
  • Sabrina, l'apprentie sorcière (Sabrina, the Teenage Witch) diffusée entre 1996 et 2000 sur ABC puis entre 2000 et 2003 sur The WB. Melissa Joan Hart, qui avait déjà interprétée une version du personnage dans un téléfilm, interprète Sabrina Spellman.
  • Greendale, la ville de Sabrina, est introduite dans la deuxième saison de la série Riverdale diffusée sur The CW et mettant en scène plusieurs personnage de l'éditeur Archie Comics. Néanmoins, aucune apparition de Sabrina n'est prévue dans la série.
  • Les Nouvelles Aventures de Sabrina (Chilling Adventures of Sabrina), adaptée du spin-off horrifique du même titre et dont la diffusion est prévue pour 2018 sur Netflix. Kiernan Shipka interprétera Sabrina.

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Adaptés de la série live Sabrina, l'apprentie sorcière

  • Sabrina the Teenage Witch: Spellbound développé par Rare Medium et édité par Simon & Schuster sur Windows en 1999.
  • Sabrina, l'apprentie sorcière (Sabrina the Teenage Witch: Brat Attack) développé par Hypnotix et édité par Simon & Schuster sur Windows en 1999.
  • Sabrina l'apprentie sorcière et l'Horloge cosmique (Sabrina the Teenage Witch: A Twitch in Time!) développé par Knowledge Adventure et édité par Simon & Schuster sur PlayStation en 2001.
  • Sabrina the Teenage Witch: Potion Commotion développé et édité par Ubisoft sur Game Boy Advance en 2002.

Adaptés de la série d'animation Sabrina

  • Sabrina the Animated Series: Zapped! développé par WayForward Technologies et édité par Simon & Schuster sur Game Boy Color en 2000.
  • Sabrina, le dessin animé : L'Aventure magique (Sabrina the Animated Series: Magical Adventure) développé et édité Simon & Schuster sur Windows en 2000.
  • Sabrina the Animated Series: Spooked! développé par WayForward Technologies et édité par Simon & Schuster sur Game Boy Color en 2001.

Romans[modifier | modifier le code]

  • Sabrina l'apprentie sorcière (Sabrina the Teenage Witch), série de romans écrits par divers auteurs et se déroulant dans l'univers de la série télévisée live du même titre.
  • Salem, le chat de Sabrina (Salem's Tails), série de romans écrits par John Vornholt centrés sur Salem, le chat de Sabrina, et se déroulant également dans l'univers de la série.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Archie Comics.
  1. a et b « Archie's Mad House No. 22 », sur oddballcomics.com,
  2. « Sabrina the Teenage Witch Manga Ends », sur comicsworthreading,
  3. a et b « SABRINA THE TEENAGE WITCH Joins Revamped RIVERDALE In JUGHEAD », sur newsarama.com,
  4. « Archie Cancelled Three Of Their Four One-Shots From Art Baltazar, Franco And Katie Cook », sur bleedingcool.com,
  5. « This March, Prepare to See Salem as You've Never Seen Him Before! », sur archiecomics.com,
  6. a et b « Archie Comics Reveals Sabrina Horror Series! », sur bloody-disgusting.com,
  7. (en) Daniel Holloway, « Kiernan Shipka to Star in Netflix’s Sabrina Series », sur variety.com,
  8. « ARCHIE VS. PREDATOR IS THE MOST MESSED UP COMIC YOU’LL EVER READ », sur mtv.com,
  9. a et b « AFTERLIFE WITH ARCHIE #6 REVIEW », sur ign.com,