Portrait d'Endres Dürer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Endres Dürer
Эндрес Дюрер.jpg
Portrait d'Endres Dürer
Artiste
Date
Technique
Pointe d'argent et encre sur papier
N° d’inventaire
3137/3138
Localisation

Le Portrait d'Endres Dürer est un dessin réalisé par Albrecht Dürer et actuellement conservé à l'Albertina de Vienne. L'œuvre porte le monogramme de Dürer et la date de 1514.

Le personnage représenté en profil perdu est l'un des deux frères cadets du peintre, qui a utilisé la technique de la pointe d'argent sur papier.

L'Albertina abrite deux portraits d'Endres Dürer par son frère, sous les numéros d'inventaire 3137 et 3138. Le second dessin, également daté de 1514 et exécuté à la pointe d'argent, montre le visage en trois-quarts face[1].

Biographie d'Endres Dürer[modifier | modifier le code]

Endres Dürer, ou Andreas Thürer, né le à Nuremberg et mort le dans la même ville, est un orfèvre allemand. Né de l'orfèvre Albrecht Dürer l'Ancien (v. 1427-1502) et de son épouse Barbara (1452-1514), il est l'un des trois fils survivants parmi les dix-huit enfants du couple, avec ses frères le peintre Albrecht Dürer (1471-1528) et le graveur Hans Dürer (1490-1538).

Il commence son apprentissage d'orfèvre en 1497, sans doute sous la direction de son père, dont il reprend à l'atelier à Nuremberg après la mort de celui-ci, en 1502. En 1514, il reçoit la dignité de maître orfèvre et, à ce titre, est inscrit dans le registre de la ville. Il séjourne à Cracovie en 1532, peut-être avec son frère Hans. Il se marie avec une veuve, Ursula Himhofer, dont il adopte les deux filles, Anna et Constantia.

Ses œuvres n'ont pu être identifiées jusqu'à présent. Diverses pièces d'orfèvrerie lui ont été attribuées, mais sans certitude.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Endres Dürer. In: Ulrich Thieme (Hrsg.): Allgemeines Lexikon der Bildenden Künstler von der Antike bis zur Gegenwart. Begründet von Ulrich Thieme und Felix Becker. Band 10: Dubolon–Erlwein. E. A. Seemann, Leipzig 1914, S. 70 (Textarchiv – Internet Archive).
  • Matthias Mende: Dürer, Endres. In: Bd. 30, 2001, S. 307

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le portrait de face, sur Wikiart.