Pierre Papadiamandis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Papadiamandis (né en 1937 à Paris), ou simplement Diamandis, est un pianiste et compositeur français d'origine grecque. Il est surtout connu pour ses nombreuses compositions, près de 200[1], pour Eddy Mitchell, dont les succès La dernière séance et Couleur menthe à l'eau. Il a aussi collaboré avec des artistes comme Grace Jones, Ray Charles, Michel Delpech ou bien encore Céline Dion. Il a plusieurs fois été récompensé par la SACEM.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il nait en 1937 à Paris et grandit au 9 rue Parmentier à Nogent-sur-Marne. Né de parents originaires d'Anatolie, il reste un grand amateur de musique grecque et turque, surtout le blues des pêcheurs du Pirée.

Il commence à apprendre le piano à 5 ans, avant de se passionner pour le jazz. Dans sa jeunesse il est membre d'un groupe de musiciens, puis plus tard il se produit dans des boites de nuit parisiennes, parallèlement il est cadreur pour Gaumont.

En 1964, il intègre l'orchestre d'Eddy Mitchell en tant que pianiste pour interpréter Toujours un coin qui me rappelle dans un concert à Bobino[2].

En 1966, après avoir fait la première partie de James Brown en accompagnement d'Antoine, il propose à Eddy Mitchell une composition, qu'il écrit avant les concerts[2], qui deviendra J’ai oublié de l’oublier. La chanson est un succès et Papadiamandis devient le compositeur attitré d'Eddy Mitchell à la place de Guy Magenta.
De 1967 à 1970, Pierre continue à travailler avec Eddy Mitchell mais, faute de succès, recommence à accompagner d'autres artistes au piano. Il commence aussi à écrire pour d'autres chanteurs avec Bye-Bye Lily de Dick Rivers. En 1971, il compose pour Eddy Mitchell les hits C'est facile et En revenant vers toi (qui a failli être interprétée par Elvis Presley[réf. nécessaire]). Il part aussi en tournée, qui passe par le Canada et le Japon, avec Michel Delpech, pour qui il compose Que Marianne était jolie.

En 1972, marié, il décide d'arrêter les tournées et de se consacrer pleinement à sa famille et à la composition de chanson. La même année, il écrit avec Eddy Mitchell la chanson Comme un lion en hiver pour Johnny Hallyday[3], (album : Country, Folk, Rock).

Pierre Papadiamandis a également composé la musique de la série Téléchat.

Avec cinquante années d'une collaboration fructueuse, il demeure avant tout le compositeur attitré d'Eddy Mitchell.

Discographie[modifier | modifier le code]

Interprète[modifier | modifier le code]

  • 1976 : De quoi rêver (Claude Righi - Papadiamandis), Barclay
  • 1976 : Je suis un père (Anouk Kopelman - Papadiamandis), Barclay
  • 1977 : L’amour en Cadillac (Claude Moine - Papadiamandis), Philips/Phonogram
  • 1977 : L’envoûtement (Anouk Kopelman - Papadiamandis), Philips/Phonogram
  • 1978 : Une jolie poupée de satin (Anouk Kopelman - Papadiamandis), Philips/Suzie Music
  • 1978 : Un p’tit Mickey (Eddy Mitchell - Pierre Papadiamandis), Philips/Suzie Music

Compositeur[modifier | modifier le code]

Pour Eddy Mitchell[modifier | modifier le code]

