Popay

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Popay
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fresque de Popay à la villa Ocupada, Nantes (2014).
Naissance
Nom de naissance
Juan Pablo de AyguavivesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Popay, pseudonyme de Juan Pablo de Ayguavives, né le à Barcelone[1], est un peintre français d'origine espagnole, de la mouvance du street art.

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

Popay vit et travaille à Paris.

Il diversifie très tôt son activité plastique et, au milieu des années 1990, ne se cantonnant pas à la rue, ne se contentant pas des outils traditionnels — aérosol et marqueur — il produit une multitude d’œuvres sur toile ainsi que des illustrations dans des domaines très variés : fanzine, flyer, affiche, pochette de disque, publicité, bande dessinée…

Il s'initie également à l'infographie, au compositing et aux effets spéciaux cinématographiques.

Hormis les nombreux groupes de graffitistes[Lesquels ?], alors très actifs à Paris, Popay fréquente en électron libre les multiples écoles d'art parisiennes — École des beaux-arts, Arts décoratifs et facultés d’art plastiques[Lesquelles ?] — ainsi que différentes friches et squats artistiquesLes Frigos, le Pôle Pi, Ssocapi, la Miroiterie, Woodstock-Montreuil, etc. Il se dit néanmoins « autodidacte », ne négligeant aucun style pictural, fut-il académique.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Kosmopolite Art Tour 2015 à Louvain-la-Neuve[modifier | modifier le code]

Lors du Kosmopolite Art Tour 2015 à Louvain-la-Neuve, Popay décore l'ascenseur qui mène au quai no 2 de la gare de Louvain-la-Neuve[2], face à l'ascenseur décoré par le graffeur américain établi à Bruxelles Kool Koor[3].

Contrairement à Kool Koor qui a opté pour un style non figuratif, Popay opte ici pour un style figuratif qui évoque la nature, avec des montagnes, des lacs, des arbres et des chemins.

Le graffeur ne signe pas explicitement son œuvre.

Autres[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Chieur de monde, [fanzine], avec Moana Thouars, (MoCDM), Jaime Gimenez, Gilbert Petit, Ralph Meyer, 1988.
  • Intox, 1989.
  • Xplicit Graff, 1990.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. blog.stripart.com.
  2. Nicolas Gzeley, « Kosmopolite Art Tour Belgium 2015 », sur spraymiummagazine.com,
  3. Jelter Meers, « Brussels’ absurd relation to street art », The Brussels Times,

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Popay », sur artsper.com, 2016 (en ligne.
  • « Un Free-Style baroque », Strip-Art, le blog, octobre 2014.
  • « Popay », sur maquis-art.com, 2013 (en ligne).
  • Clément Criséo et Malou Verlomme, TAG, Paris, New York, Sao Paulo, Éditions Alternatives, 2013 (ISBN 978-286227-778-3).
  • Paris Tonkar Magazine, [interview], 2012.
  • Agradation, [monographie], Éditions Piktur, Collection « Orkadre », 2012 (en ligne.
  • L'Attrape-Rêves, [interview], 2012.
  • Fat Cap, 2011 (en ligne).
  • Nicolas Chenus et Samantha Longhi, Paris, de la rue à la Galerie, Éditions Pyramid, 2011.
  • L’Attrape-Rêves, [interview], 2011.
  • Gueules d’artistes, Éditions Critère, Collection « Opus Délits », n°10, 2010 (ISBN 978-2-917829-26-4).
  • « Focus On », Graff'It!, 2008.
  • (es) Clone, [interview], Espagne, 2008.
  • Language de rue 2, Graff'It!
  • Tarek Ben Yakhlef et Sylvain Doriath, Paris Tonkar, quatre ans de graffiti, (1987-1991), Éditions Florent Massot, 1991 (ISBN 2-908382-09-1).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]