Pierre Papadiamandis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pierre Papadiamandis (né en 1937 ou 1941 à Paris), ou simplement Diamandis, est un pianiste et compositeur français d'origine grecque. Il est surtout connu pour ses nombreuses compositions, près de 200[1], pour Eddy Mitchell, dont les succès La dernière séance et Couleur menthe à l'eau. Il a aussi collaboré avec des artistes comme Grace Jones, Ray Charles, Michel Delpech ou bien encore Céline Dion. Il a plusieurs fois été récompensé par la SACEM.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il nait en 1937 à Paris et grandit au 9 rue Parmentier à Nogent-sur-Marne. Né de parents originaires d'Anatolie, il reste un grand amateur de musique grecque et turque, surtout le blues des pêcheurs du Pirée.

Il commence à apprendre le piano à 5 ans, avant de se passionner pour le jazz. Dans sa jeunesse il est membre d'un groupe de musiciens, puis plus tard il se produit dans des boites de nuit parisiennes, parallèlement il est cadreur pour Gaumont.

En 1964, il intègre l'orchestre d'Eddy Mitchell en tant que pianiste pour interpréter Toujours un coin qui me rappelle dans un concert à Bobino[2].

En 1966, après avoir fait la première partie de James Brown en accompagnement d'Antoine, il propose à Eddy Mitchell une composition, qu'il écrit avant les concerts[2], qui deviendra J’ai oublié de l’oublier. La chanson est un succès et Papadiamandis devient le compositeur attitré d'Eddy Mitchell à la place de Guy Magenta.
De 1967 à 1970, Pierre continue à travailler avec Eddy Mitchell mais, faute de succès, recommence à accompagner d'autres artistes au piano. Il commence aussi à écrire pour d'autres chanteurs avec Bye-Bye Lily de Dick Rivers. En 1971, il compose pour Eddy Mitchell les hits C'est facile et En revenant vers toi (qui a failli être interprétée par Elvis Presley[réf. nécessaire]). Il part aussi en tournée, qui passe par le Canada et le Japon, avec Michel Delpech, pour qui il compose Que Marianne était jolie.

En 1972, marié, il décide d'arrêter les tournées et de se consacrer pleinement à sa famille et à la composition de chanson. La même année, il écrit avec Eddy Mitchell la chanson Comme un lion en hiver pour Johnny Hallyday[3], (album : Country, Folk, Rock).

Pierre Papadiamandis a également composé la musique de la série Téléchat.

Avec plus de quarante années d'une collaboration fructueuse, il demeure avant tout le compositeur attitré d'Eddy Mitchell.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Pierre Achard, Eddy Mitchell - Pierre Papadiamandis Palmarès 1996, sur le portail de la SACEM. (Consulté le 26 avril 2008)
  2. a et b (fr) Thierry Gandillot et Eric Libiot, "Eddy et son Papa" in L'Express, du 8 mai 2003.
  3. D'après (fr) Frédérick Blais, Papadiamandis, Pierre, sur le site Les auteurs et les compositeurs de la chanson française. (Consulté le 26 avril 2008)