Pierre Petit (compositeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre Petit.
Pierre Petit
Naissance
Poitiers (Vienne)
Décès (à 78 ans)
Paris
Nationalité Française
Pays de résidence France
Profession
Famille

Pierre Petit, né le à Poitiers et mort le à 78 ans à Paris), est un compositeur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un professeur de khâgne, il fait des études de lettres et musicales à Paris (Cours Hattemer, Lycée Louis-le-Grand et des études de lettres à la Sorbonne. Il est admis au Conservatoire de Paris). En 1946, élève de Georges Dandelot, Nadia Boulanger et Henri Busser, il remporte un premier grand prix de Rome de composition. Il compose, des années 1940 aux années 1980, plusieurs dizaines d'œuvres.

Parallèlement, pendant plus de trente-cinq ans, il dirige l'École normale de musique de Paris-Alfred Cortot et il est membre du jury du Concours international Marguerite Long-Jacques Thibaud. Auteur d'ouvrages sur Verdi, Ravel, Mozart, et d'une étude sur les Problèmes musicaux d'Aristote, il est également critique musical au Figaro. Entre 1960 et 1975 il est responsable de la création musicale à la RTF puis à l'ORTF. Pédagogue de talent, il produit et anime entre 1970 et 1981 plusieurs émissions musicales à la télévision française, notamment accords parfaits, contre-ut, Presto, Figaro ci figaro là.

Il a été marié à Christiane Castelli, cantatrice à l'Opéra de Paris, célèbre pour son interprétation de Tosca de Puccini. Il eut avec elle trois enfants, Claude (journaliste et écrivain), Didier (chanteur, auteur-compositeur-interprète connu sous le nom de Romain Didier) et Marie-Laurène. Il a également été l'époux, à partir de 1958, de la violoniste Marie-Claude Theuveny [1] (1931-2012) et eut avec elle deux enfants, Frédéric-(Carolin Petit, compositeur et arrangeur de musiques pour le cinéma et la télévision), et Nicolas. Enfin, il a été marié en troisièmes noces et en 1974 à Liliane Fiaux.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Mélodie, pour voix et piano, 1941
  • 6 Petites pièces à 4 mains, morceaux de piano pour enfants, 1942
  • Concertino pour piano, 1942
  • Suite pour quatre violoncelle, 1942
  • Bois de Boulogne, cinq morceaux pour piano, 1946
  • La Maréchale Sans-Gêne, opérette, 1948
  • Zadig, Ballet, 1948
  • Deux mélodies sur des poèmes de Charles Oulmont, 1949
  • Romanza romana, 1950
  • Concerto pour quatre violoncelle 1951
  • Ciné-Bijou, ballet d'après des thèmes de jazz, composé pour Roland Petit, 1952
  • Feu rouge, feu vert, ballet, 1953
  • Saxopéra, pour saxophone et piano, 1955
  • Furia italiana, opéra, 1958
  • Concertino pour orgue, instruments à cordes et percussions, 1958, pour Pierre Cochereau
  • Concerto pour tête-à-tête, opéra, 1959
  • Migraine, opéra comique, 1959
  • Toccata et Tarentelle pour deux guitares, 1959
  • Andante et Fileuse, pour saxophone et piano, 1959
  • Concerto pour deux guitares, 1964
  • Quatre poèmes de Paul Gilson, 1965
  • Le Diable à deux pour deux pianos, 1970
  • Tarentelle pour orchestre, 1971
  • Suite pour deux violoncelles et orchestres, 1974
  • Orphée, ballet, 1975
  • Mouvement perpétuel pour guitare, 1984

"Mozart ou la musique instantanée" : Editions Perrin 1/12/1990, (ISBN 2-262-00716-0), 304 pages

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]