Pont d'Adam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pont d'Adam
Pont de Râma
Image satellite du pont d'Adam entre l'île indienne de Pamban (à gauche) et l'île srilankaise de Mannar (à droite).
Image satellite du pont d'Adam entre l'île indienne de Pamban (à gauche) et l'île srilankaise de Mannar (à droite).
Géographie
Pays Drapeau de l'Inde Inde
Drapeau du Sri Lanka Sri Lanka
Localisation Océan Indien
Coordonnées 9° 06′ 08″ N, 79° 32′ 03″ E
Nombre d'îles env  80
Géologie Bancs de sable
Administration
Drapeau de l'Inde Inde
État Tamil Nadu
District Ramanathapuram

Drapeau du Sri Lanka Sri Lanka
Province Nord
District Mannar
Démographie
Population Aucun habitant
Autres informations
Découverte Préhistoire
Fuseau horaire UTC+05:30

Géolocalisation sur la carte : Sri Lanka

(Voir situation sur carte : Sri Lanka)
Pont d'Adam
Pont d'Adam

Géolocalisation sur la carte : Inde

(Voir situation sur carte : Inde)
Pont d'Adam
Pont d'Adam
Archipels d'Inde - Archipels du Sri Lanka

Le pont d'Adam, en tamoul ஆதாம் பாலம், āthām pālam, aussi appelé pont de Rāma ou Setubandha, en tamoul இராமர் பாலம், irāmar pālam, en sanskrit रामसेतु, rāmasetu, en cingalais ආදම්ගේ පාලම, Adamgay Palama, est un archipel constitué de bancs de sable s'étirant entre l'Inde et le Sri Lanka et séparant le golfe de Mannar du détroit de Palk.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le pont d'Adam est constitué d'un chapelet de bancs de sable et de hauts-fonds s'étirant sur une trentaine de kilomètres entre le sud-est de l'Inde et le nord-ouest du Sri Lanka dans l'océan Indien. Plus précisément, l'archipel relie l'île indienne de Pamban au large de la côte de Coromandel à l'île sri-lankaise de Mannar. Administrativement, l'archipel est partagé entre l'Inde et le Sri Lanka, respectivement entre le district de Ramanathapuram de l'État du Tamil Nadu et le district de Mannar de la province du Nord.

Le pont d'Adam sépare le golfe de Mannar au sud du détroit de Palk au nord et ses hauts-fonds empêchent les navires avec un certain tirant d'eau de faire le passage. En effet, la profondeur n'excède pas 1,2 mètre à marée haute entre les différentes îles hormis au niveau de trois chenaux difficiles à traverser.

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue des ponts routier (à gauche) et ferroviaire (à droite) reliant l'île indienne de Pamban au continent ; le pont ferroviaire a été construit en 1914.

Selon des indices géologiques et des textes anciens, le pont d'Adam aurait été par le passé un isthme qu'une violente tempête survenue en 1480 aurait partiellement détruit, créant les différentes îles de l'archipel. Dans le Rāmāyana, l'archipel, appelé « pont de Rāma », a été construit par Rāma désireux de gagner l'île de Lanka où son épouse Sitā était retenue prisonnière par le roi démon Rāvana.

Avec la colonisation du Raj britannique et de Ceylan par le Royaume-Uni, des travaux sont entrepris dans le pont d'Adam d'une part dès 1838 afin d'améliorer la navigation entre les bancs de sable et d'autre part au début du XXe siècle dans le but d'établir une liaison fixe terrestre entre le Sri Lanka et le continent. La compagnie ferroviaire South Indian Railway tente ainsi de construire une ligne de chemin de fer grâce à un viaduc mais il ne fut jamais entièrement réalisé. Néanmoins, la liaison ferroviaire Indo-Ceylan express a fonctionné jusqu'en 1965. Cette ligne de chemin de fer permettait de relier Chennai à Colombo avec une partie par ferry entre l'extrémité orientale de l'île indienne de Pamban et l'extrémité occidentale de l'île sri lankaise de Mannar. Mais en 1965, un cyclone détruit une grande partie de la voie à Dhanushkodi, le dernier village indien au bout de l'île de Pamban, et les trains s'arrêtent désormais à Rameswaram.

En 2001, le gouvernement indien a approuvé le projet du chenal maritime Sethusamudram visant à créer un passage pouvant être emprunté par les navires qui pourraient alors éviter le contournement du Sri Lanka en traversant le détroit de Palk et ainsi économiser trente heures de navigation que représentent ces 400 kilomètres. Ce projet prévoit de draguer les hauts-fonds situés non-loin de Danushkodi, le dernier village indien à l'extrémité orientale de l'île de Pamban. Ce nouveau projet est similaire à celui élaboré pour la première fois par le commandant A. D. Taylor des Indian Marines en 1860.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :