Les Frigos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue générale du site des Frigos en 2003.
Vue générale du site des Frigos en 2003.

Les Frigos est un site de création et de production artistique situé 19, rue des Frigos, dans le quartier de la Gare du 13e arrondissement de Paris, au sein de l’opération d'aménagement Paris Rive Gauche, entre la Bibliothèque nationale de France[1] et l'université Denis-Diderot[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'origine entrepôt frigorifique ferroviaire, construit en 1921, devenu friche industrielle à partir de 1971 à la suite du déménagement des Halles de Paris vers le Marché international de Rungis[3], le bâtiment a ensuite été occupé dans les années 1980 par de nouveaux arrivants, artistes et artisans, attirés par ses volumes et la qualité de son isolation thermique et phonique.

Les premiers occupants furent des squatteurs, artistes et non artistes mêlés (dont, notamment, Ben et Jérôme Mesnager[3]) mais, rapidement, les occupants successifs ont contracté des conventions d'occupation et payé des loyers. Après la Société nationale des chemins de fer français, puis le Réseau ferré de France, la Mairie de Paris est devenue propriétaire de plein droit des lieux depuis le 31 décembre 2003. Les étages ont été transformés en ateliers d'artistes, studios de musique... Depuis, malgré les aléas, changements de propriétaires, restructuration du quartier, le lieu est resté une référence parmi les nouveaux « territoires » de l'art contemporain.

Occupants[modifier | modifier le code]

Les Frigos vus de la rue Neuve-Tolbiac (2011).

Plus de cent locataires travaillent sur le site qui comprend quatre-vingt-dix ateliers[4]. Les loyers pour des locaux aménagés par les locataires vont de 500 à 2 700 € en 2010.

Quinze professions différentes y exercent des activités qui vont de la petite industrie à l'édition, aux métiers d'art, avec des artistes, des micro-sociétés et des associations assurant le fonctionnement de salles de répétition pour les gens de théâtre ou pour des musiciens. C'est le premier lieu en France qui a réalisé, par le plus grand des hasards, un site professionnel à « mixité verticale », réunissant les professions mentionnées.

Le vœu d'une bonne partie des locataires est de voir le positionnement du site, sur le plan juridique, dans les lieux d'« activités de production » inséré officiellement dans le programme d'aménagement de Paris Rive Gauche dans le 13e arrondissement[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ouverte au public le 20 décembre 1996.
  2. Sise, depuis janvier 2007, dans les anciens Grands Moulins de Paris.
  3. a et b Dominique Lesbros, Paris Randonnées, Éditions Parigramme, , 160 p. (ISBN 9782840966449), p. 97
  4. Module de recherche des artistes ayant leur atelier aux Frigos, sur les-frigos.com. Consulté le 3 juin 2012.
  5. Site officiel de l'association pour le développement du 91, quai de la gare dans l'Est parisien (lieu-dit « Les Frigos »).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]