Philippe Paquet (journaliste, sinologue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Philippe Paquet et Paquet.
Philippe Paquet
Description de l'image defaut.svg.
Naissance (58 ans)
Drapeau : Belgique Namur
Activité principale
journaliste, sinologue, écrivain
Distinctions
Prix des Ambassadeurs (2011)
Grand Prix de la Biographie politique (2011)
Grand Prix biennal de la Biographie du Cercle Gaulois (2012)
Prix de la Fondation culturelle franco-taïwanaise sous l'égide de l'Académie des sciences morales et politiques de l'Institut de France (2012)
Prix Fondation Martine Aublet (2016)
Auteur
Langue d’écriture français
Genres

Œuvres principales

Philippe Paquet, né le 3 septembre 1960 à Namur, est un journaliste, historien, et sinologue belge. Au service international du quotidien La Libre Belgique à Bruxelles depuis octobre 1984, il couvre principalement la Chine et les États-Unis. Il a été président de la société des rédacteurs de La Libre Belgique de 1997 à 2007.

Il est l'auteur des biographies Madame Chiang Kai-shek : un siècle d'histoire de la Chine et Simon Leys. Navigateur entre les mondes récompensées toutes les deux de multiples prix littéraires.

Biographie[modifier | modifier le code]

Philippe Paquet est licencié en journalisme et communication sociale de l'université libre de Bruxelles (1978-1982) et titulaire d'une maîtrise en chinois de l'université des langues et des cultures de Pékin (北京语言大学) (1982-1984)[1]. Il est aussi docteur en histoire, histoire de l'art et archéologie de l'université catholique de Louvain (UCL)[2]. Sa thèse était intitulée Madame Chiang Kai-shek (Soong Mei-ling). Constitution d'un mythe dans l'histoire de la Chine au XXe siècle, thèse pour laquelle il a été lauréat de la Fondation Spes en 2005 et a obtenu une bourse de la Lyndon Baines Johnson Foundation (université du Texas, Austin). Elle a été éditée chez Gallimard en novembre 2010. Philippe Paquet fut de nouveau lauréat de la Fondation Spes en 2013 pour sa biographie de Simon Leys, également publiée par Gallimard, en février 2016.

Philippe Paquet est chargé de cours à l'université libre de Bruxelles. Il est membre du Conseil de direction de l'Institut belge des hautes études chinoises (IBHEC). Il fonda en 1985 la revue Encres de Chine dont il fut le rédacteur en chef. Il a été, de 1989 à 1995, le correspondant, pour les pays communistes asiatiques, de la revue Est & Ouest fondée par Jean-François Revel et consacrée aux problèmes du monde communiste. En 2003-2004, il fut le rapporteur de la chaire Glaverbel de l'Institut d'études européennes de l'UCL consacrée aux relations entre l'Europe et l'Asie.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Philippe Paquet est l'auteur de plusieurs livres :

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • Prix de la Biographie (Histoire) de l'Académie française en 2011 pour Madame Chiang Kai-shek. Un siècle d'histoire de la Chine[7],
  • Prix des Ambassadeurs en 2011 pour Madame Chiang Kai-shek. Un siècle d'histoire de la Chine
  • Grand Prix de la Biographie politique en 2011 pour Madame Chiang Kai-shek. Un siècle d'histoire de la Chine [8],
  • Grand Prix biennal de la Biographie du Cercle Gaulois en 2012 pour Madame Chiang Kai-shek. Un siècle d'histoire de la Chine [9],
  • Prix de la Fondation culturelle franco-taïwanaise sous l'égide de l'Académie des sciences morales et politiques de l'Institut de France en 2012 pour Madame Chiang Kai-shek. Un siècle d'histoire de la Chine
  • Prix de la Fondation Martine Aublet pour Simon Leys, navigateur entre les mondes[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]