Pierre-Jean Vaillard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre-Jean Vaillard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 69 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Pierre-Jean Vaillard, né le à Sète et mort le à Paris, est un chansonnier, humoriste et acteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre-Jean Vaillard épouse Odette Marie Céleste Kellner le 9 février 1942 à Tunis.

Chansonnier, écrivain, auteur d'aphorismes, comédien de théâtre et de radio, il a été à l'origine, avec Jacques Canetti, de la fondation, en 1943, du théâtre des Trois Baudets, rue Mogador à Alger. Il a été la tête d'affiche du théâtre des Deux Ânes pendant plus de trente ans.

Dans les années 1960, il rédige plusieurs chroniques pour le journal d'extrême droite Minute dans lesquelles il prend position contre la "dévirilisation" de l'armée française[1].

En , il signe un appel demandant l'arrêt de poursuites en cours contre le Groupe union défense[2].

Il a vécu les dernières années de sa vie rue de Saint-Simon (Paris VIIe). Il est mort le , et est inhumé à Paris au cimetière de Montmartre (26e division).

Filmographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Todd Shepard, « L’extrême droite et « Mai 68 ». », Clio. Femmes, Genre, Histoire, no 29,‎ , p. 37–57 (ISSN 1252-7017, DOI 10.4000/clio.9187, lire en ligne)
  2. « Plusieurs personnalités lancent un appel en faveur du GUD », sur lemonde.fr, .

Lien externe[modifier | modifier le code]