RadioShack

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « Tandy » redirige ici. Pour les autres significations, voir Tandy (homonymie).

RadioShack

Description de l'image  RadioShack Exterior Modified.jpg.
Création 1921
Siège social Drapeau des États-Unis Fort Worth (États-Unis)
Activité Distribution de matériel électronique
Effectif 36 400
Chiffre d’affaires 4,473 milliards de dollars (2010)

RadioShack est une entreprise américaine de vente de produits et de composants d'électronique.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'entreprise fut fondée en 1919 sous le nom de Tandy. Elle commença par fabriquer des souliers en cuir. Par la suite elle lança une série d'articles de cuir à faire soi-même, comme les kits d'appareils électroniques et d'informatique que la compagnie lancera plus tard.

Tandy acheta RadioShack en 1963[1].

Au fil des ans, l'entreprise a vendu des produits de grands fabricants d'électronique mais aussi les siens, sous les marques Realistic, Tandy et RadioShack (liste non-exhaustive).

Début des années 1970, Tandy Corporation ouvrit en Europe une chaîne de magasins sous l'enseigne Tandy, pendant européen de la chaîne américaine RadioShack.

Dans les années 1970, Tandy diffusa du matériel Hi-fi, et produisit un célèbre ordinateur en 1977 : le TRS-80. Les premiers TRS-80 arrivèrent en Europe au printemps 1978 (processeur Z-80, langage BASIC sur 4 K ROM et 4 K RAM, enregistrement programme et données sur cassette). En 1981, Tandy représentait plus de 60 % du marché belge des calculateurs électroniques (micro-ordinateurs et calculatrices programmables).

En 1985 Tandy lance une gamme d'ordinateurs compatibles IBM, les Tandy 1000.

Fin des années 1980, les opérations internationales de Tandy passent sous contrôle d'une nouvelle société, Intertan, qui fera faillite quelques années plus tard.

En 1993, Tandy quitte le territoire français.

En janvier 2010, RadioShack est devenu le sponsor principal d'une nouvelle équipe cycliste, dirigée par Johan Bruyneel et ayant pour leader Lance Armstrong.

En mars 2014, RadioShack annonce son intention de fermer 1 100 magasins, soit près d'un cinquième de ses magasins[2].

Micro-ordinateurs produits[modifier | modifier le code]

TRS-80[modifier | modifier le code]

TRS-80 Modèle I

En Europe, Tandy / RadioShack est surtout connue pour avoir commercialisé un des trois premiers ordinateurs personnels grand public, le TRS-80. Le nom de cet ordinateur est d'ailleurs la concaténation des initiales de la société avec le 80 de Zilog Z80, le microprocesseur qui équipait le premier modèle.

Le TRS-80 Modèle I fait partie de la "trinité de 1977[3]" des premiers ordinateurs personnels grands public, avec ses concurrents l'Apple II et le Commodore PET.

Article détaillé : TRS-80.

Tandy 1000[modifier | modifier le code]

Le Tandy original avait un boîtier plastique pour alléger le poids. Il possédait une interface propriétaire pour le clavier ainsi que 2 ports joystick en façade avant. À l'arrière on pouvait trouver une sortie numérique pour écran, une sortie composite (pour la TV), une sortie RCA pour le son, la prise du stylo optique, un port cartouche servant pour l'extension imprimante. Un lecteur 5 pouces 1/4 était installé en standard, avec une baie libre pour en ajouter un 2ème. De base, la capacité mémoire était de 128 Ko, on pouvait monter à 640 Ko. MS-DOS 2.11 et DeskMate 1.0 étaient fournis avec la machine disponible en 1985.

Tandy 1000 EX[modifier | modifier le code]

Identique au Tandy 1000 à la différence où le lecteur de disquettes et le clavier étaient intégrés au boîtier de la machine (comme les Atari par exemple). Machine disponible en 1986.

Constructeur : Tandy Corp. (Fort Worth, Texas, États-Unis) Date de sortie : 1986 Référence : 1000 EX Processeur : Intel 8088 à 7,16 MHz Mémoire : RAM 256 Ko extensible à 640 Ko sur carte d'extension propriétaire ROM ??? Ko Affichage : CGA étendu (compatible IBM PCjr) Texte: 80 x 25 caractères en 16 couleurs Graphiques : 320 x 200 pixels en 16 couleurs ou 640 x 200 pixels en 4 couleurs Stockage : lecteur de disquettes 5"1/4 de 360 Ko Particularité : variante du modèle 1000, format clavier tout intégré. À l'époque, son prix était de 6000 Francs, soit en € : 914,69 + TVA 19,6 % = 1093,97 €

Tandy 1000 HX[modifier | modifier le code]

En 1987, le successeur de l'EX fait son apparition. Identique au modèle EX en ce qui concerne le boîtier, ce dernier intégrant désormais un lecteur 3.5 pouces 720 Ko. Le processeur est un Intel 8088, 256 Ko de mémoire de base, MS-DOS 2.11 en ROM et DeskMate 2.0. Des cartes d'extension mémoire étaient disponibles, appelées 'Cartes Plus', elle servaient à arriver aux 640 Ko mémoire. Il était possible d'utiliser les modes graphiques CGA ou TGA, ce dernier mode graphique étant propre aux Tandy et proche du mode graphique EGA : 320×200 en 16 couleurs ou 640×200 en 4 couleurs. Le HX n'avaient toujours pas de disque dur intégré, tout comme ses prédécesseurs. Cependant, certains constructeurs ont fabriqué des disques durs internes pour le HX. On pouvait aussi changer les paramètres du BIOS afin de ne plus lire l'OS en ROM mais directement sur une disquette. Ce qui permettra l'utilisation de versions de MS-DOS plus récentes.

Tandy 1000 TL, TL/2 et TL/3[modifier | modifier le code]

Le TL/2 était le haut de gamme de chez Tandy. Basé sur un Intel 80286, la machine avait de base les 640 Ko de mémoire ainsi qu'une extension de 128 Ko optionnelle, portant la mémoire maximum à 768 Ko. Le TL/2 était aussi le premier ordinateur à pouvoir partager la mémoire système avec la vidéo. On avait donc 640 Ko pour l'OS et 128 Ko pour la vidéo. Ce qui entraîna l'apparition de modes vidéo haute résolution en 16 couleurs sur ces machines.

Tandy 1000 SX/TX[modifier | modifier le code]

Intel 8088 pour le SX et Intel 286 pour le TX, les 2 machines avaient 640 Ko de mémoire disponible plus les 128 Ko en option. Un lecteur 3.5 pouces et un 5.25 optionnel étaient aussi de la partie. Une entrée électrophone et un potentiomètre pour le réglage du volume firent leur apparition sur le TX .

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]