Aurélien Recoing

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aurélien Recoing
Silhouette homme.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (58 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Père
Frère

Aurélien Recoing, né à Paris le , est un acteur et un metteur en scène français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils d'Alain Recoing (marionnettiste), et le frère d'Éloi Recoing (metteur en scène et traducteur), de Blaise Recoing (comédien et musicien), et de David Recoing (pianiste, compositeur).

Après sa formation au cours Florent et au Conservatoire national supérieur d'art dramatique, il a beaucoup travaillé avec Antoine Vitez[1] au Théâtre national de Chaillot, dans des spectacles mémorables comme Le Soulier de satin, Hernani, Hamlet, Tombeau pour 500 000 soldats, Britannicus ou Faust. Au théâtre, il a également travaillé avec Roger Planchon, Jean-Pierre Vincent et Bernard Sobel.

Il a signé la mise en scène de plusieurs spectacles, dont TDM3 de Didier-Georges Gabily, Les Femmes de Troie d'après Euripide et Sénèque, Faust de Pessoa[1], Tête d'Or de Claudel[1]. Il a tourné pour la télévision et au cinéma, notamment pour Laurent Cantet (L'Emploi du temps), Philippe Garrel ou Andrzej Żuławski.

Il a reçu en 1989 le Prix Gérard Philipe, et en 2003, le Lutin du meilleur acteur aux Lutins du court-métrage et le prix d'interprétation masculine au festival de Caen, pour sa prestation dans le court-métrage Loup !.

Il est engagé comme pensionnaire de la Comédie-Française le [1] et quitte la troupe le 19 juillet 2012 [2].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Long-métrage[modifier | modifier le code]

Courts-métrages[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Hors Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Carrière à la Comédie-Française[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d « Aurélien Recoing, pensionnaire de la Comédie-Française », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. « Aurélien Recoing », sur www.comedie-francaise.fr (consulté le 21 mai 2015)
  3. Téléfilm diffusé dans le cadre des célébrations du centenaire de la mort de Victor Hugo.