Robert Leiber

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Leiber.
Eugène Pacelli et Robert Leiber (à droite) en 1929

Robert Leiber né le à Homberg (Deggenhausertal) en Bade-Wurtemberg et mort à Rome le (à 79 ans), est un jésuite allemand, secrétaire particulier et proche conseiller de Pie XII durant tout son pontificat, professeur d'histoire ecclésiastique à l'université pontificale grégorienne de Rome de 1930 à 1960. De 1924 à 1929, Robert Leiber est le conseiller d'Eugenio Pacelli, le futur Pie XII, quand celui-ci est nonce apostolique à Munich puis à Berlin, et enfin quand Pacelli devient Cardinal secrétaire d'État.

À partir de 1939, Leiber assiste Pie XII dans la rédaction de ses textes et messages radios. Toutefois Leiber, bien qu'en communication constante avec Pie XII, ne dispose d'aucune fonction officielle. C'est un "officiel non officiel", respecté et craint[1].

Leiber est un intermédiaire entre Pie XII et la résistance allemande au nazisme, notamment grâce à Josef Müller qu'il rencontre fréquemment jusqu'en 1943, date à laquelle Müller est arrêté par la Gestapo et déporté. Après la fin du pontificat, Leiber prend publiquement la défense de Pie XII à qui il est reproché sa passivité durant la Shoah.

Voir aussi[modifier | modifier le code]


Références[modifier | modifier le code]

  1. Mark Riebling, Church of Spies: The Pope's Secret War Against Hitler, New York, Basic Books, 2015, p. 9-10