Rue de la Huchette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Huchette (homonymie).

5e arrt
Rue de la Huchette
image illustrative de l’article Rue de la Huchette
Rue de la Huchette vue du boulevard Saint-Michel.
Situation
Arrondissement 5e
Quartier Sorbonne
Début Rue du Petit-Pont
Fin Place Saint-Michel
Morphologie
Longueur 164 m
Largeur 10 m
Historique
Ancien nom Rue de la Huchete
Géocodification
Ville de Paris 4593
DGI 4678

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Rue de la Huchette
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

La rue de la Huchette est une voie étroite située dans le 5e arrondissement de la ville de Paris.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Elle est située entre le boulevard Saint-Michel et la rue du Petit-Pont. Elle fait face à la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Son appellation vient d'une enseigne attestée à la fin du XIIIe siècle : La Huchette d'or[1].

Historique[modifier | modifier le code]

« Célèbre dès la fin du Moyen Âge pour ses auberges, et au XVIIe siècle pour ses rôtisseurs et ses cabarets, cette rue était aussi malfamée, et ses coupeurs de bourses renommés. Les maisons anciennes y sont nombreuses. Au no 14, à l'angle de la rue du Chat-qui-Pêche, un médaillon plaqué sur la façade est orné d'un Y, rébus pour “lie-grègues”, lacets de fixation entre culottes et hauts-de-chausse. La rue a retrouvé son activité bourdonnante du Moyen Âge avec l'implantation de nombreux restaurants méditerranéens ou exotiques[1]. »

Vers 1280-1300, elle est citée dans Le Dit des rues de Paris de Guillot de Paris sous la forme « rue de la Huchete ».

Dans un rôle de 1313, elle est désignée sous le nom de « rue de la Huchette[2] ».

Le théâtre de la Huchette et les pièces au programme.

Cette rue presque exclusivement piétonne et très prisée par les touristes fait partie du Quartier latin. On y trouve une des concentrations les plus élevées de restaurants de toute la ville de Paris, avec une prédominance pour les spécialités grecques. La rue compte aussi une vie nocturne intense avec pas moins de quatre pubs et de nombreux bars.

La rue de la Huchette abrite le théâtre de la Huchette, où sont jouées les pièces de théâtre, La Cantatrice chauve et La Leçon d'Eugène Ionesco, sans interruption depuis 1957. Il ne doit pas être confondu avec le caveau de la Huchette, un club de jazz situé dans la même rue.

La rue de la Huchette est accessible par la station Saint-Michel de la ligne 4 du métro de Paris et par la gare Saint-Michel - Notre-Dame des RER B et RER C.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

  • Le célèbre Aubert (né vers 1769, attesté en vie en 1848), doyen et syndic des chanteurs des rues de ParisLa rue de la Huchette, a jadis habité cette rue. Napoléon Bonaparte y séjourna de juillet à octobre 1795.
  • En août 1944, lors de la libération de Paris, le fortin de la Hachette tenu par les résistants protégeait les abords de la préfecture de police.

Durant les années 1950-1960, elle accueillait les concerts de jazz d'illustres jazzmen, comme Chet Baker.

Yves Simon lui rend hommage dans sa chanson éponyme. Charles Aznavour y vécut enfant, ses parents y tenaient un restaurant.

Postérité[modifier | modifier le code]

La rue de la Huchette est citée dans la chanson Viens Fifine chantée par Jean Gabin[3].

Iconographie[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Borne historique de la ville de Paris située à l'angle des rues de la Huchette et du Chat-qui-Pêche.
  2. Hercule Géraud, Paris sous Philippe-le-Bel. D'après des documents originaux et notamment d'après un manuscript contenant Le rôle de la taille imposée sur les habitants de Paris en 1292, Crapelet, 1837, 638 p., (lire en ligne).
  3. Paroles de Viens Fifine, www.paroles-musique.com.