Robert Behnken

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Robert Louis Behnken
Image illustrative de l’article Robert Behnken

Nationalité Drapeau des États-Unis Américain
Sélection Groupe 18 de la NASA, 2000
Naissance (48 ans)
Creve Cœur - Missouri
Durée cumulée des missions 29 j 12 h 17 min
Mission(s) STS-123
STS-130
Insigne(s) STS-123 Patch.svg STS-130 patch.png

Robert Louis Behnken (, Creve Cœur) est un astronaute américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu un diplôme en génie mécanique et physique de l'Université de Washington en 1992, Behnken a fait une maîtrise ès sciences et un doctorat en génie mécanique au Caltech. En 1993, il est devenu lieutenant-colonel dans l'US Air Force. Ingénieur en avionique, il a travaillé sur les tests du F-22 à la base d'Edwards en Californie. Il a été sélectionné par la NASA dans son groupe 18 d'astronautes[1].

Behnken aime pratiquer le ski, le VTT, la randonnée. Il est marié à l'astronaute Megan McArthur[1].

De 2012 à 2015, il a été chef du Bureau des astronautes[1].

Vols réalisés[modifier | modifier le code]

Il totalise deux vols dans l'espace.

Il totalise en tout plus de 36 heures dans le vide au cours de ses six sorties[2].

Il a été sélectionné en 2015 pour tester les nouveaux vaisseaux privées américains (Crew Dragon de SpaceX et CST-100 Starliner de Boeing) avec Sunita Williams, Douglas Hurley et Eric Boe.

Il doit participer en juillet 2019 au vol de qualification du vaisseau de SpaceX Crew Dragon[3],[4].

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Astronaut Biography: Robert Behnken », sur www.spacefacts.de (consulté le 5 mars 2019)
  2. a b et c « Robert Behnken - EVA experience », sur www.spacefacts.de (consulté le 5 mars 2019)
  3. Stefan Barensky, « La Nasa confrontée au retard des capsules privées », sur Aerospatium, (consulté le 5 mars 2019)
  4. Sean Potter, « NASA Assigns Crews to First Commercial Test Flights, Missions », sur NASA, (consulté le 5 mars 2019)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]