Rapanui (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rapa Nui.

Rapanui
Vananga rapa nui
Pays Chili
Région Île de Pâques
Nombre de locuteurs 3390[1]
Typologie VSO[1]
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 rap
ISO 639-3 rap
IETF rap

Le rapanui est une langue polynésienne parlée par les Rapanui (communauté polynésienne de l'île de Pâques). On comptait 4 650 locuteurs en 2002.

Rapa Nui est également le nom de l'île[2] dans cette langue, littéralement la « Grande Rapa »; son nom contraste avec Rapa Iti « Petite Rapa », île de Polynésie française[3]. La langue polynésienne parlée à Rapa Iti, le rapa ou reo oparo, est linguistiquement assez éloignée du rapanui.

Histoire[modifier | modifier le code]

Nous n'en savons que très peu de la langue rapanui avant sa rencontre avec l'Europe. La majorité du vocabulaire rapanui est héritée directement du proto-polynésien oriental. Tout comme l'ensemble des langues polynésiennes, le rapanui comporte relativement peu de consonnes. Le rapanui a cependant conservé le coup de glotte (ou consonne occlusive glottale) du proto-polynésien, une particularité pour une langue polynésienne orientale. Il s'agit, ou il s'agissait jusqu'à récemment, d'une langue VSO (verbe-sujet-objet).

Phonologie[modifier | modifier le code]

Le rapanui comporte dix consonnes et cinq voyelles.

Consonnes[modifier | modifier le code]

Labiales Alvéolaires Vélaire Glottale
Nasales m n ŋ
Occlusives p t k ʔ
Fricatives v h
Battue ɾ

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieures Centrales Postérieures
Fermées i u
Moyennes e o
Ouvertes a

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Fiche langue (code «rap») dans la base de données linguistique Ethnologue.
  2. Auparavant, selon Thomas S. Barthel: The Eighth Land: The Polynesian Settlement of Easter Island, Honolulu University of Hawaii 1978, l'île s'appelait Te kainga a Hau Maka (le bout de terre de Hau Maka).
  3. Une partie de la population actuelle de Rapa Nui serait originaire de Rapa, venue sous les auspices du planteur Dutrou-Bornier pour remplacer les premiers autochtones en grande partie décimés par la catastrophe démographique de 1861.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :