Royale Entente sportive Wanze-Bas-Oha

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis RJS Bas-Oha)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
RES Wanze-Bas-Oha
Logo du RES Wanze-Bas-Oha
Généralités
Nom complet Royale Entente sportive Wanze-Bas-Oha
Surnoms Les p'tits bleus
Noms précédents R. JS Bas-Oha
Fondation 1930
Statut professionnel amateur
Couleurs Bleu et rouge
Stade Stade Communal Louis Manne
(3 500 places)
Siège Rue du Pressoir, 2
4520 Bas-Oha
Championnat actuel P1 Liège
Président Drapeau : Belgique Thierry Wanet
Entraîneur Drapeau : Belgique Eric Kerstenne
Site web Site officiel du club

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Dernière mise à jour : 21 novembre 2017.

La Royale Entente sportive Wanze-Bas-Oha est un club de football belge basé à Bas-Oha, dans la région de Huy. Fondé en 1930, le club porte le matricule 1654. Lors de la saison 2017-2018, il évolue en première provinciale. Auparavant, il a joué durant 18 saisons dans les divisions nationales, dont 4 en Division 3.

Le club évolue au Stade communal « Louis Manne », le long de la Meuse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation du club[modifier | modifier le code]

Vers la fin de l'année 1922, un club est fondé à Bas-Oha, baptisé Bas-Oha Football Club. Il s'affilie à l'Union belge le 29 novembre de la même année. Le , il fusionne avec un autre club local et est radié des listes de la Fédération. En 1930, un nouveau club est fondé par une partie des anciens membres du FC, et baptisé Jeunesse sportive Bas-Oha. Ce club s'affilie à l'Union Belge le 27 août, et reçoit le matricule 1654[1]. Il est versé dans les séries régionales et provinciales liégeoises, où il évolue durant près de quarante ans.

Débuts en nationales[modifier | modifier le code]

Reconnu « Société royale » en 1955, marquant les 25 ans d'existence du club, il adapte son nom en Royale Jeunesse sportive Bas-Oha le 10 mars. Le club évolue à l'époque toujours en provinciales. Il faut attendre 1969 pour voir Bas-Oha remporter le titre provincial et rejoindre pour la première fois de son Histoire la Promotion, quatrième et dernier niveau national. L'expérience est de courte durée, le club étant relégué après une seule saison.

Une période de succès[modifier | modifier le code]

Il revient en Promotion en 1973, et cette fois connaît plus de succès. Il se classe deuxième dans sa série, une place qui, grâce à l'extension de la première division à 20 clubs, lui ouvre les portes de la Division 3.

La différence de niveau est délicate à assimiler pour les joueurs du club, pas préparés à cette montée. Ils parviennent à se maintenir juste au-dessus de la zone de relégation durant trois saisons, mais terminent néanmoins derniers en 1978 et doivent redescendre en Promotion. Le club ne parvient pas à retrouver le haut du classement, et après une huitième place obtenue un an après la relégation, les résultats empirent. Les saisons suivantes sont de moins en moins bonnes, le club terminant chaque saison plus bas que la précédente. Il se maintient en Promotion jusqu'en 1982, puis est relégué à nouveau vers les séries provinciales après huit saisons consécutives de présence dans les divisions nationales.

Retour en Promotion après vingt ans[modifier | modifier le code]

Le club ne quitte plus les provinciales liégeoises, chutant même jusqu'en deuxième provinciale. Le changement de millénaire marque le début d'une nouvelle ère de succès pour le club. En 2000, il remporte sa série de « P2 » et remonte en première provinciale. La saison suivante, le club est vice-champion, mais s'incline ensuite contre Spa durant le tour final provincial. L'année suivante, Bas-Oha remporte le titre provincial, et revient ainsi en Promotion, vingt ans après l'avoir quittée.

De retour en nationales, le club s'installe dans le milieu de classement en Promotion, terminant entre la sixième et la douzième place plusieurs saisons d'affilée. En juin 2006, le club absorbe l'Union 81, un petit club de l'entité voisine de Wanze, porteur du matricule 4495[1], qui a toujours évolué dans les séries provinciales depuis sa fondation à la fin des années 1940. Le club redescend néanmoins en provinciales en 2008, mais remonte en Promotion dès l'année suivante. S'il se maintient une saison, il termine barragiste en 2010-2011 et doit s'incliner aux tirs au but face aux Limbourgeois d'Herk-de-Stad. Contrainte de jouer son maintien lors du « Tour final interprovincial », la JS Bas-Ohar élimine le CS Entité Manageoise (Hainaut) mais est battue à domicile, au tour suivant, par le Standard Bièvre. Elle conserve un petit espoir en remportant la finale de consolation face au FC JL Arlonaise, au cas où une place se libérerait dans les divisions nationales, mais cela n'arrive pas. La relégation en première provinciale est une nouvelle réalité.

Fusion[modifier | modifier le code]

À partir de mars 2013, des discussions ont lieu en vue d'une fusion avec un autre club voisin, Wanze Sports (matricule 4496) qui évolue en troisième provinciale. Les négociations aboutissent et l'union est officialisée le [2]. Le club formé est baptisé « Royale Entente sportive Wanze-Bas-Oha », sous le matricule 1654. L'équipe Première continue d'évoluer au stade « Louis Manne » de Bas-Oha tandis que les sélections de jeunes occupent les installations de la rue de Leumont, à Wanze. Au niveau sportif pour l'équipe fanion, la saison initiale en 2013-2014 est complètement ratée. Le cercle fusionné ambitionnait une participation au tour final vers la Promotion mais il se retrouve relégué en « P2 » (6e niveau).

Résultats dans les divisions nationales[modifier | modifier le code]

Statistiques mises à jour au 13 juin 2013

Bilan[modifier | modifier le code]

Saisons jouées en nationales
Niv Divisions Jouées Titres TM Up TM Down
I 1re nationale 0 0
II 2e nationale 0 0
III 3e nationale 4 0
IV 4e nationale 14 0 1
V 5e nationale 0 0
 
  TOTAUX 18 0 0 1
  • TM Up= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour une montée éventuelle.
  • TM Down= test-match pour départager des égalités, ou toutes formes de Barrages ou de Tour final pour le maintien.

Classement saison par saison[modifier | modifier le code]

Ordre Saison Nom du club Niveau Classement final Remarques
1 1969-70 RJS Bas-Oha Promotion série D 15e/16 Relégué!
séries provinciales
2 1973-74 RJS Bas-Oha Promotion série B 2e/16 Promu![saisons 1]
3 1974-75 RJS Bas-Oha Division 3 série B 13e/16
4 1975-76 RJS Bas-Oha Division 3 série B 14e/16
5 1976-77 RJS Bas-Oha Division 3 série B 14e/16
6 1977-78 RJS Bas-Oha Division 3 série B 16e/16 Relégué!
7 1978-79 RJS Bas-Oha Promotion série D 8e/16
8 1979-80 RJS Bas-Oha Promotion série D 11e/16
9 1980-81 RJS Bas-Oha Promotion série C 12e/16
10 1981-82 RJS Bas-Oha Promotion série B 14e/16 Relégué!
séries provinciales
11 2002-03 RJS Bas-Oha Promotion série D 11e/16
12 2003-04 RJS Bas-Oha Promotion série D 9e/16
13 2004-05 RJS Bas-Oha Promotion série D 12e/16
14 2005-06 RJS Bas-Oha Promotion série D 9e/16
15 2006-07 RJS Bas-Oha Promotion série D 6e/16
16 2007-08 RJS Bas-Oha Promotion série C 15e/16 Relégué!
séries provinciales
17 2009-10 RJS Bas-Oha Promotion série D 11e/16
18 2010-11 RJS Bas-Oha Promotion série D 13e/16 Relégué via barrages![saisons 2]
séries provinciales

Anciens joueurs connus[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Notes sur les saisons jouées en nationales[modifier | modifier le code]

  1. Le club est promu grâce à l'élargissement de la Division 1 à 20 clubs, donnant 4 places supplémentaires en Division 3.
  2. Le club doit disputer les barrages pour son maintien. Battu par Herk-De-Stad FC, il doit passer par le tour final interprovincial, où après avoir éliminé le CS Manage, il est vaincu par le Standard Bièvre et est relégué en provinciales.

Références[modifier | modifier le code]

Sources et liens externes[modifier | modifier le code]