Pierre Guichard (historien)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Guichard.
Pierre Guichard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinction
Chevalier des Palmes académiques (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Pierre Guichard, né le 5 novembre 1939 à La Côte-Saint-André (Isère)[1], est un historien et médiéviste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Professeur d'histoire du Moyen Âge à l'université Lyon II, il a été directeur, de 1994 à 2003, au sein du Centre interuniversitaire d'histoire et d'archéologie médiévales (CIHAM), de l'Unité mixte de recherches 5648 (UMR 5648), consacrée à l'histoire et à l'achéologie des mondes chrétiens et musulmans médiévaux.

Spécialiste reconnu de l'Espagne musulmane et de ses relations avec le monde chrétien, domaine auquel il a consacré plusieurs ouvrages, il a été membre de la Casa de Velázquez, à Madrid.

Pierre Guichard défend en particulier la thèse de l’acculturation musulmane de la péninsule hispanique dont la dégradation culturelle des populations mozarabes et leurs révoltes au Xe siècle - le mouvement des « Martyrs de Cordoue » - est un des signes. Il démontre dans son livre Al-Andalus, 711-1492 l’évolution de cette pénétration culturelle, ses nuances, les divers apports arabes et berbères, la persistance, dans une position de résistance, des apports culturels chrétiens ou juifs. Il insiste aussi dans un numéro des Cahiers de l'Histoire[2] sur la nécessité de recourir en priorité aux sources qui nous donnent le point de vue des musulmans à l’époque, puis aux ouvrages spécialisés sur le monde musulman médiéval.

Il est correspondant de l'Académie des inscriptions et belles-lettres depuis le 27 mars 1998[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Structures sociales « orientales » et « occidentales » dans l'Espagne musulmane, Mouton, Paris-La Haye, 1977.
  • Les châteaux ruraux d'al-Andalus. Histoire et archéologie des husun du sud-est de l'Espagne, en collaboration avec André Bazzana et Patrice Cressier, Collection de la Casa de Velázquez, nº 19, 1988.
  • Les Musulmans de Valence et la Reconquête, Institut français de Damas, 1990-1991.
  • Du parchemin au papier. Comprendre le XIIIe siècle, in Mélanges offerts à Marie-Thérèse Lorcin, Presses universitaires de Lyon, 1995.
  • États, sociétés et cultures dans le monde musulman médiéval, PUF, Paris, 1995 et 2000.
  • Espagne et Sicile musulmanes aux XIe et XIIe siècles, Presses universitaires de Lyon, 2000.
  • Relations des pays d'islam avec le monde latin, en collaboration avec Philippe Sénac, SEDES, Paris, 2000.
  • Al-Andalus, 711-1492, Hachette Littératures, Paris, 2001.
  • Les royaumes de taifas, en collaboration avec Bruna Soravia, Geuthner, Paris, 2007.
  • Les débuts du monde musulman, VIIe-Xe siècle (dir.), en collaboration avec Thierry Bianquis et Mathieu Tillier, PUF (Nouvelle Clio), Paris, 2012

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Source pour les données de naissance et l'affiliation académique : fiche « GUICHARD Pierre », sur le site de l'Académie des inscriptions et belles-lettres, dans le répertoire consacré aux correspondants français de cette académie.
  2. Cahiers_N°78_Introduction.

Liens externes[modifier | modifier le code]