  • Sauf indications contraires, les paroles sont de Claude Moine.
Années 1960
  • 1966 : Chronique pour l'an 2000
  • Seul
  • J'ai oublié de l'oublier
  • L'enfant qui m'a vu pleurer
  • 1967 : Je ne me retournerai pas
  • Aïe
  • Toi sans moi
  • Le début de la fin
  • Docteur sauvez mon cœur
  • Toute la ville en parle
  • Chacun pour soi
  • Au delà de mes rêves
  • Sur mon nuage
  • Mes promesses
  • Alice
  • 1968 : Il a suffi d’une fille
  • J'ai semé le vent
  • Carla
  • Où étais-tu ?
  • Ma première cigarette
  • Je n'aime que toi
  • Par qui le scandale arrive
  • 1969 : Seul les anges ont des ailes
  • Le diable est là
  • Charlie Charlie
  • Mon nom est Moïse
  • Je tombe de haut
  • Le faiseur de pluie
  • Trois années d'amour (paroles Jean-Michel Rivat, Frank Thomas)
Années 1970
  • 1970 : Elle part
  • Garde bien tes deux mains sur la table
  • Les vieux loups
  • Dodo, métro, boulot
  • À l'ouest d'Eddy
  • 1971 : Le vieil arbre
  • Ça n'arrive qu'aux vivants
  • Le nouveau mercenaire
  • Rock and roll star
  • Pauvre immigrant
  • 1972 : En revenant vers toi
  • Personne (paroles Claude Moine en collaboration avec Yves Dessca)
  • Stop
  • Je quitte la ville
  • C'est facile
  • Le Village abandonné
  • Aladin
  • Oh ! Louise
  • Merci, merci, merci, merci
  • 1973 : Soudain l'été
  • Super belle
  • Alice au pays des amours
  • Hey ! Taxi, Hey !
  • Le coup de foudre
  • Fille en bois (composé en collaboration avec Bernard Paganotti)
  • Pouce (composé en collaboration avec Bernard Paganotti)
  • 1974 : Je ne deviendrai jamais une superstar
  • 1975 : Je vais craquer bientôt
  • 1976 : Comment finir la semaine ?
  • La fille du motel
  • J'aime, j'aime pas
  • C'est ok
  • 1977 : La dernière séance
  • Sens unique
  • L'amour en cadillac
  • Le chanteur du dancing
  • 1978 : Il ne rentre pas ce soir
  • Le vieil indien et le Western Show
  • Je ne suis pas un géant
  • Les « Pattes folles »
  • Un barman
  • Un petit Mickey
  • ...Même les héros...
  • 1979 : Ne changeons rien
  • L'important c'est d'aimer bien sa maman
  • Chaque fois
  • Good bye Gene Vincent
  • C'est bien fait
  • Petite annonce
  • L'homme objet
  • D.I.V.O.R.C.É.
Années 1980
  • 1980 : Happy Birthday Rock'n'Roll
  • Y'a rien qui remplace un amour
  • De ville en ville
  • Couleur menthe à l'eau
  • J'vous dérange ?
  • Tu ne dois pas toucher
  • 1981 : Pauvre Baby Doll
  • L'alternance
  • 1982 : Le cimetière des éléphants
  • Je saurai encore t'aimer
  • J'ai déjà donné
  • Mauvaises vibrations
  • J'ai vendu mon âme au rock'n'roll
  • Elle ne rentre pas ce soir
  • Change pas de look
  • Tiens toi
  • 1983 : L'amour est vraiment fort

Qu'est ce qu'on va faire quand on sera grand

  • 1984 : Comme quand j'étais môme
  • Mon clip préféré
  • Le blues du blancL'idole chante au dessert (paroles Claude Moine en collaboration avec Boris Bergman)
  • Rupture en vhs
  • Nashville ou Belleville
  • Mes souvenirs, mes 16 ans
  • 1986 : Manque de toi
  • Ku Klux Klan
  • On se quitte
  • Stresse
  • Voter pour moi
  • 1987 : C'est magique
  • Soixante, soixante deux
  • M'man
  • Où est-elle ?
  • Quelqu'un qui m'aime
  • Le coup de grâce
  • 1988 Le blues des villes (paroles Claude Moine en collaboration avec Didier Barbelivien)
  • J'l'imagine (paroles Claude Moine en collaboration avec Didier Barbelivien et D. Farima)
  • 1989 : Lèche-bottes blues
  • Mon cœur vinyle
  • Under the rainbow
  • Me laisse pas tomber
  • Du déjà vu
  • On m'a dit que
  • Le baby blues
  • Tache d'huile
  • Les lionnes de mer
Années 1990
  • 1993 : Y'a pas de mal à se faire du bien
  • Rio Grande
  • Vigile Pierre
  • J'ai tous les plans
  • Cœur solitaire
  • J'm'en sortirai vivant
  • J'me sens mieux quand j'me sens mal
  • 18 ans demain
  • Promesses, promesses
  • Te perdre
  • 1996 : Un portrait de Norman Rockwell
  • Les tuniques bleues et les indiens
  • C'est bon d'être seul
  • Harcelez-moi
  • Garde du corps
  • Ça fait désordre
  • À travers elle, tu t'aimes
  • Celui qui t'as laissé tomber
  • Ce qui ne va pas chez toi
  • Qu'est-ce qu'on allume, qu'on regarde pas
  • 1999 : J'ai des goûts simples
  • Golden boy
  • J'aime pas les gens heureux
  • Mauvaise option
  • Destination terre
  • Destination terre
  • Ton homme de paille
  • Décrocher les étoiles
  • Les nuits de la pleine lune
  • On va dire que c'est moi
  • Les trois singes
Années 2000
  • 2003 : J'aime les interdits
  • Sur la route 66
  • Faut faire avec moi
  • Le monde est trop petit
  • Y'a danger
  • Je chante pour ceux qui ont le blues
  • Reality Show
  • C'est pas ta journée
  • Cœur glacé
  • 2006 : Ma nouvelle Orléans
  • Comme la planète
  • Les caresses
  • On veut des légendes
  • L'arche de Noë revisitée
  • Excusez votre honneur
  • Je ne t'en veux pas
Années 2010
  • 2010 : Avoir 16 ans aujourd'hui
  • Laisse le bon temps rouler
  • Je suis vintage
  • Tu fermes les yeux sur tout
  • Un garçon facile
  • Ça ressemble à du blues
  • Surmonter la crise
  • Pas besoin de ça
  • L'esprit rock'n'roll
  • 2013 : Le goût des larmes
  • Les vrais héros
  • Premier printemps
  • La cour des grands
  • J'veux qu'on m'aime
  • T'es pas doué pour l'amour
  • 2015 : Il faut vivre vite
  • Tu ressembles à hier
  • Quelque chose à changé
  • Un rêve américain
  • Si j'étais vous
  • Je n'ai pas d'amis
  • Avec des mots d'amour
  • Journaliste et critique

