Rocket de Laval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Rocket de Laval
Description de l'image Rocket de laval logo.png.
Fondation
Siège Laval
Drapeau : Québec Québec
Drapeau du Canada Canada
Patinoire (aréna) Place Bell
Couleurs Bleu, blanc, rouge
                 
Ligue Ligue américaine de hockey
Association Association de l'Est
Division Division Nord
Capitaine Byron Froese
Capitaines adjoints Kenny Agostino
Michael Chaput
Alexandre Grenier
Michael McCarron
Entraîneur-chef Joël Bouchard
Directeur général Marc Bergevin
Président Geoff Molson[1]
Propriétaire Famille Molson
Équipe(s) affiliée(s) Canadiens de Montréal (LNH)
Site web www.rocketlaval.com/

Le Rocket de Laval est un club de hockey sur glace professionnel dans la Ligue américaine de hockey, basé à Laval, au Québec. Il s'agit du club-école des Canadiens de Montréal depuis la saison 2017-2018. Le club dispute ses parties locales à la Place Bell.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , la Ligue américaine de hockey annonce l'approbation unanime par ses dirigeants de la relocalisation, dès la saison 2017-2018, de la franchise des IceCaps de Saint-Jean, affiliée aux Canadiens de Montréal, vers Laval, en banlieue de Montréal. Le club jouera ses parties à domicile à la Place Bell, alors en construction[2].

La franchise, originellement fondée en 1969 sous le nom de Voyageurs de Montréal, a connu plusieurs déménagements au cours de son histoire.

Histoire de la franchise[3]
Équipe Période d'activité
Voyageurs de Montréal 1969-1970 à 1970-1971
Voyageurs de la Nouvelle-Écosse 1971-1972 à 1983-1984
Canadiens de Sherbrooke 1984-1985 à 1989-1990
Canadiens de Fredericton 1990-1991 à 1998-1999
Citadelles de Québec 1999-2000 à 2001-2002
Bulldogs de Hamilton 2002-2003 à 2014-2015
IceCaps de Saint-Jean 2015-2016 à 2016-2017

Le , le nom « Rocket » est choisi, issu d'un concours auprès des partisans[4]. Le logo, l'uniforme et les couleurs sont dévoilées le [3]. Le , le Rocket annonce que le club retient les services de l'entraîneur-chef Sylvain Lefebvre, qui occupe le poste au sein de l'équipe affiliée du Canadien depuis juin 2012, alors les Bulldogs de Hamilton. De plus, l'organisation des Canadiens nomme Larry Carrière en tant que directeur général de l'équipe[5].

Le club joue sa première partie officielle le à Laval dans une victoire de 3 à 0 contre les Senators de Belleville. Le premier but de leur histoire est marqué par Daniel Audette[6]. Le , Byron Froese devient le tout premier capitaine du Rocket suite à un vote tenu auprès des joueurs[7].

Identité de l'équipe[modifier | modifier le code]

Nom[modifier | modifier le code]

La même journée de l'annonce de la création du club, soit le , le début d'un concours en trois phases fut déclaré afin de déterminer le nom de la nouvelle équipe, et qui se poursuivrait jusqu'au 31 août. La première phase (11 au 22 juillet) consistait à recueillir des suggestions de nom auprès des partisans dont 12 étaient retenues pour le vote de la deuxième phase (26 juillet au 8 août). Finalement, trois suggestions, Patriotes, Rapides et Rocket, furent retenues pour un vote final. Le Rocket, qui se démarquait déjà dès la première phase, reçut la majorité des votes avec 51 %, les deux autres recevant respectivement 24 et 25 %. Plus de 54 000 votes ont été enregistrés durant le concours et le nombre de suggestions atteignait déjà 850 dès le premier jour[4].

Statue de Maurice « Rocket » Richard devant le Centre Bell.

