Pierre Vinour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Né à Limoges, Pierre Vinour est un réalisateur, scénariste et producteur français. Il a cofondé la société de production Les Enragés.

Biographie[modifier | modifier le code]

C’est la pratique de la musique qui le mène à la réalisation de films expérimentaux dans les années 1980. En parallèle, il suit des études consacrées au cinéma et musique expérimentaux ainsi qu'au scénario à l’Université de Paris I Sorbonne (Institut d'Art et d'Archéologie et Centre d'Art Plastique St Charles). Il obtient un DEA avant de commencer une thèse consacrée au rôle économique du scénario.

Il fonde une société, Lou Films production qui devient Les Enragés, avec laquelle il a réalisé et/ou produit une trentaine de courts métrages et quatre long métrages remarqués en festivals. Créée en 1998, gérée par Philippe Vuitteney et animée par Pierre Vinour et Aurélie Bordier depuis 2003, la société Les Enragés se donne pour vocation de produire des réalisateurs qui proposent un point de vue singulier sur le monde à travers une démarche exigeante, moderne et innovante, animés par le souci permanent que le film trouve sa forme propre et son public. La société a ainsi été amenée à produire tant des courts et longs métrages de fiction ou documentaires que des œuvres multimédias ou expérimentales.

À partir de 1990 et le désormais culte Paris-Marseille, il réalise plusieurs courts métrages qui sont beaucoup sélectionnés en festivals français et internationaux et largement diffusés sur les TV de France et à l'Étranger : Le Volcan (1991), Ka (1991), Les Scorpions (1994), L'Otage (1998-2005).

En 2000, Pierre Vinour réalise un court métrage remarqué, Millevaches [Expérience], qui obtient deux Lutins et plusieurs prix en festivals, dont celui de Clermont-Ferrand, ainsi qu'une nomination aux César 2002.

En 2003, sort son premier long métrage Supernova [Expérience n°1]" avec Philippe Nahon, Catherine Wilkening et Clément Sibony dans les rôles principaux et Eric Weber comme directeur de la photographie. Après plusieurs festivals internationaux, le film ressortira en 2005. C'est sans doute un des premiers, si ce n'est le premier, films français à très petit budget (12.000€) et monté sur Final Cut pro 1.2 à être sorti en salles grâce à la Région Limousin et le CNC (Avance sur Recettes après réalisation).

De 2006 à 2008, au Musée d'Art Roger-Quilliot de Clermont-Ferrand puis à L'Espace Paul Ricard de Paris et à Travers vidéo Toulouse, il expose Éléments, une installation vidéo consacrée aux éléments naturels à travers des images et des sons captés sur un territoire qui l'inspire : le plateau de Millevaches[1].

En 2008, il réalise un court métrage sur le malaise adolescent, Un ange passe diffusé en festivals et sur Arte l'année suivante.

Son second long métrage, Magma, tourné dans les régions d'Auvergne et du Limousin sort en 2010 après une sélection remarquée au Festival de Busan (Corée du Sud).

En parallèle, au sein des Enragés, avec Aurélie Bordier, il produit ou coproduit des courts métrages dont ceux du scénariste de ses deux premiers longs, Pascal Mieszala L'Enfant borne (2007) et Chair disparue (2009), tous deux sélectionnés au festival de Clermont-Ferrand, Emily la princesse de Catherine Wilkening (2004), L'Avenir c'est aujourd'hui de Anne Zinn-Justin (2012), Éloge ( 2005) et Longue distance (2013) de Valérie Boucher, Les 1000 vaCChes de Fabrice Marquat (2014), Les Invisibles de Akihiro Hata (2015)… Ainsi que des longs métrages de fictions ou documentaires européens dont Couple in a hole en sélection à Toronto 2015.

Pierre Vinour (parfois sous le nom de Josh Castagnier) a également des activités de musicien (claviers, batterie, compositions) avec notamment le groupe Nörd. Il signe lui-même la musique de son nouveau court métrage Bivouac sorti en octobre 2015.

Pour l'heure, il réalise des clips musicaux pour Nörd, Zone Libre, Verb", Tindersticks et développe plusieurs projets de longs métrages en tant que réalisateur dont Maquis, film inspiré par l'histoire de l'instituteur communiste Georges Guingouin, premier Français résistant à prendre le maquis en avril 1941. Comme souvent, là encore, il bénéficie du soutien de la Région Limousin.

Filmographie (réalisateur)[modifier | modifier le code]

  • Années 80 : Une quinzaine de films expérimentaux
  • 1990 : Paris-Marseille, court métrage sélectionné par 31 festivals français et étrangers dont celui de Clermont-Ferrand.
  • 1991 : Le Volcan (rituel), court métrage sélectionné par 10 festivals français et étrangers dont celui de Clermont-Ferrand.
  • 1991 : Ka, court métrage sélectionné par 16 festivals français et étrangers.
  • 1994 : Les Scorpions, court métrage sélectionné par 14 festivals français et étrangers dont celui de Clermont-Ferrand.
  • 2000 : Millevaches Expérience, court métrage nommé aux César sélectionné par 42 festivals français et étrangers (prix à Clermont-Ferrand, 2 Lutins).
  • 2003 : Supernova (Expérience #1), long métrage présenté à 11 Festivals français et étrangers.
  • 2005 : L'Otage, court métrage sélectionné par onze festivals français et étrangers.
  • 2006 : Éléments, installation vidéo présentée au musée des Arts de Clermont-Ferrand, au Némo Espace Paul Ricard, à la Traverse de Toulouse.
  • 2009 : Un ange passe, court métrage sorti en février 2009.
  • 2010 : Magma, long métrage coécrit par Pascal Mieszala, avec Mehdi Nebbou, Natacha Régnier, Arly Jover et Aurélien Recoing.
  • 2015 : Bivouac, court métrage sorti en octobre 2015.

Filmographie (producteur)[modifier | modifier le code]

Outre ses propres films, Pierre Vinour a produit avec Aurélie Bordier et Les Enragés :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]