Ramez Ayoub

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ramez Ayoub
Fonctions
Député à la Chambre des communes

(4 ans et 2 jours)
Élection 19 octobre 2015
Circonscription Thérèse-De Blainville
Législature 42e
Groupe politique Parti libéral du Canada
Prédécesseur nouvelle circonscription
Successeur Louise Chabot
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Alep (Syrie)
Parti politique Parti libéral du Canada
Diplômé de Université de Montréal
Profession Courtier en immeubles

Ramez Ayoub, né en 1966 à Alep (Syrie)[1], est un courtier en immeubles et homme politique canadien.

Il a été d'octobre 2015 au 21 octobre 2019 député libéral de la circonscription de Thérèse-De Blainville à la Chambre des communes du Canada. Il a aussi été conseiller municipal de 1999 à 2009 puis maire de la ville de Lorraine de 2009 à 2015.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ramez Ayoub est le fils aîné d'Antoine Ayoub, professeur émérite au département d'économie de l'Université Laval et spécialiste des questions énergétiques. Sa mère, Yvonne Laimé, est d'origine française (Paris) et a œuvré dans le domaine médical comme infirmière/laborantine en France avant d'obtenir un diplôme universitaire en service social de l'Université Laval. Il a aussi un frère, Samir, qui est son cadet et est un homme d'affaires de la ville de Québec. Ramez est arrivé au Québec à l'âge de trois ans[2]. Il a obtenu un baccalauréat en économie de l'Université de Montréal en 1991, puis a travaillé pour Bell Canada de 1992 à 2008[3]. De 2009 à 2015, il a été courtier en immeubles RE/MAX.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Ramez Ayoub a été élu conseiller municipal dans la ville de Lorraine en 1999, puis en est devenu maire en 2009[4], poste qu'il a conservé jusqu'à son élection à la Chambre des communes. De 2013 à 2015, il a également été président de la Conférence régionale des élus de la région des Laurentides, et a été membre du comité exécutif de Montréal International en 2015.

En mars 2015, il a été choisi candidat du Parti libéral du Canada dans la circonscription de Thérèse-De Blainville[4]. Le 19 octobre suivant, il a été élu avec 32,5% des voix, devançant ses adversaires du Bloc québécois et du Nouveau Parti démocratique.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Valérie Schmaltz, « Derrière le député, le pays qui l’a vu naître : la Syrie », Nord Info et Voix des Mille-Iles,‎ (lire en ligne, consulté le 16 août 2016)
  2. .Page de Ramez Ayoub, sur le site du Parti libéral du Canada.
  3. Fiche LinkedIn de Ramez Ayoub
  4. a et b Éric Mondou, « Ramez Ayoub veut prendre le chemin d'Ottawa », L'Écho de la Rive-Nord,‎ (lire en ligne, consulté le 19 août 2016)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]