Pierre Mauger (homme politique, 1923)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pierre Mauger et Mauger.

Pierre Mauger
Fonctions
Député de la 3e circonscription de la Vendée
Législature IIIe, IVe, VIe, VIIe (Cinquième République)
Groupe politique UDR puis RPR
Prédécesseur Louis Michaud
Successeur aucun (proportionnelle)
Député de la Vendée
Législature VIIIe (Cinquième République)
Député de la 3e circonscription de la Vendée
Législature IXe (Cinquième République)
Prédécesseur aucun (proportionnelle)
Successeur Louis Guédon
Biographie
Date de naissance (96 ans)
Lieu de naissance Les Sables-d'Olonne
Nationalité Française
Parti politique UDR/RPR

Paul Albert Pierre Mauger, né le aux Sables-d'Olonne, est un administrateur de sociétés de profession et homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Mauger est le fils de Paul Mauger, directeur d'agence immobilière, et d'Alberte Dobigeon. Il fait ses études au lycée Clemenceau à Nantes. En juin 1940, à peine âgé de 17 ans, il décide de rejoindre la France libre via les Pyrénées. Il est arrêté et emprisonné en Espagne, avant d'être reconduit en zone occupée dans un camp militaire dont il s'échappe. Il entre alors en résistance, en rejoignant le réseau fondé par le Colonel Rémy : la Confrérie Notre-Dame. Sous le pseudonyme de Pierre, il y est chargé plus particulièrement de la coordination des agents du grand Ouest. Le 30 mai 1942, il est arrêté par la Gestapo, puis il est déporté au camp de Mauthausen. Il y restera jusqu'à sa libération, en mai 1945.

Il est élu maire de sa ville en 1965, et député en 1967, étant vainqueur d'une triangulaire avec le sortant Louis Michaud et le maire de Challans Jean Léveillé. Il poursuit une carrière politique jusque dans les années 1990.

Le collège du Centre, aux Sables-d'Olonne, porte le nom de Pierre Mauger depuis 2005. Cette désignation, à l'initiative du Conseil général de la Vendée, a suscité à l'époque une polémique, les enseignants reconnaissant les mérites du grand résistant tout en regrettant, au nom de la mission laïque de l'établissement, le militantisme politique de Pierre Mauger, proche des milieux catholiques traditionalistes.

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Mauger (Pierre), « Du réseau CND Castille à Mathausen », in Témoignages : livre blanc (n° 2), Amicale sablaise des déportés internés et des familles de disparus, 2003, 318 p.
  • Pierre Mauger : résistant et déporté vendéen, Conseil général de la Vendée, 2005 [DVD vidéo] + livret biographique

Liens externes[modifier | modifier le code]