Le nom Rocket se réfère au surnom donné à la légende des Canadiens de Montréal Maurice Richard, qui joua 18 saisons avec le club de à pour 8 conquêtes de la Coupe Stanley. Il est un des joueurs les plus reconnus à travers le monde, intronisé au Temple de la renommée du hockey en plus d'être une icône pour la communauté canadienne française encore aujourd'hui[4]. Le club est la deuxième équipe de hockey sur glace du Grand Montréal à adopter ce nom après le Rocket de Montréal de la Ligue de hockey junior majeur du Québec(- présentement les Islanders de Charlottetown).

« Le message était clair; nos partisans souhaitaient un nom qui résonne dans l’imaginaire collectif et qui honore la mémoire de Maurice Richard, l’une des figures légendaires des Canadiens et du patrimoine culturel du Québec. Nous ne pouvons que saluer le résultat », a commenté Vincent Lucier, président de la Place Bell, suite à l'annonce des résultats du vote[4].

[modifier | modifier le code]

Les couleurs, logo et uniforme du Rocket ont été dévoilés le , avec la présence de plusieurs anciens joueurs des Canadiens dont Francis Bouillon, Patrice Brisebois, Mathieu Darche, Yvan Cournoyer et Réjean Houle. Des membres de la famille Richard étaient également présents[8]. Les couleurs du Rocket sont les mêmes que son équipe affiliée, les Canadiens, soit le bleu, le blanc et le rouge.[3].

Le Rocket a travaillé en collaboration avec l'agence de publicité Lg2, sous la thématique « Propulsé par l'histoire », pour créer le logo représentant un R majuscule bleu dans lequel est gravé le nom de l'équipe à la verticale. Selon Vincent Lucier, président de la Place Bell, ce logo a été conçu de manière à être simple, intemporel, et dans l'objectif qu'il devienne un classique avec le temps. Le président et propriétaire des Canadiens Geoff Molson le décrit comme n'étant « pas trop Canadien, moderne et différent »[3].

Premier logo du Rocket de Laval (actuel).

Uniforme[modifier | modifier le code]

L'uniforme que l'équipe porte à partir de la saison 2017-2018 est un assemblage de bleu, de blanc et de rouge, orné à l'avant par le logo de l'équipe. Une forme de bouclier dans lequel est écrit le nom de l'équipe est présent sur chacune des manches, au-dessus d'un numéro 9, numéro de Maurice Richard durant sa carrière avec Montréal, et d'une flamme, symbole de propulsion. Ce même symbole de flamme est répété sous les numéros au dos, ainsi qu'à l'arrière des bas à la hauteur des mollets. Finalement, on peut apercevoir l'inscription « Laval » (siège du Rocket) sur les épaules et au niveau du collet[3].

Mascotte[modifier | modifier le code]

La mascotte du Rocket de Laval, nommée Cosmo, est un personnage bleu portant le maillot de l'équipe, une casquette à l'envers et des souliers en forme de fusée. Il fut révélé lors d'une série de trois courtes capsules vidéo humoristiques impliquant Youppi!, la mascotte des Canadiens de Montréal, dont il est le jeune cousin éloigné[9].

Aréna[modifier | modifier le code]

Place Bell[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Place Bell.
La Place Bell presque complétée en 2017.

L'aréna du Rocket, la Place Bell, est un complexe omnisports situé dans la Cité de la culture et du sport de Laval. Sa construction a débuté en 2014, le premier match de pré-saison y est présenté le et la première partie inaugurale officielle y est disputée le 6 octobre 2017[10]. L'amphithéâtre principal avec une patinoire aux normes de la LNH où joue le Rocket possède 10 000 places assises, incluant 46 loges corporatives, ce qui la place au 3e rang des plus grandes patinoires au Québec, derrière le Centre Bell à Montréal et le Centre Vidéotron à Québec[11]. Vincent Lucier est le Président de cet amphithéâtre.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Pour les significations des abréviations, voir statistiques du hockey sur glace.