Divers[modifier | modifier le code]

Anouk
  • 1977 : Avant de te connaître (Anne Kopelman - Pierre Papadiamandis), Philips
  • 1977 : Le cœur en vacances (Anne Kopelman - Pierre Papadiamandis), Philips
Blues Trottoir
Ray Charles & Dee Dee Bridgewater
Da Capo
Michel Delpech
Céline Dion
Jacqueline Dulac
  • 1966 : Il pleut sur les amandes (Michelle Senlis - Claude Delecluse - Pierre Papadiamandis), RCA Victor
  • 1981 : S.O.S. amitiés « Today is not my day » (Claude Moine - Pierre Papadiamandis), EM Records
Chris Gennaro
  • 1982 : J’reste et tu pars (Anouk Kopelman - Pierre Papadiamandis), Disc’AZ
Françoise Hardy
  • 1977 : L’impasse (Françoise Hardy - Pierre Papadiamandis), Pathé-Marconi/EMI
Grace Jones
  • 1975 : I need a man ! (Paul Slade - Pierre Papadiamandis), Orfeus
  • 1975 : Again and again (Grace Jones - Pierre Papadiamandis), Orfeus
  • 1977 : Sorry (Grace Jones - Pierre Papadiamandis), Orfeus/Sofrason
  • 1977 : That’s the trouble (Grace Jones - Pierre Papadiamandis), Orfeus/Sofrason
Line et Willy
  • 1968 : Tout l’or du monde (Anouk Kopelman - Pierre Papadiamandis), Disc’AZ/Discodis
Christian Morin
  • 1981 : Marie spleen (Pierre Papadiamandis), Flarenasch/WEA
  • 1981 : Sugar song (Pierre Papadiamandis), Flarenasch/WEA
  • 1982 : Back again (Pierre Papadiamandis), Disc’AZ
  • 1982 : I’ll never forget you (Pierre Papadiamandis), Disc’AZ
Bernard Notti
  • 1974 : Vous, les drapeaux (Anne Kopelman - Bernard Notti - Pierre Papadiamandis), RCA Victor
  • 1974 : Lisa (Anne Kopelman - Pierre Papadiamandis), RCA Victor
Gil Now
Juliette Marsat
  • 1968 : Pour qui (Anouk Kopelman - Pierre Papadiamandis), Vogue/Série Fashion
Dick Rivers
  • 1971 : Bye bye Lily (Anouk Kopelman - - Pierre Papadiamandis), RCA Victor
  • 1971 : Fais justice toi-même (Yves Dessca - Vline Buggy - Pierre Papadiamandis), RCA Victor
  • 1971 : Pour l’impossible (Yves Dessca - Pierre Papadiamandis), RCA Victor
Téléchat
  • 1982 : La Chanson de Groucha (Roland Topor - Pierre Papadiamandis), Adès
  • 1982 : La Chorale de téléchat (Roland Topor - Pierre Papadiamandis), Adès

Musiques de film[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Pierre Achard, Eddy Mitchell - Pierre Papadiamandis Palmarès 1996, sur le portail de la SACEM. (Consulté le 26 avril 2008)
  2. a et b (fr) Thierry Gandillot et Eric Libiot, "Eddy et son Papa" in L'Express, du 8 mai 2003.
  3. D'après (fr) Frédérick Blais, Papadiamandis, Pierre, sur le site Les auteurs et les compositeurs de la chanson française. (Consulté le 26 avril 2008)