Roger Rouxel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Roger Rouxel
Description de l'image Roger Rouxel.jpg.
Naissance
Paris 6e
Décès (à 18 ans)
Mont Valérien, France
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Ouvrier tourneur
Activité principale
Distinctions

Roger Rouxel, né le 3 novembre 1925 à Paris 6e et fusillé le 21 février 1944 au fort du mont Valérien, est un résistant français, soldat volontaire de l'armée française de libération (FTP-MOI / Groupe Manouchian).

Biographie[modifier | modifier le code]

Réquisitionné dans le cadre du STO pour aller travailler en Allemagne[1] en 1943, Roger Rouxel rejoint, avec son ami Robert Witchitz, la FTP-MOI, en février 1943[2].

Sous le matricule 1024 et le pseudonyme de « Léon », il fait partie du détachement italien. Il participe à plusieurs actions armées[3].

Arrêté par la 2e brigade spéciale, comme l'ensemble du groupe, le 12 novembre 1943, étant le plus jeune du groupe, il a l'opportunité d'être libéré mais souhaite mourir avec ses amis et frères de résistance. Il est fusillé, mort pour la France, avec les 22 autres membres du groupe Manouchian au fort du Mont-Valérien le 21 février 1944.

Reconnaissance[modifier | modifier le code]

Roger Rouxel est reconnu caporal FTP-MOI et la mention « Mort pour la France » lui est attribuée par le Secrétariat général aux Anciens Combattants en date du 14 décembre 1945[4].

Liste des membres du groupe Manouchian exécutés[modifier | modifier le code]

Mémorial de l'Affiche rouge à Valence.

La liste suivante des 23 membres du groupe Manouchian exécutés par les Allemands signale par la mention (AR) les dix membres que les Allemands ont fait figurer sur l'Affiche rouge :

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

  1. Roger Rouxel
  2. « Le groupe Manouchian », sur ivry94.fr (consulté le 10 février 2017)
  3. Daniel Grason, Michèle Rault, « ROUXEL Roger, Joseph, Léon », sur maitron-fusilles-40-44.univ-paris1.fr (consulté le 22 septembre 2018).
  4. Rouxel Roger, Joseph, Léon, base des fusillés du Mont-Valérien, site memoiredeshommes.sga.defense.gouv.fr