Statistiques par saison[12]
Saison PJ  V   D DPDF BP BCPts Classement Séries éliminatoires
2017-2018 76 24 42 7 3 206 281 58 7e place, division Nord Non qualifiés

Personnalités de l'équipe[modifier | modifier le code]

Joueurs actuels[modifier | modifier le code]

Pour modifier l'effectif, suivez ce lien
Effectif[13]
No NomNat. PositionArrivée
+029, Marcoux, ÉtienneÉtienne Marcoux Drapeau : Canada Gardien de but
+035, Lindgren, CharlieCharlie Lindgren Drapeau : États-Unis Gardien de but
+040, McNiven, MichaelMichael McNiven Drapeau : Canada Gardien de but
+002, Lamarche, MaximMaxim Lamarche Drapeau : Canada Défenseur
+003, Kulak, BrettBrett Kulak Drapeau : Canada Défenseur
+004, Plant, AdamAdam Plant Drapeau : Canada Défenseur
+005, Sklenicka, DavidDavid Sklenicka Drapeau : République tchèque Défenseur
+006, Moravcik, MichalMichal Moravcik Drapeau : République tchèque Défenseur
+014, Lernout, BrettBrett Lernout Drapeau : Canada Défenseur
+020, Olofsson, GustavGustav Olofsson Drapeau : Suède Défenseur
+038, Fleury, CaleCale Fleury Drapeau : Canada Défenseur
+010, Evans, JakeJake Evans Drapeau : Canada Centre
+011, Jevpalovs, NikitaNikita Jevpalovs Drapeau : Lettonie Ailier droit
+012, Vejdemo, LukasLukas Vejdemo Drapeau : Suède Centre
+016, Addison, JeremiahJeremiah Addison Drapeau : Canada Ailier gauche
+017, Verbeek, HaydenHayden Verbeek Drapeau : Canada Centre
+018, Agostino, KennyKenny AgostinoA Drapeau : États-Unis Ailier gauche
+021, Froese, ByronByron FroeseC Drapeau : Canada Centre
+022, Belzile, AlexAlex Belzile Drapeau : Canada Centre
+023, Pezzetta, MichaelMichael Pezzetta Drapeau : Canada Ailier gauche
+024, Audette, DanielDaniel Audette Drapeau : Canada Centre
+025, McCarron, MichaelMichael McCarronA Drapeau : États-Unis Centre
+026, Chaput, MichaelMichael ChaputA Drapeau : Canada Centre
+027, Alain, AlexandreAlexandre Alain Drapeau : Canada Centre
+028, Grenier, AlexandreAlexandre GrenierA Drapeau : Canada Ailier droit
+039, Shinkaruk, HunterHunter Shinkaruk Drapeau : Canada Ailier gauche

Capitaines[modifier | modifier le code]

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Administration », sur https://www.nhl.com/fr/canadiens (consulté le 15 mars 2017)
  2. (en) « Canadiens moving AHL affiliate to Laval », sur http://theahl.com/ (consulté le 15 mars 2017)
  3. a b c d et e « Le Rocket de Laval dévoile ses couleurs », sur http://www.rds.ca/ (consulté le 15 mars 2017)
  4. a b c et d « Le club-école du Canadien qui s’installera à Laval en 2017 portera le nom de Rocket », sur http://www.rds.ca/ (consulté le 15 mars 2017)
  5. « Larry Carrière - Rocket de Laval », sur rocketlaval.com (consulté le 17 septembre 2018)
  6. « Le Rocket remporte son tout premier match à Laval », sur ici.radio-canada.ca, (consulté le 7 octobre 2017)
  7. « Byron Froese est le premier capitaine du Rocket », sur RDS.ca,
  8. « Le Rocket de Laval », Bulletin des Anciens,‎ (lire en ligne)
  9. « Bienvenue Cosmo », sur rocketlaval.com,
  10. « Six matchs du Rocket dévoilés! », sur rocketlaval.com,
  11. « La Place Bell - À propos », sur cite.placebell.ca/fr (consulté le 29 avril 2017)
  12. (en) « Rocket Laval Statistics and History [AHL] », sur www.hockeydb.com (consulté le 18 avril 2018).
  13. (en) « Laval Rocket Roster », sur theahl.com

Lien externe[modifier | modifier le code]