Pierre d'Euville

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cathédrale de Toul en pierre de Sorcy

La pierre d'Euville est un type de pierre utilisé dans la construction de nombreux bâtiments. C'est une pierre de calcaire à entroques beige rosé et jaunâtre du Jurassique supérieur (Oxfordien, -160 millions d'années)[1].

Exploitation[modifier | modifier le code]

Le calcaire d'Euville est exploité à Euville, Géville et Commercy, dans les côtes de Meuse, dans le département de la Meuse, région Grand-Est. D'autres carrières plus anciennes furent exploitées à Sorcy et Lérouville...

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Coloration[modifier | modifier le code]

Le sépulcre de Ligier Richier

L'absence d'oxyde caractérise cette pierre d'une extrême blancheur, et qui lui confère une réputation dans toute l'Europe et même au-delà.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

D'un grain très fin et d'une grande blancheur, la pierre dite d'Euville est en fait exploitée depuis des siècles dans les carrières de Sorcy (désormais fermées). Cette pierre de Sorcy, identique à la pierre d'Euville était le matériau idéal pour le sculpteur de la renaissance lorraine : Ligier Richier.

Constructions[modifier | modifier le code]

De nombreux bâtiments, notamment en Lorraine, utilisent cette pierre :

Monument de Montsec

Les mémoriaux Américains en Lorraine tels que :

Les édifices construits en pierre de Sorcy antérieurs au XVIIIe siècle tels que :

Il en existe également à Paris :

Cependant n'est pas en pierre d'Euville, comme le prétend pourtant une légende persistante, le socle de la statue de la Liberté à New York, qui est en fait constitué de béton et de granit provenant du Connecticut[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Collective des auteurs: Roches de France. Ternay 2006 (ISBN 2-9508992-8-5) p. 55
  2. http://www.statue-de-la-liberte.com/Origine-des-pierres-du-socle.php

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]