Le Roman expérimental

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Roman expérimental)
Aller à : navigation, rechercher

Le Roman expérimental est un ouvrage d'Émile Zola paru en 1880.

Il regroupe un ensemble d'articles publiés notamment dans Le Bien public ou Le Voltaire qui exposent sa vision du roman naturaliste dont il est devenu le chef de file. Pour Zola, « le roman expérimental est une conséquence de l'évolution scientifique du siècle » : « il est en un mot la littérature de notre âge scientifique, comme la littérature classique et romanesque ont correspondu à un âge de scolastique et de théologie expérimentale ».

Cet ouvrage est considéré comme le manifeste de la doctrine naturaliste d'Émile Zola, alors marqué par l'Introduction à l'étude de la médecine expérimentale de Claude Bernard. Mais aussi inspiré par ses lectures de Balzac, notamment La Cousine Bette qu'il a qualifié de roman expérimental[1].

Zola refuse toutefois de faire du naturalisme une école :

« C'est pourquoi j'ai dit tant de fois que le naturalisme n'était pas une école, que par exemple il ne s'incarnait pas dans le génie d'un homme ni dans le coup de folie d'un groupe, comme le romantisme, qu'il consistait simplement dans l'application de la méthode expérimentale à l'étude de la nature et de l'homme. [...] Donc, dans le naturalisme, il ne saurait y avoir ni de novateurs ni de chefs d'école. Il y a simplement des travailleurs plus puissants les uns que les autres[2]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David Bellos, Balzac Criticism in France, 1850-1900: The Making of a Reputation. Oxford: Clarendon Press, 1976, p. 126–127, (ISBN 0198155301)
  2. Le Roman expérimental

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]