Johan Bruyneel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Johan Bruyneel
Johan Bruyneel.jpg
Johan Bruyneel au prologue du Tour de Californie 2007.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (55 ans)
IzegemVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipes professionnelles
1987SEFB-Gipiemme
1988SEFB-Tönissteiner-Peugeot
1989SEFB-Vlan-Galli-Opel
1990-1991Lotto-Super Club-MBK
1992-1995ONCE
1996-1997Rabobank
1998ONCE-Deutsche Bank
Équipes dirigées
Principales victoires
3 étapes dans les grands tours
Tour de France (2 étapes)
Tour d'Espagne (1 étape)
Classiques
Grand Prix des Nations 1992
Grand Prix de Francfort 1991
Johan Bruyneel au centre Tour de France 1993.

Johan Bruyneel (né le à Izegem) est un coureur cycliste et dirigeant d'équipes cyclistes belge. Coureur professionnel de 1987 à 1998, il a notamment été vainqueur d'étapes du Tour de France et du Tour d'Espagne et s'est classé troisième du Tour d'Espagne 1995.

Après sa carrière de coureur, il est devenu directeur de l'équipe US Postal Service (plus tard connu sous le nom de Discovery Channel), une équipe cycliste basée aux États-Unis avec comme leader Lance Armstrong. Après la saison 2007, l'équipe s'est dissoute et Bruyneel a rejoint au même poste l'équipe Astana, avec qui, il a remporté des victoires dans chacun des grands tours avec le coureur espagnol Alberto Contador.

Bruyneel rejoint ensuite l'équipe RadioShack, mais doit quitter son poste le 12 octobre 2012, à la suite de la publication de la décision de l'Agence américaine antidopage (USADA) dans l'enquête sur Lance Armstrong. En avril 2014, l'USADA a interdit à Bruyneel toute forme de participation à des activités dans le cyclisme pendant 10 ans. L'Agence mondiale antidopage (AMA) fait appel de cette décision auprès du TAS, qui a décidé de durcir la sanction en bannissant Bruyneel à vie en octobre 2018.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de coureur professionnel[modifier | modifier le code]

Il remporte le Tour de l'Avenir en 1990 et le Grand Prix des Nations en 1992. Il gagne une étape du Tour de France 1993 à Amiens en battant le record de la vitesse moyenne (record qui sera battu par Mario Cipollini lors du Tour de France 1999).

Il remporte une étape du Tour de France 1995 à Liège devant Miguel Indurain et porte une journée le maillot jaune. Il termine 3e du Tour d'Espagne cette année-là.

Lors du Tour de France 1996, il tombe dans le ravin lors de la descente du Cormet de Roselend et s'en sort sans dommages.

Dirigeant d'équipes cyclistes[modifier | modifier le code]

En 1999, il a pris la direction de l'équipe US Postal Service, devenue Discovery Channel en 2005, avec laquelle Lance Armstrong a remporté sept Tours de France de 1999 à 2005, et Alberto Contador le Tour de France 2007. Il a ensuite dirigé les équipes Astana (2008-2009), RadioShack (2010-2011) et RadioShack-Nissan (2012).

Affaire Armstrong[modifier | modifier le code]

En 2012, Armstrong est déchu de ses sept Tours de France et de tous ses résultats obtenus depuis le 1er août 1998. Les témoignages recueillis par l'agence américaine antidopage (USADA) révèlent l'implication de Bruyneel dans l'organisation du programme de dopage de l'équipe[2]. Il est alors limogé par RadioShack[3].

En 2014, l'American Arbitration Association (en) (AAA) le suspend de toute activité liée au sport pour une durée de six ans[4]. En octobre 2018, il annonce sur les réseaux sociaux que suite à un appel de l'AMA contre la décision de l'AAA le TAS lui a infligé une suspension à vie[5].

Palmarès en tant que coureur[modifier | modifier le code]

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

3 participations

  • 1992 : 15e, vainqueur de la 12e étape
  • 1993 : 9e
  • 1995 : 3e

Tour de France[modifier | modifier le code]

6 participations

  • 1990 : 17e
  • 1991 : 35e
  • 1993 : 7e, vainqueur de la 6e étape
  • 1995 : 31e, vainqueur de la 7e étape, Jersey yellow.svg maillot jaune pendant une journée
  • 1996 : abandon (10e étape)
  • 1998 : abandon (10e étape)

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

  • 1983
    • MaillotBélgica.svg Champion de Belgique de la course aux points juniors
  • 1985
    • MaillotBélgica.svg Champion de Belgique de la course aux points amateurs
  • 1986
    • MaillotBélgica.svg Champion de Belgique de l'omnium amateurs
  • 1987
  • 1989
  • 1991

Palmarès en tant que dirigeant[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Vélo de Cristal du directeur sportif belge en 2000, 2002, 2003, 2007, 2008, 2009 (ces distinctions lui ont été attribuées avant que les suspicions de dopage de Lance Armstrong, dont il était le directeur sportif à l'époque, aient été révélées au public en 2012).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bruyneel quitte RadioShack-Nissan-Trek », sur lessentiel.lu, L'essentiel, (consulté le 12 octobre 2012).
  2. « Bruyneel, la tour de contrôle », sur lequipe.fr, (consulté le 22 octobre 2012)
  3. « Radioshack lâche Bruyneel », sur lequipe.fr, (consulté le 22 octobre 2012)
  4. Rédaction, « Johan Bruyneel suspendu 10 ans d'activités sportives », L'ÉQUIPE,‎ (lire en ligne, consulté le 30 mai 2018)
  5. « Affaire Armstrong: le Belge Johan Bruyneel suspendu à vie par le TAS », Le Soir,‎ (lire en ligne, consulté le 25 octobre 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]