Place du Martroi (Orléans)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir place du Martroi.

Place du Martroi
Image illustrative de l’article Place du Martroi (Orléans)
Place du Martroi, vue du sud-est
Situation
Coordonnées 47° 54′ 09″ nord, 1° 54′ 14″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Ville Orléans
Quartier(s) Centre-ville
Tenant Rue Royale, Rue Charles-Sanglier
Aboutissant Rue de la République, Rue Bannier
Morphologie
Type place
Forme rectangle
Longueur 120 m
Largeur 75 m
Superficie 9 200 m2
Histoire
Protection Monuments historiques

Géolocalisation sur la carte : Orléans

(Voir situation sur carte : Orléans)
Place du Martroi

Géolocalisation sur la carte : Loiret

(Voir situation sur carte : Loiret)
Place du Martroi

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Place du Martroi

La place du Martroi est une place d'Orléans en France.

Description[modifier | modifier le code]

La place du Martroi est la principale place du centre ville d'Orléans, où se dresse la statue équestre de Jeanne d'Arc réalisée en 1855 par Denis Foyatier et qui remplace celle de 1804 réalisée par Gois. Les bas-reliefs ornant le piédestal de la statue sont dus au sculpteur Vital Dubray.

Placez du Martroi, vue du nord
Statue équestre de Jeanne d'Arc.
Immeuble La Rotonde, place du Martroi
Place du Martroi sur une carte postale ancienne

Le premier tramway d'Orléans traverse la place à la fin du XIXe siècle (approximativement pendant toute l'étendue de la IIIe République).

Le vieux Martroi Saint-Sulpice, du nom de l'ancienne église toute proche (aujourd'hui disparue), se trouvait en dehors (en bordure) de la première enceinte gallo-romaine d'Orléans, entre les rues Sainte-Catherine et Charles-Sanglier. Cet ancien cimetière servait de marché au blé de la région naturelle de la Beauce et fut dénommé Le Martroi au Blé.

En 1517, trop à l'étroit, il fut transféré à l'endroit actuel.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, en juin 1940, les immeubles situés à l'ouest (entre la rue Bannier et la rue Royale) sont anéantis ou gravement endommagés par des bombardements. Une reconstruction est entreprise dans les années 1950. Elle ne tient pas compte de l'architecture des immeubles détruits.

La place est devenue semi-piétonne dans les années 1980. Dans un même temps, des fouilles archéologiques ont été réalisées lors de la construction d'un parking souterrain.

Depuis 2000, la place est traversée par la ligne A du tramway d'Orléans.

D'importants travaux de rénovation sont entrepris en 2012-2013, la rendant entièrement piétonne. La place rénovée est inaugurée le 23 novembre 2013[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :