Concordat de 1929

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le concordat de 1929 est un traité de concordat signé à Berlin, le , entre l'État libre de Prusse et le Saint-Siège, sous le pontificat de Pie XI.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le concordat est négocié par Eugenio Pacelli, nonce apostolique et archevêque titulaire de Sardes, Otto Braun, le ministre-président de Prusse, Carl Heinrich Becker (de), le ministre prussien des sciences, des arts et de l’instruction publique, et Hermann Höpker-Aschoff (de), le ministre prussien des finances.

Le concordat prévoyait :

  • l'érection du diocèse d'Aix-la-Chapelle et du diocèse de Berlin ;
  • l'érection de la prélature de Schneidemühl (Piła) pour les parties des archidiocèses de Gnesen (Gniezno) et de Posen (Poznań) et du diocèse de Kulm (Chełmno) ;
  • l'incorporation au diocèse d'Osnabrück des territoires de mission dont l'évêque d'Osnabrück était l'administrateur apostolique ;
  • l'incorporation au diocèse de Fulda du commissariat de Heiligenstadt et du doyenné d'Erfurt, qui relevaient du diocèse de Paderborn ;
  • l'incorporation au diocèse de Hildesheim du comté de Schaumbourg, qui relevait du diocèse de Fulda ;
  • l'incorporation au diocèse de Limburg de la partie de la ville de Francfort-sur-le-Main qui relevait du diocèse de Fulda ;
  • la création de la province ecclésiastique de Paderborn, par élévation du diocèse de Paderborn au rang d'archidiocèse métropolitain.

Notes et références[modifier | modifier le code]


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]