Raoul Cartraud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 20 août 2014 à 23:24 et modifiée en dernier par HunsuBot (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Raoul Cartraud
Illustration.
Fonctions
Député
(1981-1986)
Président du Conseil Régional
(1982-1985)
Groupe politique PS
Biographie
Date de naissance
Date de décès

Raoul Cartraud, né le à Lizant (Vienne), mort le , est un homme politique français, conseiller général du canton de Civray (Vienne) de 1967 à 1992, maire de Civray de 1971 à 1997, député de la Vienne de 1981 à 1986, conseiller régional de Poitou-Charentes de 1981 à 1992 et Président du Conseil régional de Poitou-Charentes de 1982 à 1985.

Carrière

Après des études à Lizant, Civray et Poitiers, Raoul Cartraud est nommé Professeur de Sciences Physiques à l'École normale d'instituteurs de Poitiers.

Encouragé par Pierre Mendès France, il fonde peu après les élections présidentielles de 1965, un club de réflexion avec quelques amis. Ce club, "Socialisme Moderne", en référence à un article de Pierre Mendès France paru dans l'Express le 7 avril 1960, s'attache à définir ce que représentent le socialisme et les éléments essentiels d'une politique de Gauche. En 1966, Raoul Cartraud adhère à la Convention des institutions républicaines.

En 1967, il est élu conseiller général du canton de Civray, seul élu de la Fédération de la gauche démocrate et socialiste (F.G.D.S.) et benjamin de l'assemblée départementale. En 1971, il est élu maire de Civray, à la tête de la seule municipalité d'Union de la Gauche de la Vienne. En juin 1971, il est l'un des 96 conventionnels à participer aux côtés de François Mitterrand au Congrès d'Epinay et devient membre du Parti socialiste.

Après s'être présenté sans succès aux élections législatives en 1968, en 1973 et en 1978, il est élu député de la Vienne (3e circonscription : Montmorillon) le 21 juin 1981. Candidat au renouvellement de son mandat, il n'est pas réélu en 1986, ni en 1988.

Membre de droit du Conseil régional de Poitou-Charentes suite à son succès aux législatives de 1981, il est élu rapporteur général du Conseil régional entre 1981 et 1982. Il préside le Conseil régional de Poitou-Charentes de 1982 à 1985. À ce titre, il met en œuvre la loi portant sur les droits et libertés des communes, des départements et des régions ou loi Deferre, loi qui marque le point de départ du processus de décentralisation. Raoul Cartraud accueille François Mitterrand en voyage officiel en Poitou-Charentes les 3 et 4 novembre 1983 [1]. Il signe également, le 26 mars 1984, le 1er contrat de plan entre l'État et la Région, contrat qui prévoit un programme d'investissements de 2 milliards de francs pour la période de 1984 à 1988, dans les domaines économique, social et culturel.

En 1994, François Mitterrand nomme Raoul Cartraud membre du Conseil Economique et Social pour une durée de deux ans. Il siège à la section des activités productives, de la recherche et de la technologie.

En 1997, il démissionne de ses fonctions de maire pour raisons de santé. Il décède le 8 octobre 2007.

Notes et références

  1. Extrait du discours de Raoul Cartraud dans le cadre du voyage officiel de François Mitterrand en Poitou Charentes le 3 novembre 1983. Vidéo disponible sur le site de l'Institut national de l'audiovisuel (INA).